Margaret Mahy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mahy.

Margaret Mahy (née le 21 mars 1936 à Whakatane et morte le 23 juillet 2012 à Christchurch) est une femme de lettres néo-zélandaise, auteure de littérature d'enfance et de jeunesse. Elle a reçu en 1982 et 1984 la médaille Carnegie, et en 2006 le prix Hans Christian Andersen.

Œuvres traduites[modifier | modifier le code]

  • Plus ils sont gros (The Boy Who was Followed Home, 1975), illustré par Steven Kellogg, Lotus, 1980.
  • L'Enlèvement de la bibliothécaire (The Librarian and the Robbers, 1978), illustré par Quentin Blake, traduit par Marie-Raymond Farré, Gallimard Folio Cadet, 1983 ; Gallimard jeunesse, 2002.
  • Le Grand Charivari (The Great Piratical Rumbustification, 1978), illustré par Quentin Blake, traduit par Marie-Raymond Farré, Gallimard folio Cadet, 1983 ; 1994.
  • Les Ensorceleurs (The Tricksters, 1986), Gallimard Page Blanche, 1991.
  • Le Rêve d'Anthéa (Dangerous Spaces, 1991), ill. de Philippe Poirier, Gallimard jeunesse, 1993.
  • Le Secret de Winola (Underrunners, 1992), Gallimard Page Blanche, 1994.
  • Le Monstre de la caverne noire, ill. par Letizia Galli, Bayard, 1995.
  • La Baignoire du géant ; Les Larmes du griffon, ill. par Alice Dumas, Gallimard jeunesse Folio Cadet, 1996.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]