Teahupoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spot de surf
Teahupoo
Image illustrative de l'article Teahupoo
Informations sur le spot
Nature du spot
Surface/Sol
Reef / Spot exposé à la houle.
Orientation du vent N / NE / E
Température de l'eau en été > 25°C
Température de l'eau en hiver > 25°C
Type de houle S / SO
Meilleur moment pour la marée Marée montante
Dangers particuliers faible tirant d'eau, barrière corallienne, vague puissante

Teahupoo est une ancienne commune associée maintenant à Taiarapu-Ouest à Tahiti sur la presqu'île de Tahiti Iti en Polynésie française.

Teahupoo est un spot de surf mondialement célèbre pour ses gauches. En effet, on y trouve sans doute, proportionnellement parlant, les vagues régulières les plus larges et les plus épaisses du monde. Le fond très escarpé écroule brutalement de longues houles sur le récif corallien, créant ainsi des vagues très particulières, demandant un take-off instantané et brutal pour ensuite enchainer un tube. Ce spot figure parmi les plus dangereux du monde, le fond corallien étant à quelques dizaines de centimètres de la surface et l'énorme vague s'écrasant sur la barrière de corail. Il y a régulièrement des accidents, parfois mortels. Le spectacle peut toutefois être à la hauteur de la légende du spot comme en août 2000, lorsque Laird Hamilton chevaucha une vague titanesque (15,07 m) et passa dans un tube de la dimension d'un hangar[1].

Chaque année, une compétition internationale y a lieu, le Billabong Pro Teahupoo réunissant les surfeurs du tour WCT.

Les grands surfers du spot[modifier | modifier le code]

  • Kelly slater
  • Laird Hamilton
  • John John Florence
  • Jeremy flores
  • Matahi Drollet
  • Manoa Drollet
  • Cedrik estall
  • Tahurai henry
  • Hitoti henry
  • Ariitea teriiteporuarai
  • Matehau Tetopata
  • Malik joyeux
  • Raimana van bastolaer
  • Teaki Estall
  • Tikanui smith
  • Hira teriinatoofa
  • Angelo Faraire

Vainqueurs de la compétition ASP[modifier | modifier le code]

Teahupoo accueille chaque année une étape du championnat du monde de surf: le Billabong pro tahiti.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :