Place Arnaud-Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Place Arnaud-Bernard
Image illustrative de l’article Place Arnaud-Bernard
Situation
Coordonnées 43° 36′ 39″ nord, 1° 26′ 20″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Métropole Toulouse Métropole
Ville Toulouse
Morphologie
Type Place
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Place Arnaud-Bernard
Géolocalisation sur la carte : Toulouse
(Voir situation sur carte : Toulouse)
Place Arnaud-Bernard

La place Arnaud-Bernard est une place du centre-ville de Toulouse.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Allongée dans le sens nord-ouest—sud-est, la place est située à proximité de l'église Saint-Sernin, à la lisière du centre historique. Au nord, elle s'ouvre à la jonction des boulevards Lascrosses et d'Arcole, face à l'avenue Honoré-Serres. Au sud, elle communique avec de petites rues tortueuses du quartier Arnaud-Bernard.

La place Arnaud-Bernard est bordée de nombreux commerces et restaurants. Elle accueille aussi un marché public hebdomadaire. Celui-ci se tenait autrefois sous une halle, construite en 1881 et démolie en 1972.

En dehors de ces activités commerciales légales, le quartier a mauvaise réputation à cause de son trafic illégal de cigarettes et de cannabis[1],[2].

La place Arnaud-Bernard est en partie piétonnière. Elle abrite un parking souterrain de 272 places.

A l’origine, une porte Naubernat permettait de franchir les remparts de la ville. Le pas de la porte de Naubernat servait de lieu d’exécution jusqu’en 1525, année où l’échafaud fut déplacé sur la place Saint-Georges. On continua d’y pendre des gens jusqu’en 1751.

Historique[modifier | modifier le code]

La place occupe un terrain possédé par le noble Arnaud Bernat au Moyen Âge, à l'intérieur des anciennes fortifications romaines de la ville. Elle communiquait alors avec l'extérieur par la porte Royale, détruite en 1825. Cette position à la limite entre le Bourg et les faubourgs l'a destinée, depuis ses origines, à l'accueil des étrangers. Au XXe siècle, ce sont tour à tour les Italiens, les Espagnols fuyant le franquisme après 1939, puis les Maghrébins à partir des années 1970, qui ont occupé le site et l'ont façonné[3].

La place Arnaud-Bernard en 1934.

Bâtiments remarquables, et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

La place est le théâtre de diverses manifestations culturelles ou sociales populaires. Le Carrefour culturel Arnaud-Bernard, qui a son siège sur la place, regroupe un grand nombre d'associations à vocation sociale ou culturelle.

Depuis 2008, la Mairie de Toulouse organise chaque année un marché de Noël sur cette place. Il s'agit du marché de Noël solidaire Arnaud Bernard. L'objectif est de réunir les acteurs de l'économie solidaire et équitable, notamment des associations (ex : Humanlaya, Esprit d'Etik, Emmaüs, Artisans du Monde, ...).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Elle est citée dans la chanson "Le plus big défi" de l'album On the Linha Imaginòt des Fabulous Trobadors.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Catalo, « Les fouilles de la place Arnaud-Bernard à Toulouse », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, t. XLIX, 1989, p. 137-146.