Christine Nöstlinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christine Nöstlinger
2012 Christine Nöstlinger (6805938102) (cropped).jpg
Christine Nöstlinger
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Écrivaine, auteure de littérature pour la jeunesse, dramaturge, illustratriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Friedrich Bödecker (d) ()
Friedrich-Bödecker-Preis (d) ()
Deutscher Jugendliteraturpreis ()
Q306308 ( et )
Mildred L. Batchelder Award (en) ()
Zilveren Griffel (d) ()
Prix Hans-Christian-Andersen ()
Johann-Nestroy-Ring (d) ()
Q1496676 ()
La vache qui lit (d) ()
Q2341915 ()
Q1300468 ()
Wildweibchenpreis (d) ()
Prix commémoratif Astrid Lindgren ( et )
Décoration autrichienne pour la science et l'art (en) ()
Buchpreis der Wiener Wirtschaft (d) ( et )
Willy and Helga Verkauf-Verlon Preis (d) ()
Officier de l'ordre du Mérite autrichien ()
Q992948 ()
Q184583 ()
Prix Corine (en) ()
Ordre du Mérite ()
Q16319663 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nöstlinger.jpg
Vue de la sépulture.

Christine Nöstlinger, née le 13 octobre 1936 à Hernals, près de Vienne, et morte le 28 juin 2018[1], est une auteure autrichienne de littérature d'enfance et de jeunesse.

Après des études en art graphique à l'Académie d'arts appliqués de Vienne, elle travaille comme graphiste avant d'épouser un journaliste avec qui elle a deux enfants. Elle publie son premier livre en 1970, Die feuerrote Friederike. Elle reçoit le prix Hans Christian Andersen (Écriture) en 1984, et le prix commémoratif Astrid Lindgren en 2003.

Elle a écrit pour la radio, la télévision et la presse, mais la majorité de sa production est de la littérature pour enfants. Son œuvre se concentre surtout sur les besoins des enfants, dans une perspective anti-autoritaire. Elle ne s'interdit pas d'aborder des sujets comme le racisme, la discrimination ou l'exclusion.

Œuvres de Christine Nöstlinger traduite[modifier | modifier le code]

Note : la date est celle de la première édition française.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Schriftstellerin Christine Nöstlinger gestorben - derStandard.at », sur DER STANDARD (consulté le 13 juillet 2018)