François Place (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François Place (skieur) et Place.
François Place
Description de cette image, également commentée ci-après

François Place en 2012.

Naissance (60 ans)
Ézanville (Val-d'Oise), Drapeau de la France France
Activité principale
Écrivain jeunesse, illustrateur
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Les Derniers Géants (1992)
  • Trilogie Atlas des géographes d'Orbae (1996-2000)
  • La Douane volante (2010)
  • Le Secret d'Orbae (2011)
  • illustrateur : série Tobie Lolness (2006-2007) de Timothée de Fombelle

François Place, né le [1] à Ézanville, dans le Val-d'Oise, est un écrivain et illustrateur français, principalement de littérature de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

A la suite d'un bac littéraire, il fait des études de communication visuelle à lʼécole Estienne[2] (1974-1977). Il travaille pendant quelques années comme illustrateur indépendant pour des studios de graphisme, dans la publicité[2], des journaux professionnels, puis pour des ouvrages jeunesse[2]. Ses premières illustrations de livres jeunesse datent de 1983[3], et paraissent dans la Bibliothèque rose chez Hachette, notamment des illustrations d'une demi-douzaine d'ouvrages de la Comtesse de Ségur. En 1985, il rencontre Pierre Marchand, éditeur de Gallimard Jeunesse, qui remarque ses dessins dʼadolescent. Il illustre une série de livres documentaires sur le thème des voyages et de la découverte du monde, et fait ses premiers pas dans lʼécriture[3]. Il contribue à dʼautres ouvrages documentaires, et commence à illustrer des romans, notamment ceux de Michael Morpurgo, Erik L'Homme ou Timothée de Fombelle[2], dont il illustre la célèbre série Tobie Lolness : le premier tome La Vie suspendue est récompensé de nombreux prix, dont le prix Sorcières 2006 et le grand prix de l'Imaginaire 2007.

En 1992, paraît aux éditions Casterman Les Derniers Géants[3], qui reçoit le prix Sorcières dans la catégorie Album en 1993. Cette même année, l'ouvrage de Michael Morpurgo qu'il illustre, Le Roi de la forêt des brumes, obtient le prix Sorcières dans la catégorie Roman. En 2001 il obtient à nouveau le prix Sorcières dans la catégorie Roman avec Michael Morpurgo, pour l'ouvrage Le Royaume de Kensuké.

Entre 1996 et 2000, il publie les trois tomes de lʼAtlas des géographes dʼOrbæ, un atlas imaginaire construit sur le principe de lʼalphabet. Le premier tome Du pays des amazones aux îles Indigo a reçu le prix Amerigo-Vespucci Jeunesse en 1997, et le grand prix de la foire du livre jeunesse de Bologne[3] en 1998. Cet atlas est prolongé en 2010 par Le secret dʼOrbæ, qui reçoit lui aussi le grand prix de la foire du livre jeunesse de Bologne en 2012, dans la catégorie Fiction, cette fois, ainsi que le prix Imaginales 2012 de la Meilleure Illustration. Un prix Sorcières « Spécial »[3] en 2001 récompense cette trilogie, prix décerné par les librairies spécialisées jeunesse et l'Association des bibliothécaires de France.

En 2007, il reçoit pour la deuxième fois le prix Amerigo-Vespucci Jeunesse pour son ouvrage Le Roi des trois Orients, et le prix Baobab[2] pour La Fille des batailles.

En 2008, François Place contribue au site internet jeunesse du Louvre, au côté des auteurs Benoît et Emmanuelle de Saint Chamas.

En 2010 son premier roman jeunesse La Douane volante (Gallimard Jeunesse) est distingué « meilleur roman jeunesse »[4] de l'année par la revue Lire, dans son classement des Meilleurs livres de l'année, qui souligne : « Dans ce roman initiatique et fantastique, l'auteur des Derniers géants amène le lecteur à douter du réel et à laisser entrer dans sa vie la part du merveilleux, sombre et lumineux à la fois, comme un tableau de Vermeer[5]. »

Il reçoit le prix Imaginales 2012 de la Meilleure Illustration pour Le secret dʼOrbæ.

Les originaux de François Place ont été exposés régulièrement, notamment avec le Centre de promotion du livre de jeunesse de Montreuil et avec la galerie Lʼart à la page[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Auteur et illustrateur[modifier | modifier le code]

