Pointe-Lebel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe-Lebel
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Subdivision régionale Manicouagan
Statut municipal Municipalité de village
Maire
Mandat
Normand Morin
2017-2021
Démographie
Gentilé Lebelois, oise
Population 1 918 hab. (2016)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 20″ nord, 68° 15′ 12″ ouest
Superficie 8 519 ha = 85,19 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581
Code géographique 96025
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Pointe-Lebel

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Pointe-Lebel

Pointe-Lebel est une municipalité de village canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Manicouagan et dans la région administrative de la Côte-Nord[1].

Toponyme[modifier | modifier le code]

Son nom rappelle celui du premier habitant à s'y établir en 1902 : Norbert Lebel[2].

Représentations fédérale et provinciale[modifier | modifier le code]

Pointe-Lebel fait partie de la circonscription fédérale de Manicouagan au Parlement du Canada et de la circonscription de René-Lévesque à l'Assemblée nationale du Québec.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 818 2 011 1 931 1 958 1 973 1 918

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1975 habitants, Pointe-Lebel comptait 99,5 % de francophones, 0,3 % d'anglophones et 0,3 % d'allophones (innu-aimun) [3].

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts.[4].

Pointe-Lebel
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Ghislain Beaudin Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Normand Morin Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Incendie de l'école La Marée[modifier | modifier le code]

La nuit du 19 au 20 mai 2009, l'école primaire La Marée a été victime d'un incendie d'origine criminel[5]. Le feu a complètement ravagé le toit de l'immeuble, mais c'est la pression des lances à incendie des pompiers qui a causé la majorité des dommages. L'incendie a provoqué des pertes de cinq millions de dollars canadiens à la Commission scolaire de l'Estuaire[6]. Pendant le reste de l'année scolaire 2008-2009, les écoliers ont été relocalisés dans deux édifices que la municipalité de Pointe-Lebel a accepté de prêter pour éviter que ceux-ci ne soient envoyés dans les écoles de Baie-Comeau. L'école, reconstruite à partir des fondations existantes, a officiellement rouvert ses portes à la rentrée scolaire 2010-2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Baie-Comeau Rose des vents
Pointe-aux-Outardes N
O    Pointe-Lebel    E
S
Fleuve Saint-Laurent