Ormoy (Haute-Saône)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ormoy.
Ormoy
Fontaine à Ormoy.
Fontaine à Ormoy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Jussey
Intercommunalité CC des Hauts du val de Saône
Maire
Mandat
Patrick Gallauziaux
2014-2020
Code postal 70500
Code commune 70399
Démographie
Population
municipale
224 hab. (2014)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 25″ nord, 5° 58′ 54″ est
Altitude Min. 216 m – Max. 343 m
Superficie 19,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Ormoy

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Ormoy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ormoy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ormoy

Ormoy est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Corre Demangevelle Hurecourt Rose des vents
Ranzevelle
Aisey-et-Richecourt
N Polaincourt-et-Clairefontaine
Saponcourt
O    Ormoy    E
S
Betaucourt Cendrecourt Magny-lès-Jussey

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Saône et un bief canalisé. Le point de départ du canal de l'est se situe à Corre au confluent de la Saône et du Coney juste en amont de la commune. C'est à partir de ce confluent que la Saône devient navigable et la première écluse sur la Saône navigable est celle d'Ormoy.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ormoy, vient de l'« orme[réf. nécessaire] », arbre feuillu à bois blanc, jadis en grande quantité dans les nombreuses forêts appartenant aux communes du nord-est du département de la Haute-Saône.

Histoire[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ormoy est aussi le village natal d'Antoine Lumière le 13 mars 1840, père des frères Louis et Auguste Lumière, inventeur du cinématographe. Antoine Lumière arrive à Paris vers l'âge de 17 ans. Il se marie quelques années plus tard, puis part à Lyon, avant de revenir en Franche-Comté, à Besançon, sa région natale, où il aura deux enfants. Une plaque commémorative est apposée sur la façade principale de la mairie et la rue principale, porte son nom. De la maison Lumière, il ne reste malheureusement rien, sinon le souvenir et la fierté pour un petit village des bords de Saône, d'avoir vu naître un homme dont le nom est devenu célèbre.

Ormoy a vu également séjourner à la fin du dix-neuvième siècle (1885-1890) le célèbre peintre Pascal Dagnan-Bouveret connu notamment pour ses représentations de scènes et paysages bretons réalisés en grande partie au village.

Ormoy comporte également une grande forêt dont la plus importante partie (Le Bois Lajux) est encore délimitée par des bornes à 3 fleurs de lys témoignant de l'ancienne possession du roi de France Louis XIV.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Ormoy fait partie depuis la Révolution française du canton de Jussey. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, celui-ci s'est étendu, passant de 22 à 65 communes[1].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune était le membre de la communauté de communes du Pays jusséen, créée le et qui regroupait 21 communes et environ 4 300 habitants.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[2] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyait d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants.

Dans ce cadre, le schéma départemental de coopération intercommunale a prévu la fusion cette intercommunalité avec d'autres, et l'intégration à la nouvelle structure de communes restées jusqu'alors isolées[3]. Cette fusion, effective le , a permis la création de la communauté de communes des Hauts du val de Saône, dont la commune est désormais membre[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Louis Sylvestre    
mars 2008[5] en cours
(au 12 mai 2016)
Patrick Gallauziaux   Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune d’Ormoy comptait 224 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
872 948 992 1 025 1 177 1 148 1 133 1 221 1 210
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
920 944 1 007 967 965 1 000 858 812 784
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
718 713 701 580 552 452 400 338 349
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
312 265 226 218 188 228 230 225 224
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Belle statue de Marianne (en pied) datant des années 1890. Située sur son socle au milieu de la fontaine ronde, place de l'Église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  3. « Arrêté préfectoral du 23 décembre 2011, portant définition du schéma départemental de coopération intercommunale du département de la Haute-Saône » [PDF], Préfecture de la Haute-Saône (consulté le 12 août 2016), p. 5.
  4. « CC des Hauts du Val de Saône (N° SIREN : 200036150) », Fiche BANATIC, Ministère de l'intérieur, (consulté le 4 août 2017).
  5. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, publiée le 23 janvier 2013, consultée le 18 juillet 2013
  6. « Liste des maires de la Haute-Saône » [PDF], Liste des maires de la Haute-Saône et des présidents de communautés de communes, Préfecture de la Haute-Saône, (consulté le 9 septembre 2016).
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :