Nicolas Errèra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Errèra
Description de l'image Nicolas_Errèra.jpg.
Naissance
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Compositeur
Films notables The White Storm
Shaolin
Le Papillon
Nocturna, la nuit magique
XIII : La Série
Site internet Site officiel

Nicolas Errèra, né le à Paris, est un compositeur français. Cofondateur des groupes de musique Grand Popo Football Club et Rouge Rouge, il compose également de nombreuses musiques originales pour le cinéma et la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Errèra est enfant unique au sein d'une famille d’artistes : son père est auteur de théâtre, sa mère décoratrice. Adolescent, il intègre la troupe du metteur en scène anglais Peter Brook ; il joue trois pièces de théâtre sous sa direction. Il passe un baccalauréat scientifique puis fait des études de philosophie. En parallèle de ses études, il suit des cours de piano et de composition à l'École normale de musique de Paris avec pour professeurs Serge Petigirard (pour le piano), Max Deutsch (pour la composition) et Laurent Petitgirard (pour la composition de musique de film). Il reçoit un prix de composition. Il suit aussi des cours d'harmonie et de contrepoint avec la compositrice Jeannine Richer[1]. Un peu plus tard, il participe à la classe de musique acousmatique au Conservatoire national supérieur de musique et de danse. C'est là qu'il découvre une autre manière de composer, basée sur la dématérialisation de la source sonore – musique avec ordinateur, synthétiseur – formant dès lors son style musical.

L’originalité de ses compositions vient de son goût pour l’éclectisme, le mélange des genres, l'assemblage de textures et la recherche de la mélodie. Il crée une musique composite, à la fois savante, sensible et accessible. Son univers musical passe de la musique classique au trip hop, et de la musique concrète à l’electro.

En 1998 il fonde le groupe d’électro Grand Popo Football Club[2] (avec Ariel Wizman) et en 2002 le groupe Rouge Rouge (avec Jean Croc). Ces groupes sont apparentés au mouvement de la French touch. Grâce au succès de ses chansons Each Finger Has an Attitude, Les hommes, c’est pas des mecs bien ou L'Amour, il se produit dans les clubs et salles de concert du monde entier.

Il vient alors à la musique de film. Tout en étant au service du film sur lequel il travaille, il essaie à la fois d'exprimer une sensibilité classique, mélodique, et d'apporter des sonorités et des émotions plus contemporaines (sons électroniques, sons concrets, design musical…).

Sa filmographie très variée en tant que compositeur, ainsi que son parcours musical, reflètent son attachement à la composition d'une musique empreinte de diversité et de mélange.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Nicolas Errèra a composé plus de quarante musiques de films français et internationaux, dont celles de Nuit blanche de Frédéric Jardin, Les Doigts croches du Québécois Ken Scott, Nocturna, la nuit magique des Espagnols Víctor Maldonado et Adrián García, La Personne aux deux personnes de Nicolas & Bruno, ou encore Le Papillon avec Michel Serrault. Suite au succès de ce dernier film en Chine[3] (plus de 10 millions de spectateurs)[4] , il rencontre en 2008 le réalisateur hong-kongais Benny Chan. Cette rencontre lui ouvre les portes du cinéma asiatique : il compose alors les musiques de trois films, The White Storm, Shaolin et Connected.

Télévision[modifier | modifier le code]

Dans le même esprit que pour le cinéma, il a composé pour des fictions télévisuelles telles que XIII, la série franco-canadienne adaptée des bandes dessinées de William Vance et Jean Van Hamme. Depuis 2006, il compose aussi la musique originale de Rendez-vous en terre inconnue, la série documentaire créée par Frédéric Lopez[5].

En 2006, il rencontre le photographe et réalisateur Jean-Baptiste Mondino, avec lequel il collabore régulièrement sur la musique de films publicitaires pour notamment les marques Yves Saint Laurent, Chanel, Givenchy.

Théâtre[modifier | modifier le code]

En 2008, à la demande de John Malkovich, il compose la musique de deux de mise en scène de ses pièces de théâtre, Good Canary de Zach Helm, créée en 2008 au Théâtre Comédia (2008), et Les Liaisons dangereuses au Théâtre de l'Atelier à Paris (2012).

Radio[modifier | modifier le code]

En 1999, il rencontre Jean-François Bizot, créateur du magazine Actuel et de Radio Nova. Depuis 2004, il anime et produit une émission sur Radio Nova[6], Le Pudding[7] (tous les dimanches à 20h). Cette émission culturelle prend la forme d’une conversation ouverte et curieuse avec un invité (philosophe, sociologue, écrivain, ethnologue…) sans que celui-ci ne soit en promotion.

Filmographie en tant que compositeur[modifier | modifier le code]

Musiques de scènes[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Prix de la meilleure musique (Golden Deer) au Changchun China Film Festival pour le film The White Storm[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Grand Popo Football Club[10]
  • 2010 : Venom in the Grass, chez Pschent
  • 2008 : My Territory avec Tania Bruna-Rosso chez Pschent
  • 2002 : Men Are Not Nice Guys chez Atmosphériques
  • 2000 : Shampoo Victims chez Atmosphériques
  • 1999 : Each Finger Has an Attitude chez Atmosphériques
Avec Rouge Rouge[11]
  • 2003 : Ce soir, après diner, chez Wagram
  • 2002 : L'Amour, chez Wagram
Bandes originales de film
Remix
Théâtre
  • 2012 : Les Liaisons dangereuses chez Enka

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Tissier, Être compositeur, être compositrice en France au 21e siècle, éditions L'Harmattan, p. 172
  2. Grand Popo Football Club dans Les Inrockuptibles.
  3. Chine, l’empire du mielleux par Philippe Grangereaux dans Libération du 20 novembre 2012.
  4. Le triangle Chine-Inde-Afrique, nouvel horizon du "soft power" européen par Jean-Joseph Boillot et Stanislas Dembinski dans le Huffington Post du 4 janvier 2013.
  5. Rencontre avec Nicolas Errera sur le site de France 2.
  6. Ça bosse à Nova, qui fête ses trente ans par Florence Le Saux dans Télérama le 29 mars 2012.
  7. Bonnes ondes - Les émissions culturelles à la radio, dans Challenges le 9 décembre 2010.
  8. [1], Journal des Spectacles
  9. (en) The White Storm Award's sur IMDb.
  10. Discographie de Grand Popo Football Club sur Discogs
  11. Discographie de RougeRouge sur Discogs
  12. [2], Critique du disque Le Samouraï.