Pierre Bodard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bodard.
Pierre Bodard
Pierre Bodard A la fontaine.jpg
La femme à la fontaine
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinction

Pierre Bodard, né à Bordeaux le et mort à Paris le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Bodard fut l'élève :

De Rome, Pierre Bodard partira découvrir, l'Algérie, la Tunisie, la Grèce, la Sicile, la Sardaigne, la Turquie, l'Espagne, pays et régions dont il ramera de nombreux croquis et peintures.

Mobilisé le , il est désigné pour servir en Martinique. Une photographie prise à Paris laisse à penser qu'il a effectué la traversée en compagnie du peintre Jean Baldoui avec lequel il se liera d'amitié. Après avoir épousé à Fort-de-France une antillaise ce n'est qu'en 1920 qu'il retourne en métropole. Pierre Bodard restera très attaché au souvenir de l'île, c'est aussi ce qui explique que sa vie durant il participera activement aux manifestations et expositions en rapport avec l'Outre Mer.

À Paris il s'installe dans le quartier du Montparnasse à proximité de l'atelier d'Antoine Bourdelle dont il est un très proche voisin.

Pierre Bodard qui était Sociétaire de la Société des artistes français a régulièrement exposé au Salon de 1908 à 1932, année où il y présente une grande composition dans le style des années 1930, Les Arums. Il y obtient en 1912 une médaille d'honneur[1].

Grand prix de Rome 1909[2], outre la richesse et l'originalité de sa peinture antillaise, Pierre Bodard fixera sur la toile des paysages du Pays basque, des Landes et de Corrèze.

Peintre de genre et d'histoire en ses débuts, puis successivement peintre orientaliste et enfin peintre de la marine, Pierre Bodard était aussi portraitiste.

Pierre Bodard a eu entre autres pour ami ou a fréquenté Jean Dupas, Louis Billotey, René Buthaud, François-Maurice Roganeau, Jean Despujols, Camille et Marius de Buzon, Georges Paul Leroux, Jean-Gabriel Domergue, Hubert-Denis Etcheverry, Nadia et Lili Boulanger, Paul-Marcel Dammann, Félix Benneteau-Desgrois, Lucienne Heuvelmans, Raoul Serres, Léon Lafourcade dit Leo Laf etc.

Principales récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Cérès rendant la vie à un enfant

Œuvres dans des musées et lieux publics[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 148
  • Bénézit
  • Les petits Maîtres de la peinture, édition 1979, tome IV, page 160
  • Musée de la Marine (archives centrales de la Marine, sous-série 00.7 4e Moderne 2314/10)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 148
  2. Ibid.

Liens externes[modifier | modifier le code]