Pangolin de Malaisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manis javanica

Manis javanica
Description de cette image, également commentée ci-après
Pangolin de Malaisie
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Pholidota
Famille Manidae
Genre Manis

Espèce

Manis javanica
(Desmarest, 1822)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2d+3d+4d :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 19/07/2000

Répartition géographique

Description de l'image Sunda Pangolin area.png.

Le pangolin de Malaisie est une espèce de pangolin, mammifère insectivore, vivant en Asie du Sud-Est (Malaisie, Thaïlande, Philippines, Bornéo, Java, Sumatra, Myanmar, Cambodge, Laos, Viêt Nam).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Photo d'un pangolin (1932).

L'animal mesure un peu moins d'un mètre ; son dos et son corps sont recouverts de larges écailles alors que son ventre est recouvert de fourrure. Il possède de petits yeux, des oreilles cachées et un nez pointu avec des petites moustaches.

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Il utilise sa longue langue pour boire et pour manger termites et fourmis. Il avale également des petits cailloux pour aider sa digestion. Il possède également des griffes au bout de ses pattes lui permettant de creuser la terre à la recherche de proies.

Le pangolin de Malaisie grimpe aux arbres et se maintient sur les branches en enroulant sa queue. Il est aussi très agile au sol. Le pangolin mène une vie surtout nocturne, dormant la journée dans la fourche d'un arbre parmi des feuilles.

La femelle pangolin donne naissance à un seul bébé par an. Le jeune s'accroche à la queue de sa mère, qui le protège des dangers en enroulant sa queue. L'animal se protège quant à lui en s'enroulant sur lui-même, à la manière d'un hérisson.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit en Asie du Sud-Est (Malaisie, Singapour, Thaïlande, Philippines, Bornéo, Java, Sumatra, Myanmar, Cambodge, Laos, Viêt Nam).

Classification[modifier | modifier le code]

Statut de conservation et menaces[modifier | modifier le code]

Le pangolin de Malaisie est un animal protégé : chassé autrefois pour sa peau et sa viande, il est menacé aujourd'hui par la destruction de son habitat. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) l'a classé dans les espèces en danger critique d'extinction.

Du fait de la difficulté à l'élever en captivité, il n'existe pas de programme d'élevage conservatoire de cette espèce. Quatre institutions détiennent environ 27 individus, qui se reproduisent rarement : les centres de secours à la faune sauvage de Cikananga (Java) et de l'ONG Save Vietnam's Wildlife, ainsi que les parcs zoologiques Night Safari (Singapour) et de Saigon[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « ZIMS - Species holding - Manis javanica », sur zims.species360.org (consulté le 16 février 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]