Uri Orlev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Uri Orlev
UriOrlev7856.JPG
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
אורי אורלבVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Écrivain, auteur de littérature pour la jeunesse, traducteurVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Prix Ze'ev (d)
Zilveren Griffel (d) ()
Prix Hans-Christian-Andersen ()
Prix Bialik ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Uri Orlev (en hébreu : אורי אורלב, né le 4 février 1931) est un écrivain israélien d'origine polonaise. Il a reçu le prix Hans Christian Andersen en 1996 pour sa contribution à la littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Jerzy Henryk Orlowski à Varsovie, il grandit dans le Ghetto de Varsovie jusqu'à ce que sa mère soit tuée par les nazis et qu'il soit envoyé au camp de Bergen-Belsen. Après la guerre, il part en Israël. Il commence à écrire pour la jeunesse en 1976, en langue hébraïque.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Enfants de laine (סבתא סורגת, 1980), Pierrot, 1981 ; réédité sous le titre Grand-Mère tricot (סבתא סורגת), Père Castor, 1998.
  • Une île rue des oiseaux (האי ברחוב הציפורים, 1981), Hachette Le Livre de poche jeunesse, 1991.
  • L'Homme de l'autre côté (האיש מן הצד האחר, 1988), Flammarion Castor Poche, 1997.
  • Comme tu es grande, ma petite Louise ! (קטנה-גדולה, 1977), traduit de l'allemand, Actes Sud junior, 1998.
  • Baptiste et le lion (חלצת האריה), traduit de l'allemand, Actes Sud junior, 1999.
  • Baptiste ne veut pas se laver la tête (חפיפת ראש), traduit de l'allemand, Actes Sud junior, 1999.
  • Cours sans te retourner (רוץ, ילד, רוץ, 2001), Flammarion Castor Poche, 2003.
  • Le Chant des baleines (שיר הלוויתנים, 1997), Gallimard jeunesse, 2003.
  • Poèmes de Bergen-Belsen : 1944 (שירים מברגן-בלזן, 2005), L'Éclat, 2011.
  • Le Royaume d'Eliousha, Flammarion Castor Poche, 2012.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il a reçu le prix Hans Christian Andersen en 1996.

Il a reçu le prix Bialik en 2006, avec Ruth Almog et Raquel Chalfi.

Quatre de ses livres ont reçu le prix Batchelder pour leur traduction en anglais.