Liste des présidents de la république de Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article liste les présidents de la République de Turquie (en turc Türkiye Cumhurbaşkanları) depuis sa fondation en 1923.

Liste[modifier | modifier le code]

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
1 Reisicumhur Mustafa Kemal Cumhuriyet Bayramı kutlamalarında, Ankara, 29 Ekim 1925.png Mustafa Kemal Atatürk
(1881 – )

1923
1er novembre
1927
CHP Il déplace la capitale de Constantinople (qui devient Istanbul en 1930) à Ankara et occidentalise le pays à travers plusieurs réformes. Notamment, il fait abolir le califat, remplace l’alphabet arabe par l’alphabet latin, donne le droit de vote aux femmes et inscrit la laïcité dans la Constitution. Sous sa présidence autoritaire dotée d'un parti unique, la Turquie mène une révolution sociale sans précédent, qu’on appelle généralement « révolution kémaliste ». Le , l'Assemblée lui donne le nom d'Atatürk, le « Turc père » au sens de « Turc comme l'étaient les anciens ».
Il meurt d’une cirrhose le .
1er novembre
1927

1931

1931
1er mars
1935
1er mars
1935

1938
Conformément à la Constitution, le président de la Grande Assemblée nationale de Turquie, Mustafa Abdülhalik Renda, assure l'intérim.
2 Inonu Ismet.jpg İsmet İnönü
()

1938

1939
CHP Premier ministre de 1923 à 1924, puis de 1925 à 1937 et de 1961 à 1965.
Élu à l'unanimité par la Grande Assemblée nationale, il perpétue dans un premier temps le système autoritaire de son prédécesseur et maintient son pays en dehors de la Seconde Guerre mondiale. Il déclare finalement la guerre à l'Allemagne en sous la pression alliée et pour pouvoir participer à la fondation des Nations unies. La même année il autorise le pluralisme et remporte les premières élections libres en 1946.
Il quitte le pouvoir à la suite de la défaite électorale de son camp aux législatives de 1950.

1939

1943

1943

1946

1946

1950
3 Mahmut Celâl Bayar.jpg Celâl Bayar
( - )

1950

1954
DP Premier ministre de 1937 à 1939.
Vainqueur des élections législatives, il devient président de la République dans la foulée, poste auquel il est réélu en 1954 et en 1957. Face à l'échec de sa politique libérale, le Premier ministre Adnan Menderes renoue avec l'autoritarisme et encourage le retour de l'islam dans la vie publique. Ils sont renversés par le coup d'État du général kémaliste Cemal Gürsel puis condamnés à mort en 1961. En raison de son âge, sa peine est commuée en prison à vie. Il est libéré dès 1964 pour raisons de santé.

1954
1er novembre
1957
1er novembre
1957

1960
Gouvernement provisoire
(Chef du gouvernement : Général Cemal Gürsel)

1960

1961
Armée
4 Cemal Gürsel
()

1961

1966
Indépendant Instigateur du coup d'État du 27 mai 1960, il rappelle İsmet İnönü comme Premier ministre. Deux tentatives de coup d'État du colonel Talat Aydemir, en 1962 et 1963, sont arrêtées. Il ne quitte le pouvoir que quelques mois avant sa mort, en 1966.
5 Cevdet Sunay
( - )

1966

1973
Indépendant Vétéran de la Première Guerre mondiale puis de la guerre d'indépendance turque sous le commandement d'Atatürk, il est élu par la Grande Assemblée nationale. En 1971, un coup d'État militaire a lieu pour destituer le Premier ministre, Süleyman Demirel. Après son mandat il devient sénateur à vie.
Conformément à la Constitution, le président de l'Assemblée de la Nation Tekin Arıburun assure l'intérim.
6 Fahri Korutürk.jpg Fahri Korutürk
( - )

1973

1980
Indépendant Élu par la Grande Assemblée nationale, il se retire de la vie politique à l'issue de son mandat.
Conformément à la Constitution, le président de l'Assemblée de la Nation İhsan Sabri Çağlayangil assure l'intérim.
Conseil de sécurité nationale
(Président: Général Kenan Evren)

