Liste des présidents fédéraux d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article est une liste des présidents fédéraux d'Autriche.

Première République (1919-1938)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Mandat Parti Notes
Karl Seitz Karl Seitz
()
Parti social-démocrate d'Autriche Président de l'Assemblée constituante puis président fédéral par intérim.
Michael Hainisch (cropped).jpg Michael Hainisch
()
indépendant
Wilhelm Miklas Wilhelm Miklas
()
Parti chrétien-social
Conformément à la Constitution, le chancelier fédéral, Arthur Seyss-Inquart assure l'intérim. Celui-ci s'efface devant Adolf Hitler à la fin de l'Anschluss.

Seconde République (depuis 1945)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Mandat Parti Notes
Karl Renner Karl Renner
()
Parti socialiste d'Autriche
  • Par intérim jusqu'au .
  • Nommé par l'Assemblée nationale.
  • Mort durant son mandat.
Conformément à la Constitution, le chancelier fédéral, Leopold Figl assure l'intérim.
Theodor Körner Theodor Körner
()
Parti socialiste d'Autriche
Conformément à la Constitution, le chancelier fédéral, Julius Raab assure l'intérim.
Adolf Schärf Adolf Schärf
()
Parti socialiste d'Autriche
Conformément à la Constitution, le chancelier fédéral, Josef Klaus assure l'intérim.
Franz Jonas Franz Jonas
()
Parti socialiste d'Autriche
Conformément à la Constitution, le chancelier fédéral, Bruno Kreisky assure l'intérim.
Rudolf Kirchschläger Rudolf Kirchschläger
()
indépendant
Kurt Waldheim Kurt Waldheim
()
Parti populaire autrichien
Thomas Klestil Thomas Klestil
()
Parti populaire autrichien
Conformément à la Constitution, les présidents du Conseil national, Andreas Khol, Barbara Prammer et Thomas Prinzhorn, assurent collégialement l'intérim.
Heinz Fischer Heinz Fischer
(né le )
- Parti social-démocrate d'Autriche
Conformément à la Constitution, les présidents du Conseil national, Doris Bures, Karlheinz Kopf et Norbert Hofer, assurent collégialement l'intérim.
Alexander Van der Bellen Alexander Van der Bellen
(né le )
Depuis le Les Verts - L'Alternative verte