Margaret Mahy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mahy.
Margaret Mahy
Margaret Mahy at the Kaiapoi Club, 27 July 2011, smiling (digitally altered).jpg
Margaret Mahy
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Écrivaine, romancière, bibliothécaire, auteure de littérature pour la jeunesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sites web
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Nouvelle-Zélande
Médaille Carnegie ( et )
Phoenix Award (en) ( et )
Prix Hans-Christian-Andersen ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
The Haunting (d), The Changeover (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Margaret Mahy (née le 21 mars 1936 à Whakatane et morte le 23 juillet 2012 à Christchurch) est une femme de lettres néo-zélandaise, auteure de littérature d'enfance et de jeunesse. Elle a reçu en 1982 et 1984 la médaille Carnegie, et en 2006 le prix Hans Christian Andersen.

Œuvres traduites[modifier | modifier le code]

  • Plus ils sont gros (The Boy Who was Followed Home, 1975), illustré par Steven Kellogg, Lotus, 1980.
  • L'Enlèvement de la bibliothécaire (The Librarian and the Robbers, 1978), illustré par Quentin Blake, traduit par Marie-Raymond Farré, Gallimard Folio Cadet, 1983 ; Gallimard jeunesse, 2002.
  • Le Grand Charivari (The Great Piratical Rumbustification, 1978), illustré par Quentin Blake, traduit par Marie-Raymond Farré, Gallimard folio Cadet, 1983 ; 1994.
  • Les Ensorceleurs (The Tricksters, 1986), Gallimard Page Blanche, 1991.
  • Le Rêve d'Anthéa (Dangerous Spaces, 1991), ill. de Philippe Poirier, Gallimard jeunesse, 1993.
  • Le Secret de Winola (Underrunners, 1992), Gallimard Page Blanche, 1994.
  • Le Monstre de la caverne noire, ill. par Letizia Galli, Bayard, 1995.
  • La Baignoire du géant ; Les Larmes du griffon, ill. par Alice Dumas, Gallimard jeunesse Folio Cadet, 1996.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]