Vanessa Lynn Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vanessa Williams et Williams.
Ne doit pas être confondu avec Lynn Kanuka-Williams.
Vanessa Williams
Description de l'image Vanessa Williams homezfoo.jpg.
Nom de naissance Vanessa Lynn Williams
Surnom Van, Ness, V[1]
Naissance (54 ans)
Bronx, New York,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américaine
Profession Actrice
Chanteuse
Mannequin
Films notables L'Effaceur
Shaft
Hannah Montana, le film
Tentation : Confession d'une femme mariée
Séries notables Ugly Betty (2006-2010)
Desperate Housewives (2010-2012)
Site internet www.vanessawilliams.com

Vanessa Lynn Williams est une actrice, chanteuse, productrice et mannequin de nationalité américaine, née le dans le Bronx, New York (États-Unis).

En 1984, elle est la première afro-américaine couronnée Miss America. Chanteuse à succès, principalement aux États-Unis, elle a sorti 8 albums, entre 1988 et 2009. Elle a été nommée, à de nombreuses reprises, à la cérémonie des Grammy Awards.

Au cinéma, elle confirme sa notoriété, à la fin des années 1990, grâce à des productions comme : L'Effaceur (1996), Soul Food et Les Seigneurs de Harlem (1997) et Shaft (2000). En 2009, on la retrouve dans le film Hannah Montana et elle confirme avec la comédie Tentation : Confession d'une femme mariée, sorti en 2013.

À la télévision, elle est reconnue pour avoir joué dans les séries télévisées Ugly Betty et Desperate Housewives, grâce auxquelles elle se retrouve nominée aux Emmy Awards et remporte des prix aux NAACP Image Awards et lors des Satellite Awards.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Vanessa Lynn Williams naît et grandit à Millwood (New York), au sein d'une famille issue de la classe moyenne[2], avec ses parents Milton et Helen Williams, tous deux métis et professeurs de musique, ainsi que son frère Christopher, de quatre ans son cadet. Dès l'enfance, ils l'encouragent à suivre des études musicales, débutant par le piano et les cuivres, en particulier le cor d'harmonie, instruments particulièrement complexes à maîtriser. Elle préfère néanmoins le chant et il s'avère qu'elle développe un réel potentiel.

Diplômée de l'université de Syracuse[3], à New York, grâce à une bourse, elle suit des cours d'art dramatique. Pourtant, elle abandonne ses études pour se tourner vers une carrière artistique[2], commençant par s'inscrire, au début des années 1980 à des concours de beauté.

En 2008, elle finit par recevoir son bachelor des arts dramatiques de l'université Syracuse, grâce à son expérience dans l'industrie, ses performances substantielles sur scène et à l'écran[4].

Débuts - Miss USA[modifier | modifier le code]

Vanessa Williams devient Miss Syracuse, Miss New York en 1983 et enfin la première afro-américaine à remporter le titre de Miss America 1984 (elle est officiellement élue à Atlantic City le [2]). Ce titre est doublement difficile à porter, la communauté noire n'appréciant pas son statut de « première noire Miss America » et la communauté blanche lui reprochant d'avoir pris la place « traditionnellement réservée aux blanches »[5]. À ce malaise s'additionne la menace de parution par le magazine Penthouse, au cours de l'été 1984, de clichés suggestifs pris avant son élection, en 1982, l'obligeant à remettre son titre à sa première dauphine, Suzette Charles, elle aussi afro-américaine, devenant ainsi la seconde de l'histoire de Miss America[6]. Beaucoup de monde pense alors sa carrière terminée[2].

Vanessa Williams, en 2016, lors de l'hommage qui lui est rendu par le comité Miss USA.

Trente-deux ans plus tard, le comité Miss America s'est excusé, en lui rendant un vibrant hommage ainsi que sa couronne et son titre de Miss America[7],[8],[9], lors de l’élection de Miss USA 2016, à laquelle Vanessa assistait en tant que présidente du jury. Sam Haskell, le président du comité lui déclarera : "Vous avez vécu toute votre vie avec grâce et dignité et cela n'a jamais été aussi évident que lors des événements de 1984, lorsque vous avez dû démissionner. Aucun d'entre nous ici n'est impliqué dans cette décision mais de la part du comité actuel, je tiens à vous présenter des excuses à vous, ainsi qu'à votre mère, Madame Helen Williams, pour tout ce qui a été dit ou fait et qui aurait pu vous faire sentir moins Miss America que vous êtes, et que vous serez à jamais"[10].

