Premier ministre de la Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Premier ministre de Finlande)
Aller à : navigation, rechercher
Premier ministre de Finlande
Pääministeri
Statsminister
Image illustrative de l'article Premier ministre de la Finlande
Logo du Premier ministre de Finlande.

Image illustrative de l'article Premier ministre de la Finlande
Titulaire actuel
Juha Sipilä
depuis le

Création
Mandant Sauli Niinistö
(Président de la République de Finlande)
Durée du mandat 4 ans
Premier titulaire Pehr Evind Svinhufvud
Résidence officielle Kesäranta (Meilahti, Helsinki)
Rémunération ~ 14 842 €/mois
Site internet http://www.vnk.fi

Le Premier ministre de Finlande (finnois : pääministeri, suédois : statsminister) est le chef de gouvernement de la République de Finlande. Nommé par président de la République, il est élu par le Parlement, devant lequel il est responsable.

Le Premier ministre finlandais dispose d'une résidence officielle, dans laquelle se trouve également ses bureaux, Kesäranta, située dans le quartier de Meilahti, à Helsinki, la capitale de la Finlande.

L'actuel titulaire de ce poste est, depuis le , le centriste Juha Sipilä.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1918, le Sénat de Finlande change de nom et d'attributions pour devenir le Conseil d’État de Finlande, et le titre de Vice-Président de la division économique du Sénat change, pour être remplacé par celui de Premier ministre.

Kesäranta, située dans le quartier de Meilahti à Helsinki, devient alors la résidence officielle du Premier ministre de Finlande en 1919.

Depuis son indépendance, déclarée le 6 décembre 1917, la Finlande a compté 71 cabinet[1], dont l'actuel, les plus longs étant les deux cabinets de Paavo Lipponen, pour une durée de 1 464 jours chacun.

Nomination[modifier | modifier le code]

D'après la Constitution de Finlande, l'Eduskunta élit le Premier ministre, qui est nommé par le Président pour cette fonction. « Avant qu'il soit procédé à l'élection du Premier ministre, les groupes parlementaires négocient le programme gouvernemental et la composition du gouvernement. Le Président de la République, sur la base de ces négociations, après avoir entendu le président du Parlement, communique au Parlement le nom du candidat au poste de Premier ministre. Le candidat est élu Premier ministre s'il a obtenu en sa faveur au Parlement, lors d'une élection à scrutin ouvert, plus de la moitié des suffrages exprimés.

Si le candidat n'obtient pas la majorité requise, un nouveau candidat au poste de Premier ministre est proposé, conformément à la même procédure. Dans le cas où le nouveau candidat n'obtient pas plus de la moitié des suffrages exprimés, le Parlement procède à l'élection au scrutin ouvert du Premier ministre. Est alors élu le candidat ayant recueilli le plus de voix »[2].

Cette procédure a été utilisée pour la première fois pour l'élection de Anneli Jäätteenmäki au poste de Premier ministre en 2003. Auparavant, le Président nommait le candidat qui avait obtenu la majorité relative au troisième tour de scrutin, normalement le chef du parti le plus représenté. Avant que la nouvelle Constitution entre en vigueur, tous les pouvoirs de nomination du Premier ministre et du Conseil d’État était le privilège du président, qui était libre de s'écarter des principes parlementaires, bien que les ministres nommés devaient avoir la confiance du Parlement.

Le premier ministre nomme les membres restants du Conseil d’État, qui sont ensuite, avec le consentement du Parlement, nommé par le Président.

Salaire et avantages[modifier | modifier le code]

Le salaire du Premier ministre est, d'après la loi, le même que celui du Président du Parlement soit 11 675 €/mois en date du . Le Premier ministre reçoit aussi la moitié d'un salaire parlementaire en qualité de membre du Parlement. Le salaire parlementaire étant au moins de 6 335 €/mois au , le Premier ministre finlandais a un salaire total d'au moins 14 842 €/mois. Le salaire est soumis à l'impôt normal sur les revenus.

Le Premier ministre a droit à 30 jours de congé chaque année. La maintenance, les équipes et services de la résidence officielle (Kesäranta) sont payés par le gouvernement. Des services de transport et de sécurité sont à sa disposition.

Premiers ministres successifs[modifier | modifier le code]

Article connexe : Premiers ministres de Finlande.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Finnish Council of State, « The Cabinet in Office », Finnish Council of State (consulté le 23 juin 2010)
  2. Article 61 - Constitution de Finlande

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]