Gustavo Martín Garzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gustavo Martín Garzo
Description de cette image, également commentée ci-après

Gustavo Martín Garzo en 2011

Naissance
Valladolid, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Espagnol

Gustavo Martín Garzo, né en à Valladolid, est un écrivain espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en Philosophie et Lettres dans la spécialité de Psychologie, il est le fondateur des revues littéraires Un ángel más et El signo del gorrión. Il a collaboré par ses articles avec les médias les plus importants du pays. Il a participé à de multiples congrès de littérature. Il est marié avec Esperanza Ortega également écrivain.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • (es) Una tienda junto al agua, 1991
  • (es) El amigo de las mujeres, 1991
    Prix Emilio Hurtado. Relatos
  • (es) El lenguaje de las fuentes, 1993
  • (es) Marea oculta, 1993
    Prix Miguel Delibes
  • (es) La princesa manca, 1995
  • (es) La vida nueva, 1996
  • (es) Los cuadros del naturalista, 1997
  • (es) Ña y Bel, 1997
  • Le Petit Héritier, Éditions Flammarion, 2002 ((es) El pequeño heredero, 1997), trad. Gabriel Iaculli, 340 p. (ISBN 2-08-068217-2)
  • (es) Las historias de Marta y Fernando, 1999
  • (es) El valle de las gigantas, 2000
  • La Rêveuse, Éditions Flammarion, 2007 ((es) La soñadora, 2001), trad. Gabriel Iaculli, 258 p. (ISBN 978-2-08-068562-9)
  • (es) Pequeño manual de las madres del mundo, R que R, 2003
    Réédité sous le titre Todas las madres del mundo en 2010
  • (es) Los amores imprudentes, 2004
  • (es) Mi querida Eva, 2006
    Prix Mandarache 2008
  • (es) El cuarto de al lado, 2007
  • (es) El jardín dorado, 2008
  • (es) La carta cerrada, 2009
  • (es) Tan cerca del aire, 2010
    Prix de Novela Ciudad de Torrevieja
  • (es) Y que se duerma el mar, 2012
  • (es) La puerta de los pájaros, 2014
    Illustré par Pablo Auladell
  • (es) Donde no estás, 2014
  • (es) No hay amor en la muerte, 2017[1].

Romans pour enfants[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • (es) El pozo del alma, 1995
  • (es) El hilo azul, 2001
    Recueil d'articles de journaux
  • (es) El libro de los encargos, 2003
  • (es) La calle del paraíso, 2006
    Recueil d'articles de journaux
  • (es) Sesión continua, 2008
  • (es) Une casa de palaras, 2013

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Óscar Esquivias, « No hay amor en la muerte », sur ''20 minutos, (consulté le 3 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]