Cinéma, télévision - Musique, théâtre[modifier | modifier le code]

Les années 1990[modifier | modifier le code]

Avec son manager et premier époux Ramon Hervey, elle entreprend une carrière de chanteuse, enregistrant son premier album en 1988 The Right Stuff. Son premier single, Right Stuff connaît un grand succès dans les charts R&B mais c'est surtout le troisième extrait issu début l'album, Dreamin, qui fait entrer Vanessa Williams dans les dix premières places du Billboard Hot 100. L'album devient disque d'or et lui permet d'obtenir trois candidatures aux Grammy Awards.

Les plus gros succès sont les chansons Running Back To You, Love Is, The Sweetest Days, Colors of the Wind (thème de Pocahontas qui a connu un succès d'envergure mondiale grâce au film), The Comfort Zone et Just For Tonight. L'un de ses plus gros succès, Save The Best For Last est en tête du Billboard Hot 100 pendant cinq semaines, du 21 mars au [1]. Au total, Vanessa Williams vend plus de six millions d'albums[1].

Au cours de sa carrière, l'actrice a sorti de nombreux albums : The Comfort Zone, en 1991, lui permet d'être nommé à cinq reprises lors des Grammy Awards, il est également son plus grand succès et s'est écoulé à plus de 2 millions d'exemplaires[11]. Il est suivi, en 1994, par l'opus The Sweetest Days, d'influence jazz qui est une nouvelle fois adoubé par la profession[12]. À partir de cette année, elle commence à jouer dans de nombreuses pièces de Broadway, tenant notamment le premier rôle dans Le Baiser de la femme araignée[1] pour lequel elle reçut d'excellentes critiques.

Elle a également sorti deux albums spécialement pour la période de Noël : Star Bright (1996) et Silver & Gold (2004) tout en alternant avec le R&B et la Soul pour les albums Next (1997) et Everlasting Love (2005).

Parallèlement à sa carrière de chanteuse, Vanessa Williams devient aussi actrice de cinéma et de séries télévisées. Réussissant au fil des années, à devenir un visage reconnu et familier. Ses principales premières apparitions sont des rôles de guest star[1], on peut l'apercevoir, entre autres dans La croisière s'amuse, Le Prince de Bel-Air, Star Trek: Deep Space Nine et Ally McBeal. Elle fait aussi de nombreuses apparitions dans des téléfilms ou des mini-séries comme Perry Mason: The Case of the Silenced Singer et The Jacksons: An American Dream.

En 1995, le téléfilm Bye Bye Birdie, de type comédie musicale, dont elle occupe le rôle-titre remporte le Primetime Emmy Awards de la meilleure musique[13].

Au cinéma, Vanessa Williams tourne en 1996 L'Effaceur, au côté d'Arnold Schwarzenegger, le film est un énorme succès au box office mondial et lui permet d'accroître sa popularité[14]. Il est nommé meilleur film international lors des Bambi Awards. Forte de cette visibilité, elle multiplie les apparitions : On la retrouve en 1997, dans la comédie dramatique Soul Food, son interprétation lui permet de remporter le titre de meilleure actrice lors des NAACP Image Awards, une cérémonie qui récompense, chaque année, les professionnels de la communauté afro-américaine. Elle est ensuite la tête d'affiche de la comédie romantique Dance With Me, sorti en 1998, qui est bien accueilli par la critique [15] mais rencontre un moindre succès lors de sa sortie dans les salles[16]. En 1998, elle joue au théâtre dans une version moderne de St. Louis Woman[17].

