Michel Host

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Host
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Yves ChavatteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Michel Host, né en 1942 à Furnes[1] et mort le à Paris, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été instituteur et professeur de lycée, Michel Host enseigne en 1996 la langue et la littérature espagnoles du Siècle d'or au CNED.

Chroniqueur littéraire à la Revue des Deux Mondes et à Révolution (devenu Regards), il est cofondateur de la revue L’Art du bref en 1995 et président d'honneur de la revue en ligne La Cause Littéraire.

Écrivain discret qui a obtenu le prix Goncourt à 42 ans, il explique que cette distinction lui a fait accepter son traitement de dialyse et l'a conduit à s'investir davantage dans l'écriture.

Il meurt de la Covid-19 le [1],[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans, nouvelles, poésies[modifier | modifier le code]

  • L'Ombre, le Fleuve, l'Eté, roman, Grasset, 1983 Prix Robert-Walser 1984, Bienne, Suisse, pour la première fois décerné à un romancier français.
  • Valet de nuit, roman, Grasset, 1986 Prix Goncourt 1986.
  • Les Cercles d'or, nouvelles, Grasset, 1989
  • La Soirée, roman, éd. Maren Sell, 1989 (épuisé), rééd. de poche, éd. Mille & Une Nuits, 2002
  • La Maison Traum, roman, Grasset, 1990
  • Images de l'Empire, roman d'un chroniqueur, éd. Ramsay/De Cortanze, 1991 (épuisé), rééd. 2001, Ed. Olympio, on line
  • Forêt Forteresse, conte pour aujourd'hui, La Différence, 1993
  • L'Affaire Grimaudi, roman (en collaboration avec Alain Absire, J-C. Bologne, D. Noguez, C. Pujade-Renaud, M. Winckler, D. Zimmermann), éd. du Rocher, 1995
  • Peter Sis, l'imagier du temps, Grasset, 1996
  • Les Attentions de l'enfance, récits, 1996, éd. Bernard Dumerchez, prix de Picardie
  • Journal de vacances d'une chatte parisienne, éd. La Goutte d'Eau, 1996 (hors commerce)
  • Déterrages/villes, poèmes, éd. Bernard Dumerchez, 1997
  • Roxane, roman, Zulma-Calmann-Lévy, 1997
  • Graines de pages, proses & poèmes sur 60 photos de Claire Garate, Genève, éd. Eboris, 1999
  • Regards, album, éd. Blanc-Mesnil 2000, 1999
  • Alentours, petites proses, l'Escampette, 2001
  • Heureux Mortels, nouvelles, Fayard, 2002
  • Poème d'Hiroshima, oratorio, éd. Rhubarbe, 2005
  • Le Petit Chat de neige, nouvelles, éd. Rhubarbe, 2007
  • L'Amazone boréale, nouvelles, éd. Le Grand Miroir, 2008
  • Figurations de l'amante, postface de Didier Bazy, éd. de l'Atlantique, 2010
  • Mémoires du serpent, roman, éd. Hermann, 2010 ; rééd. aux éd. Hermann, 2010
  • Petit Vocabulaire de survie. Contre les agélastes & la timidité de la pensée et du dire, dictionnaire, éd. Hermann, 2012
  • Les Jardins d’Atalante, poème, éd. Rhubarbe, 2014
  • La Ville aux hommes, poèmes, éd. Encres vives, 2015
  • Une vraie jeune fille, nouvelles, éd. Weyrich, 2015
  • L’Arbre et le Béton (en coll. avec Margo Ohayon), Dialogue, éd. Rhubarbe, 2016

Carnets d'un fou[modifier | modifier le code]

Tous publiés aux éditions de Londres, coll. « La Cause Littéraire »[3] (livre numérique)

  • Carnets d'un fou 2000,
  • Carnets d'un fou 2001,
  • Carnets d'un fou 2014,
  • Carnets d'un fou 2015,
  • Carnets d'un fou 2016,

Préfaces[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

Autres prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Michel Host, prix Goncourt 1986, décède des suites du Covid-19 », sur Le HuffPost, .
  2. Philippe-Jean Catinchi, « L’écrivain Michel Host, Prix Goncourt 1986, est mort », Le Monde, no 23772,‎ , p. 21 (lire en ligne).
  3. Voir sur editionsdelondres.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]