Pointe-Lebel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe-Lebel
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Subdivision régionale Manicouagan
Statut municipal Municipallité de village
Maire
Mandat
Normand Morin
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Lebelois, oise
Population 2 011 hab. (2014)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 20″ Nord 68° 15′ 12″ Ouest / 49.155664, -68.25325
Superficie 8 519 ha = 85,19 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581
Code géographique 96025
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Pointe-Lebel

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Pointe-Lebel

Pointe-Lebel est une municipalité de village canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Manicouagan et dans la région administrative de la Côte-Nord[1].

Toponyme[modifier | modifier le code]

Son nom rappelle celui du premier habitant à s'y établir en 1902 : Norbert Lebel[2].

Représentations fédérale et provinciale[modifier | modifier le code]

Pointe-Lebel fait partie de la circonscription fédérale de Manicouagan au Parlement du Canada et de la circonscription de René-Lévesque à l'Assemblée nationale du Québec.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 818 2 011 1 931 1 958 1 973 -
(Sources : Recensement du Canada)

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1975 habitants, Pointe-Lebel comptait 99,5 % de francophones, 0,3 % d'anglophones et 0,3 % d'allophones (innu-aimun) [3].

Incendie de l'école La Marée[modifier | modifier le code]

La nuit du 19 au 20 mai 2009, l'école primaire La Marée a été victime d'un incendie d'origine criminel[4]. Le feu a complètement ravagé le toit de l'immeuble, mais c'est la pression des lances à incendie des pompiers qui a causé la majorité des dommages. L'incendie a provoqué des pertes de cinq millions de dollars canadiens à la Commission scolaire de l'Estuaire[5]. Pendant le reste de l'année scolaire 2008-2009, les écoliers ont été relocalisés dans deux édifices que la municipalité de Pointe-Lebel a accepté de prêter pour éviter que ceux-ci ne soient envoyés dans les écoles de Baie-Comeau. L'école, reconstruite à partir des fondations existantes, a officiellement rouvert ses portes à la rentrée scolaire 2010-2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Baie-Comeau Rose des vents
Pointe-aux-Outardes N
O    Pointe-Lebel    E
S
Fleuve Saint-Laurent