Les années 2000[modifier | modifier le code]

En 2000, elle est le premier rôle féminin du film d'action Shaft, avec Samuel L. Jackson, il s'agit du remake du film Les Nuits rouges de Harlem, réalisé en 1971, qui rencontre un franc succès[18]. En 2002, on la retrouve sur les planches où elle devient l'une des incarnations de Carmen Jones, prestation saluée par la critique[19]. Elle est également nominée aux Tony Awards pour sa performance dans le rôle de la sorcière dans la pièce de Stephen Sondheim, Into The Woods.

Vanessa Williams, en 2004, au défilé The Heart Truth's Red Dress Collection.

En 2003, elle obtient un rôle récurrent dans la série policière Boomtown, puis, elle participe également à l'émission de télévision Saturday Night Live[1]. Cette année voit la sortie de son premier best of, The Best of Vanessa Williams. L'année d'après, en 2004, parait l'album thématique Love Songs, composé uniquement de reprises de chansons d'amour. Sur le grand écran, elle est à l'affiche de la comédie familiale Les Vacances de la famille Johnson, film indépendant à petit budget qui réussit à créer la surprise au box office en étant largement rentabilisé[20].

Début 2006, Vanessa Williams tourne dans la série télévisée South Beach, pour la chaîne UPN avant d'obtenir l'un des rôles principaux de la série Ugly Betty, elle y tient le rôle de Wilhelmina Slater[21], antagoniste du personnage principal. Ce rôle lui assure un retour sur la scène médiatique[1]. Notamment produite par l'actrice Salma Hayek, la série suit le parcours d'une fille au physique peu conventionnel dans un prestigieux magazine de mode. C'est un véritable succès d'audiences, la série reçoit d'excellentes critiques [22]et décroche plusieurs nominations et récompenses à de prestigieuses cérémonies[23]. L'ensemble du casting est par exemple, nommé lors de la quinzième cérémonie des Screen Actors Guild Awards[24]. Vanessa est saluée, à titre personnelle, par la profession, elle remporte le Satellite Awards de la meilleure actrice de série télé dans un second rôle ainsi que le NAACP Image Awards et elle est élue Meilleure méchant lors des Teen Choice Awards.

En 2007, elle renoue avec le cinéma indépendant en étant la star du drame My Brother pour lequel elle remporte de nombreuses citations au titre de meilleure actrice dans plusieurs cérémonies[25]. Côté musique, elle commercialise un second best of, The Best of Vanessa Williams : Volume 2.

Vanessa Williams, en 2007, lors de la Mercedes-Benz fashion week show.

En 2009, elle incarne l'agent de Miley Cyrus dans Hannah Montana, le film, l’adaptation au cinéma de la série télévisée du même nom. Le film est un franc succès et lui permet de renouer avec les hauteurs du box office mondial[26]. L'opus Real Thing, paru également en 2009, est son dernier album en date, il a d'ailleurs été très bien accueilli par la critique[27], étant considéré comme un retour aux sources du Jazz contemporain[11].

Les années 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, elle joue sur les mythiques planches de Broadway pour le spectacle musicale Soundheim on Soudheim. Avant de faire son retour sur le petit écran, la même année, en intégrant le casting de la série au succès mondial Desperate Housewives, pour les deux dernières saisons du show. Le nom de son personnage de femme au foyer, Renee Perry, est une référence à Ugly Betty. En effet, dans cette série, la sœur du personnage qu'elle incarne se prénomme Renee[28]. Elle est la cinquième housewives, remplaçant au pied levé l'actrice Nicollette Sheridan remerciée par la production et dont le personnage a été sacrifié[29]. La prestation de Vanessa est une nouvelle fois récompensée par la critique[25]. 2010 toujours, elle est récompensée durant la cérémonie des Satellite Awards d'un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière[25].

En 2010, Vanessa Williams chante l'hymne américain.

En 2012, elle interprète le rôle de Olivia Doran, dans la série 666 Park Avenue, diffusée sur ABC. Malgré une bonne réception de la part des critiques, l'audience n'est pas au rendez vous et le show est annulée à la fin de la première saison[30].

