Peter Sís

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter Sís
Svět knihy 2009 - Petr Sís.jpg

Peter Sís

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
BrnoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Lieu de travail
Père
Vladimír Sís (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix MacArthur
Médaille Artis Bohemiae Amicis (d)
Prix Hans Christian Andersen d'illustration ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Peter Sís, né le [1], est un écrivain et illustrateur tchèque, auteur de littérature d'enfance et de jeunesse.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il décrit sa vie dans l'ouvrage Le Mur : mon enfance derrière le Rideau de Fer. Il étudie les arts appliqués à l'université de Prague, entre 1968 et 1974. Il commence sa carrière dans l'édition pour la jeunesse en 1981 En 1982, il part aux États-Unis pour participer au festival d'animation de Los Angeles, et décide de rester dans ce pays.

Bien que destinés aux enfants, beaucoup de ses ouvrages s'adressent à un public plus large. Il raconte les histoires à l'aide de cartes de toutes sortes, et de symbolisme bouddhiste, dont il garde une profonde attirance à la suite d'un voyage que son père, Vladimir Sis, avait réalisé au Tibet[2].

En 2011, il publie l'album illustré La Conférences des oiseaux, s'appuyant sur différentes traductions et adaptations de l'œuvre éponyme du XIIème siècle du poète persan Farid al-Din Attar[3], et traduite en France l'année suivante aux Éditions de La Martinière.

Il obtient par deux fois le Prix BolognaRagazzi dans la catégorie Non Fiction : en 2004 pour The Tree of Life (L'Arbre de la Vie), et en 2008 pour The Wall (Le Mur), et par trois fois l'Honor Books de la Médaille Caldecott[4].

En 2012, il est lauréat du prestigieux Prix Hans Christian Andersen d'illustration.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Auteur et illustrateur[modifier | modifier le code]

  • Christophe Colomb, jusqu'au bout du rêve (Follow the dream : the story of Christopher Colombus), Albin Michel, 1992 ; rééd. revue et augmentée, Grasset, 1996
  • Komodo ! L’île aux dragons, Grasset, 1994.
  • Petit conte du Grand Nord (A small tall tale from the far far North ), Grasset, 1995.
  • Les Trois Clés d'or de Prague (The three golden keys), Grasset Jeunesse, 1995, et rééd.
  • Un rhinocéros Arc-en-ciel (Rainbow Rhino ), Grasset, 1995.
  • Le Messager des étoiles, Galilée (Starry Messenger : Galileo Galilei), Grasset, 1996.
    Honor Books Médaille Caldecott 1997
  • Le Tibet : les secrets d'une boîte rouge (Tibet : Through the Red Box), Grasset, 1998
    Honor Books Médaille Caldecott 1999
  • Madlenka, Grasset, Jeunesse 2000.
    Prix Sorcières 2001 catégorie Albums
  • Le Chien de Madlenka (Madlenka's dog), Grasset, 2002.
  • L’Arbre de la Vie : La Vie de Charles Darwin, naturaliste, géologue et penseur (The Tree of Life), Grasset, 2004.
    Prix BolognaRagazzi 2004, catégorie Non Fiction
  • Le Mur : Mon enfance derrière le rideau de fer (The Wall), Grasset, 2007.
    Prix BolognaRagazzi 2008, catégorie Non Fiction - Honor Books Médaille Caldecott 2008
  • Madlenka, star du foot (Madlenka soccer star), Grasset Jeunesse, 2012.
  • La Conférence des oiseaux, Éditions de La Martinière, 2012 - d'après l'œuvre éponyme du XIIème siècle du poète persan Farid al-Din Attar[3]
  • Le Pilote et le Petit Prince : la vie d'Antoine de Saint-Exupéry (The pilot and the Little Prince), Grasset Jeunesse, 2014
  • Un été crème glacée (Ice Cream Summer), Grasset Jeunesse, 2016

Illustrateur[modifier | modifier le code]

  • Contes baltes, racontés par Miloš Malý ; traduit du tchèque par Claude Clément, Paris, Gründ, 1981
  • Le Souffre-douleur (The Whipping boy) de Sid Fleischman ; trad. de l'américain par Alain Cappon, Paris, l'Ecole des loisirs, 1988
  • Un Nain nommé Gustave (Eine Zwergengeschichte) de Max Bolliger ; ill. de Peter Sís, Paris, Ed. Epigones, 1988
  • La nuit des dragons, de Jack Prelutsky ; trad. de l'anglais par Cécile Wajsbrot, Paris, Grasset jeunesse, 1997
  • Les sorcières du lundi, poèmes de Jack Prelutsky ; trad. par Cécile Wajsbrot, Paris, Grasset jeunesse, 1997
  • Le marchand d'ailes, conte de Jacques Taravant, Paris, Grasset jeunesse, 1997
  • Gargouilles et vampires, poèmes de Jack Prelutsky ; adapté de l'anglais par Alice Marchand, Paris, Grasset jeunesse, 2001
  • Les animélos, poèmes de Jack Prelutsky ; traduction et adaptation d'Alice Marchand, Paris, Grasset jeunesse, 2006
  • La conférence des oiseaux (The conference of the birds) de Farid ud-Din Attar ; traduction de Jacob Bromberg ; avec la collaboration de Marine Ninaud, Paris, La Martinière, 2012
  • Le Rêveur[5] (The Dreamer), texte de Pam Muñoz Ryan, ; trad. Pascale Houssin, Bayard Jeunesse, 2013 - sur le poète chilien Pablo Neruda[6]
Prix Sorcières 2014 catégorie Roman 9-12

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sur le site officiel de l'auteur, à About the Author
  2. Peter Sis, imagier des espaces et du temps sur Les territoires de l'album
  3. a et b Présentation et article sur l'ouvrage de Peter Sís, site Radio Praha, du 22 septembre 2012, consulté le 6 février 2016.
  4. Lauréats de la Médaille Caldecott depuis 1938, site officiel.
  5. a et b « Le Rêveur : meilleur livre jeunesse 2013 », site de L'Express, du 21 novembre 2013, consulté le 11 juin 2015.
  6. Notice de l'ouvrage, site de la BNF.

Liens externes[modifier | modifier le code]