Peter Sís

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter Sís

Peter Sís, né en 1949[1], est un écrivain et illustrateur tchèque, auteur de littérature d'enfance et de jeunesse.

Il décrit sa vie dans l'ouvrage Le Mur : mon enfance derrière le Rideau de Fer. Il étudie les arts appliqués à l'université de Prague, entre 1968 et 1974. Il commence sa carrière dans l'édition pour la jeunesse en 1981 En 1982, il part aux États-Unis pour participer au festival d'animation de Los Angeles, et décide de rester dans ce pays.

Bien que destinés aux enfants, beaucoup de ses ouvrages s'adressent à un public plus large. Il raconte les histoires à l'aide de cartes de toutes sortes, et de symbolisme bouddhiste, dont il garde une profonde attirance à la suite d'un voyage que son père, Vladimir Sis, avait réalisé au Tibet[2].

Il obtient par deux fois le Prix BolognaRagazzi dans la catégorie Non Fiction : en 2004 pour The Tree of Life (L'Arbre de la Vie), et en 2008 pour The Wall (Le Mur), et par trois fois l'Honor Books de la Médaille Caldecott[3].

En 2012, il est lauréat du prestigieux Prix Hans Christian Andersen d'illustration.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Auteur et illustrateur[modifier | modifier le code]

  • Komodo! L’île aux dragons, Grasset, 1994.
  • Petit conte du Grand Nord (A small tall tale from the far far North ), Grasset, 1995.
  • Les Trois Clés d'or de Prague (The three golden keys), Grasset Jeunesse, 1995, et rééd.
  • Un rhinocéros Arc-en-ciel (Rainbow Rhino ), Grasset, 1995.
  • Christophe Colomb, jusqu'au bout du rêve (Follow the dream : the story of Christopher Colombus), Albin Michel, 1992 ; rééd. revue et augmentée, Grasset, 1996
  • Le Messager des étoiles, Galilée (Starry Messenger : Galileo Galilei), Grasset, 1996.
    Honor Books Médaille Caldecott 1997
  • Le Tibet : les secrets d'une boîte rouge (Tibet : Through the Red Box), Grasset, 1998
    Honor Books Médaille Caldecott 1999
  • Madlenka, Grasset, Jeunesse 2000.
    Prix Sorcières 2001 catégorie Albums
  • Le Chien de Madlenka (Madlenka's dog), Grasset, 2002.
  • L’Arbre de la Vie : La Vie de Charles Darwin, naturaliste, géologue et penseur (The Tree of Life), Grasset, 2004.
    Prix BolognaRagazzi 2004, catégorie Non Fiction
  • Le Mur : Mon enfance derrière le rideau de fer (The Wall), Grasset, 2007.
    Prix BolognaRagazzi 2008, catégorie Non Fiction - Honor Books Médaille Caldecott 2008
  • Madlenka, star du foot (Madlenka soccer star), Grasset Jeunesse, 2012.
  • La Conférence des oiseaux, Éditions de La Martinière, 2012.
  • Le Pilote et le Petit Prince : la vie d'Antoine de Saint-Exupéry (The pilot and the Little Prince), Grasset Jeunesse, 2014

Illustrateur[modifier | modifier le code]

  • Contes baltes, racontés par Miloš Malý ; traduit du tchèque par Claude Clément, Paris, Gründ, 1981
  • Le Souffre-douleur (The Whipping boy) de Sid Fleischman ; trad. de l'américain par Alain Cappon, Paris, l'Ecole des loisirs, 1988
  • Un Nain nommé Gustave (Eine Zwergengeschichte) de Max Bolliger ; ill. de Peter Sís, Paris, Ed. Epigones, 1988
  • La nuit des dragons, de Jack Prelutsky ; trad. de l'anglais par Cécile Wajsbrot, Paris, Grasset jeunesse, 1997
  • Les sorcières du lundi, poèmes de Jack Prelutsky ; trad. par Cécile Wajsbrot, Paris, Grasset jeunesse, 1997
  • Le marchand d'ailes, conte de Jacques Taravant, Paris, Grasset jeunesse, 1997
  • Gargouilles et vampires, poèmes de Jack Prelutsky ; adapté de l'anglais par Alice Marchand, Paris, Grasset jeunesse, 2001
  • Les animélos, poèmes de Jack Prelutsky ; traduction et adaptation d'Alice Marchand, Paris, Grasset jeunesse, 2006
  • La conférence des oiseaux (The conference of the birds) de Farid ud-Din Attar ; traduction de Jacob Bromberg ; avec la collaboration de Marine Ninaud, Paris, La Martinière, 2012
  • Le Rêveur[4] (The Dreamer), texte de Pam Muñoz Ryan, ; trad. Pascale Houssin, Bayard Jeunesse, 2013 - sur le poète chilien Pablo Neruda[5]
Prix Sorcières 2014 catégorie Roman 9-12

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

  • Michel Host, Peter Sís ou L'imagier du temps, Paris, Grasset, 1996

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sur le site officiel de l'auteur, à About the Author
  2. Peter Sis, imagier des espaces et du temps sur Les territoires de l'album
  3. Lauréats de la Médaille Caldecott depuis 1938, site officiel.
  4. a et b « Le Rêveur : meilleur livre jeunesse 2013 », site de L'Express, du 21 novembre 2013, consulté le 11 juin 2015.
  5. Notice de l'ouvrage, site de la BNF.

Liens externes[modifier | modifier le code]