Le aux États-Unis, sort le film Tentation : Confession d'une femme mariée, qui marque son retour sur le grand écran. Dans ce récit, elle tient tête à Jurnee Smollett, Kim Kardashian et Brandy Norwood. Le film est un succès en récoltant 53,125,354 millions de dollars de recettes, rien qu'aux États-Unis[31]. Le film sort directement en DVD en France, le [32]. Toujours en 2013, elle fait une prestation remarquée dans la pièce de théâtre The Trip to Bountiful, qui sera adaptée à la télévision, l'année d'après, avec entre autres Cicely Tyson et Cuba Gooding Jr.[33]. La version télévisée permettra à Vanessa d'être citée pour un Black Reel Awards.

En 2014, elle double l'un des personnages dans le film d’animation japonais : Souvenirs de Marnie, nommé pour l'Oscar du meilleur film d'animation[34]. Cette année-là, elle retourne sur les planches de Broadway et séduit le public pour la comédie musicale After Midnight [35]. Elle enchaîne avec la production classique Show Boat, en 2015, qui récolte d'excellentes critiques de la part des amateurs[36]. Puis, elle multiplie les apparitions dans les séries télévisées : Elle joue les invitée de marque pour la série dramatique The Good Wife avec Julianna Margulies; elle joue dans deux épisodes de la série médicale Royal Pains et apparaît dans la sitcom The Mindy Project.

En 2016, elle continue sur sa lancée et apparaît dans un épisode de la série Broad City, considérée comme un ersatz d'un autre show Girls[37]. Ensuite, elle rejoint la troisième saison de la série Flynn Carson et les Nouveaux Aventuriers, pour un arc de plusieurs épisodes. En mars de cette même année, elle lance sa propre ligne de vêtement : V by Vanessa Williams en partenariat avec EVINE Live[38].

En 2017, elle fait son retour télévisuel en devenant l’héroïne principale de la série télévisée Daytime Divas[39]. Cette comédie, qui se moque ouvertement des soap opéra, suit le quotidien de cinq chroniqueuses d'un talk-show qui abordent des sujets tels que l'amour, la politique et les derniers potins. C'est toutefois dans les coulisses que se trouvent les ragots les plus croustillants : entre luttes de pouvoir, caprices de divas et liaisons torrides[40]. Considérée comme la star du show, les premières critiques sont enthousiastes[41],[42]. Le programme est cependant annulé par la chaîne, faute d’audiences suffisantes[43].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 2 janvier 1987, à 23 ans, Vanessa épouse son manager, Ramon Hervey II, âgé de 36 ans à l'époque - qu'elle fréquente depuis moins d'un an[44]. Ensemble, ils ont trois enfants : Melanie (née le 30 juin 1987), Jillian (née le 19 juin 1989) et Devin (né le 14 avril 1993)[45]. Le couple divorce en août 1997, au bout de dix ans de mariage.

Le 26 septembre 1999, Vanessa épouse l'ancien joueur canadien de basket-ball et membre de l'équipe des Lakers de Los Angeles, Rick Fox, au bout de quelques mois de relation. Ensemble, ils ont une fille, Sasha Gabriella (née le 1er mai 2000). Ils divorcent en août 2004[46].

En septembre 2012, Vanessa annonce qu'elle s'est fiancée à Jim Skrip, au bout de deux ans de vie commune[47]. Ils se sont mariés le 4 juillet 2015[48].

Vanessa Williams, en 2012.

En 2012, Vanessa publie son autobiographie avec la participation de sa mère, Helene. Le livre, intitulé You Have No Idea aborde ses secrets les plus pénibles comme son agression sexuelle alors qu'elle n'était qu'en classe de CM2. Puis, elle y parle de son avortement alors qu'elle était encore lycéenne, avouant que sa mère ne fut pas mise au courant à l'époque. Elle revient également sur son couronnement en 1983 qui lui permet de marquer l'histoire en devenant la première Miss America afro-américaine. Et elle n'hésite pas à revenir sur le scandale des photos d'elle nue publiées dans le magazine Penthouse. Elle parle de la honte qu'elle a ressentie et ses remords concernant la confiance accordée au photographe, qui lui avait pourtant promis de ne pas diffuser les clichés[49].

