Circulation en sens unique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sens unique.

La circulation en sens unique est un type de circulation routière qui impose aux conducteurs de rouler sur une route particulière dans un seul sens.

Le sens unique a été accepté à un niveau international lors de la convention de Vienne, sa forme graphique est donnée par les codes E3a E3b e la convention de vienne[1]. La convention de vienne classe le panneau de sens unique dans les signaux de prescription particulière, sur fond bleu[2].


En France, les dispositions règlementaires du Code de la route, concernant le sens imposé à la circulation, sont édictées par l'article R.412-28 (« circulation en sens interdit »). (Voir Panneau d'indication de circulation à sens unique en France).

Il existe une notion de Sens Unique Limité (aux véhicules motorisés) en Belgique, permettant notamment aux cyclistes de ne pas tenir compte de la restriction imposée aux autres véhicules. Ces double-sens cyclables ou contresens cyclables ont d'abord été mis en place dans certaines agglomérations (Strasbourg, Paris ou Toulouse par exemple)[3]. Depuis le 1er juillet 2010, ils s'appliquent à toutes les zones 30 et les zones de rencontre de toutes les agglomérations françaises[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]