Exposition coloniale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tour de l'Annam en 1906 - Marseille
Affiche de l'Exposition coloniale de 1922
par David Dellepiane

Les Expositions coloniales sont des manifestations qui furent organisées au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle dans plusieurs pays européens, aux États-Unis, en Australie, en Afrique du Sud, etc. Elles avaient pour but de montrer aux habitants de la Métropole les différentes facettes des colonies.
Les Expositions coloniales donnaient lieu à des reconstitutions spectaculaires des environnements naturels et des monuments d'Afrique, d'Asie ou d'Océanie.

La France compte alors 41,8 millions d'habitants et son Empire colonial, deuxième derrière celui du Royaume-Uni, 67 823 000 personnes pour une superficie de 12 356 637 km². Elle montre ses colonies dans les Expositions universelles de Paris puis progressivement dans des manifestations spécifiques, la première l’Exposition coloniale de Marseille en 1906 au cours de laquelle est créé un Comité national des Expositions coloniales en France, aux colonies et à l'étranger, chargé d'organiser régulièrement ce genre d'expositions.

Chronologie des Expositions coloniales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Odon Abbal, L'Exposition coloniale de 1889 : La Guyane présentée aux Français, Ibis Rouge, , 110 p. (ISBN 978-2-84450-382-4)
  2. Cinquantenaire de l'Exposition internationale des arts et des techniques dans la vie moderne, Paris, Institut français d'architecture, 1987 (ISBN 285346041X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catherie Hodeir, Michel Pierre, L’Exposition coloniale, Bruxelles, Complexe, 1991
  • Didier Daeninckx, Cannibale, éd. Verdier, rééd. 1998 (fiction)
  • Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Sandrine Lemaire, « Ces zoos humains de la République coloniale », Le Monde diplomatique,‎ (ISSN 0026-9395, lire en ligne)
  • Olivier Razac, L'écran et le zoo : spectacle et domestication, des Expositions coloniales à Loft Story, Denoël, Paris, 2002, 211 p. (ISBN 2-207-25170-5)
  • Les Zoos Humains. Au temps des exhibitions humaines, avec : Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Gilles Boëtsch,Eric Deroo, coll. poche, La découverte, Paris, 2004 (ISBN 978-2707144010)
  • Christelle Lozère, Les Salons coloniaux en province (1850-1896), Paris, Mare & Martin,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]