Vanessa Williams est impliquée dans un certain nombre de causes humanitaires. Elle soutient la communauté LGBT et le mariage pour tous. En 2011, elle participe à une campagne de défense des droits intitulée New Yorkers for Marriage Equality[50]. Elle est également associée à l'organisation Dress For Succes, qui fournit des vêtements aux démunis[51]. Elle intervient également dans une école pour garçons difficile, The San Miquel de Newburgh[52].

Nom de scène[modifier | modifier le code]

Vanessa est le plus souvent connue sous le nom public de "Vanessa Williams".

Il y a eu cependant une confusion, occasionnelle, avec une autre actrice Vanessa A. Williams. Elles ont toutes les deux le même âge et ont été révélées à partir des années 1980. Par exemple, lors de la victoire de Vanessa au concours de Miss U.S.A., le chèque a été envoyé par erreur à son homonyme[53]. Au cinéma, la confusion est problématique, elles sont finalement obligées de trouver un compromis et c'est ainsi que Vanessa en est venue à utiliser, très souvent, le nom de scène : Vanessa L. Williams.

Finalement, à la suite d'une énième confusion, ayant toutes les deux joués dans une version du drame Soul Food, la Screen Actors Guild Awards prend la décision arbitraire de les autoriser à utiliser toutes les deux le pseudonyme "Vanessa Williams", en gommant l'usage de la lettre A pour l'une et L pour l'autre.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1988 : The Right Stuff
  • 1991 : The Comfort Zone
  • 1995 : The Sweetest Days
  • 1996 : Star Bright
  • 1997 : Next
  • 2002 : Vanessa
  • 2003 : The Best of Vanessa Williams
  • 2004 : Silver and Gold
  • 2004 : Love Songs
  • 2005 : Everlasting Love
  • 2007 : The Best of Vanessa Williams : Volume 2
  • 2009 : The Real Thing

Filmographie[modifier | modifier le code]

Note : Cette section récapitule les principaux films et séries dans lesquelles Vanessa apparaît. Pour une liste plus complète, se référer aux sites IMDb[54]et IBDb[55].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Théâtre - Concert[modifier | modifier le code]

  • 1993-1995 : Kiss of the Spider Woman : Spider Woman / Aurora : Du 3 mai 1993 au 1er juillet 1995
  • 2002 : Into the Woods : La sorcière : Du 30 avril 2002 au 29 décembre 2002
  • 2004 : Vanessa Williams : Silver & Gold : Du 1er au 5 décembre 2004
  • 2010 : Sondheim on Sondheim : Du 22 avril 2010 au 27 juillet 2010
  • 2013 : The Trip to Bountiful : Jessie Mae Watts : Du 23 avril 2013 au 9 octobre 2013
  • 2013-2014 : After Midnight : Du 3 novembre 2013 au 29 juin 2014 (remplacée du 1er avril 2014 au 11 mai 2014)

Productrice[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Vanessa Williams & Friends: Christmas in New York (téléfilm)
  • 2000 : The Courage to Love (téléfilm)
  • 2004 : Vanessa Williams Christmas: Live by Request (émission de télévision)
  • 2007 : And Then Came Love (film) 

Distinctions[modifier | modifier le code]

Note : Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Vanessa Lynn Williams. Pour une liste plus complète, se référer aux sites IMDb[25]et IBDb[56].

Vanessa Williams à reçu de nombreuses récompenses et nominations, y compris des nominations aux Grammy pour des tubes tels que The Right Stuff, Save the Best for Last et Colors of the Wind. De plus, elle a remporté plusieurs nominations aux Emmy Awards, a également été nommé à un Tony Awards, qui récompense les œuvres théâtrales. Elle a été cité plus de sept fois aux NAACP Image Awards et à quatre Satellite Awards.