  • Les Derniers Géants, Casterman, 1992, rééd. 2008. Traduit en américain par William Rodarmor: The Last Giants (Godine, 1993)
    • édition augmentée, 2012
  • Atlas des géographes d'Orbae (trilogie), Casterman
  1. Du pays des amazones aux îles Indigo, novembre 1996
  2. Du pays de Jade à l'Île Quinookta, juillet 2000
  3. De la rivière rouge au pays des Zizotls, octobre 2000
  • Carnet d’adresses (à partir de l' Atlas des géographes d’Orbæ) , Casterman, 2000
  • Le pays de jade, Les albums duculot, Casterman, 2002
  • Le désert des Pierreux, id., 2002
  • Les deux royaumes de Nilandâr, id., 2003
  • Le pays des frissons, id., 2003
  • Le fleuve Wallawa, id., 2003
  • Le pays de la Rivière Rouge, id., 2003
  • Le pays de la Mandragore, id., 2004
  • Le pays de Korakar, id., 2005
  • Le vieux fou de dessin, Gallimard Jeunesse, collection folio junior, 1997 ; rééd. album jeunesse Le Vieux Fou de dessin, Gallimard, 2001 (Traduit en américain par William Rodarmor: The Old Man Mad About Drawing (Godine, 2003)).
  • Le désert des Pierreux , Casterman, 2002
  • Barbababor : histoire en chansons, avec Christian Mesmin, éditions Thierry Magnier, 2003 - livre-disque
  • Grand Ours, Casterman, 2005
  • Le Roi des Trois Orients, Rue du monde, 2006
  • Le Prince bégayant, Gallimard, 2006
  • La Fille des batailles, Casterman, 2007
  • Carnet de visite, Abbaye de Fontevraud (collection dirigée par Xavier Kawa-Topor), 2008.
  • Le Secret d'Orbae, Casterman, 2011
  • Le Vieux Fou de dessins, Gallimard, 1997
  • Série Lou Pilouface, Gallimard Jeunesse, éditions Folio Cadet
  1. Passagère clandestine, 2014
  2. L'enlèvement du perroquet, 2014
  3. Panique dans le Bayou, 2015
  4. Le carnaval des squelettes, 2015
  5. Le Dieu du tonnerre, 2015
  6. Tempête sur l'Atlantique, 2016

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Le camion fantôme, illustré par Christophe Besse, Hachette jeunesse, 1996
  • L'Ombre du chasseur, petits contes de sagesse, illustré par Philippe Poirier, Albin Michel, 1997
  • Et une bouteille de rhum, nouvelle parue dans Télérama n° 2674 du 11/04/2001
  • La Douane volante[5], Gallimard, 2010 (roman)
  • Angel, L'indien blanc, Casterman, 2014 (roman)

Illustrateur[modifier | modifier le code]

  1. La Vie suspendue, 2006
  2. Les yeux d'Elisha, 2007
Illustrations collectives
  • Le tour du mot, Gérard Finel, Daniel Sassier, Bordas, 1985
  • Un livre, des hommes, Gérard Finel, Daniel Sassier, Savoir Livre, 1988
  • Mémo Benjamin, Larousse, 1991
  • Mégasport, Nathan, 1993
  • Découverte Junior, Larousse-Gallimard, 1991
  • Contes nomades, Catherine Gendrin, Rue du monde, 2011
  • Exercices de styles, Raymond Queneau, Gallimard, 2002
  • Gabriel, prisonnier des pirates, Sandrine Mirza, illustré avec Erwan Fagès, Gallimard Jeunesse, 2004

Théâtre[modifier | modifier le code]

François Place a co-adapté deux de ses ouvrages au théâtre, et a écrit une troisième pièce.

  • Les Derniers Géants, spectacle de marionnettes, compagnie Morisse (adaptation avec Christian Dente), 1994
  • Grand Ours, spectacle de marionnettes, compagnie Morisse, 2001
  • Les voyages de Ziyara, spectacle de conte, mise en scène Véronique Samakh, 2004

Préfacier[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • En 1995, il conçoit et écrit Rendez-vous conte, exposition en volume itinérante.
  • Avec les auteurs Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas il a réalisé le site internet du musée du Louvre destiné aux enfants (www.louvre.fr)
  • François Place a réalisé en 2008 un carnet de visite pour l'Abbaye de Fontevraud [7]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Documentation[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Bon, François Place, illustrateur, Casterman, 1994
    • édition revue et augmentée, sous le titre François Place, illustrateur, ou Comment s'invente un livre ?, 2000
  • Guide de lecture François Place, séquence pédagogique par Dominique Guerrini, Casterman, Paris, 2008, 55 p. (ISBN 978-2-2030-1617-0) (pour travailler en classe les albums de François Place : Grand ours, Les derniers géants, La fille des batailles)
  • François Place, La Joie par les livres, Paris, 2010, 151 p. (no 254 de la Revue des livres pour enfants, septembre 2010)
  • Cécile Ros, Quête, identité et espace dans les albums pour enfants : des auteurs « cartographes » : Peter Sis, Peter Stamm, Philippe Lechermeier et François Place, Université de Bourgogne, Dijon, 2012, 208 p. (mémoire de master 2e année)
  • Ici et ailleurs : avec François Place, sous la direction de Serge Martin, L'Atelier du Grand tétras, 2012
    Actes de la journée d'étude consacrée à François Place, organisée à l'Université de Caen Basse-Normandie le 18 janvier 2012

Monographie[modifier | modifier le code]

  • Rencontre avec François Place [Enregistrement sonore] : conférence du 11 décembre 2014, Annick Lorant-Jolly, interview., Collection Les Visiteurs du soir, Bibliothèque nationale de France, 2014 (1 h 55 min)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • François Place, in Rébecca Dautremer ; François Place, film documentaire réalisé par Thierry Mercadal, On Stage, Lyon, Cap Canal, 2008, 26 min (DVD)
  • Rencontre avec quatre auteurs : Nadine Brun-Cosme, Pef, François Place et Claude Ponti, in La littérature des enfants fait école (journée d'étude du samedi à l'initiative des Éditions Casterman, l'École des loisirs, Flammarion-Père Castor et Gallimard Jeunesse), l'École des loisirs, Paris, 2009, DVD 3, 51 min 29 s.
  • Explorateurs de légendes : scénario pour une rencontre autour de l'album 'Les derniers géants' (François Place), film réalisé par Jean-Christophe Ribot, Tumultes, Paris, AFL, Compiègne, 18 min (DVD + brochure)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :