Président du gouvernement de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Président du gouvernement de la République de Macédoine
Претседател на владата на Република Македонија
Image illustrative de l'article Président du gouvernement de Macédoine
Armoiries de la République de Macédoine

Image illustrative de l'article Président du gouvernement de Macédoine
Titulaire actuel
Zoran Zaev
depuis le

Création
Mandant Président de la République, puis Assemblée
Durée du mandat 4 ans, renouvelables
Premier titulaire Nikola Kljusev
Résidence officielle Palais du gouvernement, Skopje
Site internet http://www.vlada.mk/

Le président du gouvernement de la République de Macédoine[1] (macédonien : претседател на владата на Република Македонија) ou Premier ministre de Macédoine[2] (Премиер) est le chef du gouvernement de la République de Macédoine. Dans le cadre du régime parlementaire, il détient la majorité du pouvoir exécutif.

Statut[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

La nomination du président du gouvernement relève du seul président de la République, la procédure étant réglée par l'article 90 de la Constitution de 1991. Dans les dix jours qui suivent la réunion constitutive de l'Assemblée, le chef de l'État charge le candidat du parti politique ou de la coalition politique détenant la majorité des députés de former un nouveau gouvernement. Il n'entrera réellement en fonction qu'après la validation du gouvernement et de son programme par l'Assemblée.

Serment[modifier | modifier le code]

Après son investiture, il prête le serment suivant : « Je déclare que j'exercerai la fonction de président du gouvernement avec responsabilité et conscience, en respectant la Constitution et les lois de la République de Macédoine. ». Il signe ensuite son serment, qu'il soumet au président de l'Assemblée.

Cessation de fonction[modifier | modifier le code]

Ses fonctions prennent fin par démission, décès, empêchement définitif, vote de défiance, rejet d'une question de confiance ou dissolution de l'Assemblée.

Titre officiel[modifier | modifier le code]

Le chef du gouvernement de la République de Macédoine porte le titre constitutionnel de претседател на владата, qui se traduit littéralement par « président du gouvernement »[1] et se traduit généralement en français par « Premier ministre »[2]. Le terme Премиер (Premier) est également employé.

Rang protocolaire[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit la première personnalité politique du pays, il n'occupe que le troisième rang dans l'ordre protocolaire, derrière le président de la République et le président de l'Assemblée.

Incompatibilités[modifier | modifier le code]

L'article 89 de la Constitution pose plusieurs cas d'incompatibilités de la fonction de président du gouvernement. Le titulaire de la charge ne peut ainsi être député, ni exercer aucune autre fonction publique ou profession. Disposant d'une immunité, il est exempté de service militaire.

Rapports avec le gouvernement[modifier | modifier le code]

C'est à lui qu'il revient de proposer le nom des ministres, qui formeront son gouvernement. Ce dernier doit être présenté et approuvé, ainsi que son programme, par l'Assemblée, dans les vingt jours qui suivent la date où il a été chargé de constituer le cabinet. Il a en outre la capacité de soumettre aux députés une demande de révocation de n'importe quel ministre. Cependant, s'il propose un nombre de révocations équivalent au moins au tiers du nombre de ministres, il doit de nouveau présenter un programme et obtenir la confiance de l'Assemblée.

Sa démission, son décès ou son empêchement définitif conduisent automatiquement à la démission de l'ensemble du gouvernement.

Liste des titulaires depuis 1991[modifier | modifier le code]

Le premier titulaire de ce poste fut l'indépendant Nikola Kljusev, le record de longévité étant actuellement détenu par Nikola Gruevski, qui l'a occupé pendant près de dix ans consécutivement. Branko Crvenkovski, âgé de 29 ans lors du début de son premier mandat, est lui le plus jeune titulaire de ce poste au moment de son investiture.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Constitution de la République de Macédoine (traduction), Assemblée de Macédoine, consulté le 11 décembre 2013.
  2. a et b Visite officielle dans les Balkans occidentaux, Commission européenne, consulté le 11 décembre 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]