Elle reçoit son étoile sur Walk of Fame, le 19 mars 2007, pour sa contribution au milieu du divertissement, récompensant l'ensemble de sa carrière[25],[57].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 14 nominations aux Grammy Awards
  • NAACP Image Award 1996 : Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini série pour Bye Bye Birdie
  • NAACP Image Award 1997 : Meilleure performance de variétés / spéciales pour Vanessa Williams & Friends : Christmas in New York
  • Acapulco Black Film Festival 1998 : Meilleure actrice pour Soul Food
  • NAACP Image Award 1998 : Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini série pour The Odyssey
  • ALMA Awards 1999 : Meilleure musique de film pour Dance with Me, avec le titre You Are My Home
  • NAACP Image Award 2000 : Meilleure actrice dans un second rôle pour Light It Up
  • Blockbuster Entertainment Awards 2001 : Meilleure actrice dans un film d'action pour Shaft
  • NAACP Image Award 2001 : Meilleure actrice pour Shaft
  • Drama Desk Awards 2002 : Meilleure actrice dans une comédie musicale pour Into the Woods
  • Tony Awards 2002 : Meilleure actrice dans une comédie musicale pour Into the Woods
  • Black Reel Awards 2003 : Meilleure actrice - Network/Cable pour Keep the Faith, Baby
  • NAACP Image Award 2003 : Meilleure actrice dramatique dans un téléfilm ou une mini série pour Keep the Faith, Baby
  • Primetime Emmy Awards 2007 : Meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Ugly Betty
  • Primetime Emmy Awards 2008 : Meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Ugly Betty
  • SAG-AFTRA 2008 : Meilleure actrice dans une série télévisée comique pour Ugly Betty
  • NAACP Image Award 2009 : Meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Ugly Betty
  • Primetime Emmy Awards 2009 : Meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Ugly Betty
  • NAACP Image Award 2010 : Meilleure actrice de série télé dans un second rôle pour Ugly Betty
  • NAACP Image Award 2012 : Meilleure actrice dans une série télévisée comique pour Desperate Housewives
  • NAACP Image Award 2014 : Meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour 666 Park Avenue
  • Black Reel Awards 2015 : Meilleure actrice dans un second rôle dans un téléfilm ou une mini série pour The Trip to Bountiful
  • NAACP Image Award 2015 : Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini série dramatique pour The Trip to Bountiful

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g HypnoSeries, « HypnoSeries : Séries TV - Communautés de fans », sur hypnoweb.net (consulté le 11 juin 2016)
  2. a, b, c et d « Ugly Betty Forum ~ Bio », sur xooit.fr (consulté le 11 juin 2016)
  3. Biographie de Vanessa Williams sur Teemix.com. Consulté le 05/02/2008.
  4. (en) « Vanessa Williams gets Syracuse University degree », sur http://www.syracuse.com/n
  5. Biographie sur le site du fan club allemand. Consulté le 05/02/2008.
  6. (en) « Vanessa Williams is crowned Miss America in 1983 », sur http://www.nydailynews.com/
  7. (en) « Vanessa Williams gets Miss America apology -- 32 years later », sur http://edition.cnn.com/
  8. (en) « Vanessa Williams Gets An Apology from Miss America, 32 Years Later », sur http://www.essence.com/
  9. (en) « Vanessa Williams Receives ‘Unexpected’ Apology at Miss America », sur https://www.nytimes.com/
  10. « Vanessa Williams, Miss America scandaleuse ? Les excuses du comité », sur http://www.puretrend.com/
  11. a et b « Qui est Vanessa Williams, la nouvelle recrue de Flynn Carson et les nouveaux aventuriers ? », sur http://www.syfy.fr/
  12. (en) « Vanessa Williams Biography », sur http://www.biography.com/
  13. (en) « Bye Bye Birdie (1995 TV Movie) Awards », sur IMDb
  14. « BOX Office Eraser », sur http://www.jpbox-office.com/
  15. (en) « Review Dance With Me », sur https://www.rottentomatoes.com
  16. (en) « BOX Office Dance With Me », sur http://www.boxofficemojo.com
  17. (en) « THEATER REVIEW; The Birthright of Beauty: Free and Easy », sur https://www.nytimes.com/
  18. « BOX Office Shaft », sur http://www.jpbox-office.com/
  19. (en) « 'Carmen Jones,' Chilled and Well Served Its Star », sur https://www.washingtonpost.com/a
  20. « BOX Office Johnson Family Vacation », sur http://www.jpbox-office.com/
  21. « Présentation sur un site de fans français de la série Ugly Betty. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 11 septembre 2014) Consulté le 05/02/2008.
  22. « "Ugly Betty" : une fille en or ! », sur http://www.allocine.fr/,
  23. « Emmy Awards 2008 : les séries finalistes ! », sur http://www.allocine.fr/,
  24. « Kate Winslet, Christina Applegate, Penelope Cruz, Sean Penn... une constellation de stars au Screen Actors Guild Awards ! », sur http://www.purepeople.com/
  25. a, b, c, d et e (en) « Vanessa Williams - Awards - IMDb », sur http://www.imdb.com/
  26. (en) « BOX Office Hannah Montana The Movie », sur http://www.boxofficemojo.com/
  27. (en) « Vanessa Williams - The Real Thing », sur http://www.allmusic.com/
  28. AlloCine, « "Desperate Housewives": Vanessa Williams sera... », sur allocine.fr (consulté le 11 juin 2016)
  29. « Génial ! Vanessa Williams est la nouvelle "Desperate Housewife" ! », sur http://www.closermag.fr/
  30. « 666 Park Avenue : La série annulée ! », sur http://www.melty.fr
  31. « Tyler Perry's Temptation: Confessions of a Marriage Counselor (2013) », Box Office Mojo, (consulté le 6 juin 2013)
  32. AlloCine, « Tentation : Confessions d'une femme mariée », sur allocine.fr (consulté le 11 juin 2016)
  33. (en) « The Trip to Bountiful », sur http://thetriptobountifulbroadway.com/
  34. (en) « BOX Office When Marnie Was There », sur http://www.boxofficemojo.com
  35. (en) « Vanessa Williams Steps Into ‘After Midnight’ On Deck Circle », sur http://broadwaytour.net/
  36. (en) « Classic American musical “Show Boat” gets first class production on PBS », sur https://berkshireonstage.com/
  37. « “Broad City”, petite sœur trash de “Girls” », sur http://www.telerama.fr/
  38. (en) « First Look: Vanessa Williams Launches Clothing Line, Where Everything Is Under $100 and Meant to 'Hide Bra Fat' », sur http://people.com/
  39. (en) « Vanessa Williams on VH1's 'Daytime Divas' », sur http://www.lohud.com/
  40. « Daytime Divas - Série TV », sur Allociné.fr
  41. « Daytime Divas : La nouvelle série américaine à suivre sans plus attendre ! », sur Public,
  42. Florian Ques, « Daytime Divas : entre soap assumé et plaisir coupable jouissif », sur Biiinge
  43. (en) Joe Otterson, « ‘Daytime Divas’ Canceled After One Season at VH1 », sur Variety,
  44. http://www.biography.com/people/vanessa-williams-9542151
  45. « Vanessa Williams », sur people.com (consulté le 11 juin 2016)
  46. « Fox Files for Divorce from Vanessa Williams », sur people.com (consulté le 11 juin 2016)
  47. « Vanessa Williams Is Engaged – See Her Blinding Ring! », sur people.com (consulté le 11 juin 2016)
  48. « Vanessa Williams Ties the Knot with Jim Skrip », sur people.com (consulté le 11 juin 2016)
  49. « Vanessa Williams : Agressée sexuellement à 10 ans, avortée en secret au lycée... », sur http://www.purepeople.com/
  50. (en) « Vanessa Williams Speaks Out for Marriage Equality », sur http://www.bet.com/
  51. (en) « Vanessa Williams on How to Make the Perfect First Impression », sur http://time.com/
  52. (en) « Vanessa Williams supports tuition-free school for at-risk boys », sur http://www.lohud.com/
  53. (en) « Vanessa dancing up a storm », sur http://jam.canoe.com/
  54. (en) « Vanessa Williams - Filmography - IMDb », sur http://www.imdb.com/
  55. (en) « Vanessa Williams - Broadway Productions - IBDb », sur IBDb
  56. (en) « Vanessa Williams - Awards - IBDb », sur IBDb
  57. (en) « VANESSA WILLIAMS RECEIVES STAR ON HOLLYWOOD WALK OF FAME », sur http://www.upi.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]