1980

1982
Armée
7 Kenan Evren.png Kenan Evren
( - )

1982

1989
Indépendant Instigateur du coup d'État du 12 septembre 1980, il mène une politique répressive et fait arrêter des centaines de milliers de personnes dont des dizaines sont exécutées ou tuées sous la torture. Malgré cela il mène une retraite paisible après avoir quitté le pouvoir, jusqu'à sa condamnation à la prison à vie en 2014.
8 (Turgut Özal) Felipe González ofrece una rueda de prensa con el primer ministro de Turquía. Pool Moncloa. 15 de septiembre de 1989 (cropped).jpeg Turgut Özal
( - )

1989

1993
ANAP Premier ministre de 1983 à 1989.
Il meurt d'un empoisonnement le , dans l'exercice de ses fonctions.
Conformément à la Constitution, le président de la Grande Assemblée nationale de Turquie Hüsamettin Cindoruk assure l'intérim.
9 Demirel.jpg Süleyman Demirel
( - )

1993

2000
DYP Premier ministre de 1965 à 1971, puis de 1975 à 1977, de 1977 à 1978, de 1979 à 1980 et de 1991 à 1993.
Après son mandat, il se retire de la vie politique.
10 Ahmet Necdet Sezer.jpg Ahmet Necdet Sezer
(né le )

2000

2007
Indépendant Juriste et président de la Cour constitutionnelle de 1998 à 2000.
Candidat de compromis, il n'est élu qu'au 3e tour de scrutin. Il commence par critiquer le gouvernement de Bülent Ecevit puis, après la victoire de l'AKP aux législatives de 2002, il s'oppose à la décision de l'Assemblée de mettre fin à l'inéligibilité de Recep Tayyip Erdoğan.
Pro-européen et laïc, il continue à s'opposer à Erdoğan jusqu'à la fin de son mandat. Les remous que provoquent l'élection de l'islamiste Abdullah Gül pour lui succéder pousse l'Assemblée à prolonger son mandat de quelques mois.
11 Abdullah Gül (cropped version).jpg Abdullah Gül
(né le )

2007

2014
AKP Cofondateur de l'AKP en 2001, Premier ministre de 2002 à 2003 puis vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de 2003 à 2007.
12 Recep Tayyip Erdoğan 2019 (cropped).jpg Recep Tayyip Erdoğan
(né le )

2014

2018
AKP Maire d'Istanbul de 1994 à 1998, cofondateur de l'AKP en 2001 et Premier ministre de 2003 à 2014.
Le il devient le premier président turc élu au suffrage universel. Il échappe à une tentative de coup d'État en juillet 2016, à la suite de laquelle il entame une vaste purge dans les milieux intellectuels et dans l'armée. Le , le « oui » gagne dans un référendum sur l'élargissement des pouvoirs présidentiels, laissant craindre une dérive autoritaire du président Erdoğan.

2018
en cours Réélu le .

Longévité[modifier | modifier le code]

Frise chronologique[modifier | modifier le code]

Recep Tayyip ErdoğanAbdullah GülAhmet Necdet SezerSüleyman DemirelTurgut ÖzalKenan EvrenConseil de sécurité nationale (Turquie)Fahri KorutürkCevdet SunayCemal GürselCelâl Bayarİsmet İnönüMustafa Kemal Atatürk

Classement par durée de mandat[modifier | modifier le code]

Rang Nom En jours En années Dates Commentaire
1 Mustafa Kemal Atatürk 5 491 15 ans et 12 jours 1 1923-1938 Meurt en fonction (causes naturelles).
2 İsmet İnönü 4 210 11 ans, 6 mois et 11 jours 2 1938-1950 Démissionne.
3 Celâl Bayar 3 658 10 ans et 5 jours 3 1950-1960 Renversé par un coup d'État.
4 Ahmet Necdet Sezer 2 629 7 ans, 2 mois et 12 jours 10 2000-2007
5 Cevdet Sunay 2 557 7 ans 5 1966-1973
5 Fahri Korutürk 2 557 7 ans 6 1973-1980
5 Kenan Evren 2 557 7 ans 7 1982-1989
5 Süleyman Demirel 2 557 7 ans 9 1993-2000
5 Abdullah Gül 2 557 7 ans 11 2007-2014
10 Recep Tayyip Erdoğan 2 286 6 ans, 3 mois et 2 jours 12 2014-... Mandat en cours.
11 Cemal Gürsel 2 131 5 ans, 10 mois et 1 jour 4 1960-1966
12 Turgut Özal 1 255 3 ans, 5 mois et 8 jours 8 1989-1993 Meurt en fonction (peut-être assassinat).

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]