Quartier Arnaud-Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arnaud Bernard
Quartier Arnaud-Bernard
La place Arnaud-Bernard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Métropole Toulouse Métropole
Commune Toulouse
Coordonnées 43° 36′ 38″ nord, 1° 26′ 21″ est
Transport
Métro Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse :

Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse :

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Arnaud Bernard

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

Voir sur la carte administrative de Toulouse
City locator 14.svg
Arnaud Bernard

Le quartier Arnaud-Bernard (en occitan : Barri Naut Bernat) est un quartier populaire de la ville de Toulouse.

Historique[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Quartier tampon entre la ville et la campagne, Arnaud-Bernard abritait un important marché aux primeurs qui a été déplacé dans les années soixante au marché d'intérêt national de Lalande[1].

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Ouvert sur la porte nord de la ville, le quartier a une ancienne vocation d'accueil. Travailleurs italiens puis réfugiés espagnols républicains s'installent à Arnaud-Bernard dans les années trente. Ils sont suivis par les Maghrébins dès la fin des années soixante [1]. Dans les années 1980 sont arrivés les « clandos », immigrés clandestins majoritairement marocains. Si Arnaud-Bernard est l'un des rares quartiers de Toulouse à ne pas avoir été rénové dans les années 1970[1], il est aujourd'hui en cours de gentrification.

Vie du quartier[modifier | modifier le code]

Commerces[modifier | modifier le code]

Boutique dans le quartier Arnaud-Bernard.

On y rencontre nombre de commerces ethniques comme des bazars[note 1], boucheries halals, boutiques de pâtisseries et de tissus. Restaurants, bars et boîtes de nuit font également l’attractivité d'un quartier réputé pour sa nuit.

Le dimanche, le quartier a longtemps accueilli le marché aux puces qui s'étendait jusqu'à la basilique Saint-Sernin. (Il a déménagé aux allées Jules-Guesde et Paul-Feuga en janvier 2017). Un marché de Noël solidaire occupait également la place Arnaud-Bernard de 2008 à 2014.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. nom donné par les propriétaires à leurs commerces

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Slimane Touhami, La Part de l'œil : Une ethnologie du Maghreb de France, Éditions du comité des travaux historiques et scientifiques, (ISBN 978-2-7355-0723-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]