Mouvement de la jeunesse catholique de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MJCF.
Insigne du MJCF

Le Mouvement de la jeunesse catholique de France (MJCF) est une association de jeunes catholiques traditionalistes proche de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX). À travers différentes activités, le mouvement a pour but de former les laïcs et de convertir dans une optique « authentiquement catholique »[1]. Il a été fondé en juin 1970[2] et publie la revue Savoir et Servir[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Les quatre points principaux du Mouvement sont: l’amitié, la prière, la formation et l’action.

Les activités proposées sont des activités de formation en petits groupes et des activités de vacances. Le MJCF s'adresse à tous les jeunes entre 16 et 25 ans. Le MJCF possède une aumônerie à laquelle il fait appel pour son encadrement spirituel. Celle-ci est constituée de prêtres célébrant exclusivement la messe en rite tridentin et membres ou proches de la FSSPX [3]. Un grand nombre de futurs prêtres ou religieux des communautés traditionalistes sont passés par le MJCF[1].

Le MJCF s'est fait connaître plus récemment, aux côtés d'autres associations catholiques traditionalistes ou conservatrices, en perturbant de la conférence donnée par le rabbin Rivon Krygier à Notre-Dame de Paris à l’invitation du cardinal André Vingt-Trois en 2010[réf. nécessaire] ou en s'opposant en 2011 à la pièce Sur le concept du visage du fils de Dieu, jugée christianophobe[4].

L'insigne[modifier | modifier le code]

L’insigne, représente le Sacré-Cœur de Jésus posé sur une rose des vents elle-même disposée sur un fond noir. Le fond noir symbolise le monde, le péché, les ténèbres de l’erreur. La rose des vents, en jaune, représente la lumière de la Vérité, le Christ.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ferron, p. 222.
  2. a et b Présentation du mouvement sur le site officiel
  3. Référencement du Mouvement de la jeunesse catholique de France sur le site de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.
  4. Thomas Schlesser, « Des jeunes cathos intégristes font le siège du Théâtre de la ville de Paris », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arnaud Ferron, « Permanence d’une militance catholique intransigeante : le traditionalisme catholique, un mouvement de laïcs militants : De l'action religieuse aux nouveaux militantismes, XIXe-XXe siècle », dans Brigitte Waché, Militants catholiques de l'Ouest, Presses universitaires de Rennes, , 259 p. (ISBN 9782868479624, DOI 10.4000/books.pur.22807, lire en ligne)