Mommenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mommenheim
Mommenheim
Mairie de Mommenheim.
Blason de Mommenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Bas-Rhin
Arrondissement Haguenau-Wissembourg
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Haguenau
Maire
Mandat
Francis Wolf
2020-2026
Code postal 67670
Code commune 67301
Démographie
Gentilé Mommenheimois [1]
Population
municipale
2 241 hab. (2020 en augmentation de 25,62 % par rapport à 2014)
Densité 275 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 30″ nord, 7° 38′ 42″ est
Altitude Min. 146 m
Max. 192 m
Superficie 8,16 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Strasbourg (partie française)
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Brumath
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mommenheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mommenheim
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Mommenheim
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Mommenheim
Liens
Site web http://www.mommenheim.fr/
rue Leclerc
Mommenheim, rue du Gal-Leclerc.

Mommenheim (Mommle en alsacien) est une commune française située dans la circonscription administrative du Bas-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est. Cette commune relève depuis le de la Communauté d'Agglomération de Haguenau.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. Ses habitants se nomment les Mommenheimois et sont surnommés "d'Fasselrìdder" (les chevaucheurs de tonneaux).

Géographie[modifier | modifier le code]

Un quartier de la commune en hiver
(début janvier).

La commune de Mommenheim se situe a une altitude de 160 mètres environ, et s'étend sur 8,1 km2. Le village est situé dans la vallée de la Zorn, sur la RD 421. Mommenheim se trouve également à la jonction de deux lignes de chemin de fer : Strasbourg - Sarreguemines et Strasbourg - Saverne. 60 000 trains transitent chaque année par Mommenheim.

Située à proximité d'une entrée d'autoroute (A4), Mommenheim est traversée chaque jour par près de 15 000 véhicules, dont 1 500 poids-lourds. Ce chiffre est dû à la présence d'un péage autoroutier sur la commune de Schwindratzheim qui entraine le report massif des véhicules sur la RD 421. Depuis 2011, un arrêté préfectoral interdit la circulation des poids-lourds d'un tonnage supérieur à 7,5 tonnes sur la commune ainsi que sur les communes voisines de Schwindratzheim et Hochfelden. Cet arrêté n'est cependant pas respecté. Le passage répété de ces poids-lourds a entraîné une dégradation nette de la voirie dans la ville.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mommenheim est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française), dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 268 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (73,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (81,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (44 %), prairies (21,6 %), zones urbanisées (12,9 %), zones agricoles hétérogènes (7,9 %), forêts (7,8 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5,8 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de Mommenheim remonte au milieu Xe siècle, sous le nom de Mumlen. En 953, l´empereur Otto I. donnait ses biens à l´abbaye de Lorsch (Regesta Imperii II, 232). Mommenheim a été un village d'empire (relevant alors du bailliage de Haguenau) sous le Saint-Empire romain germanique.

Après la seconde Guerre mondiale, la communauté juive, représentant jusqu'à un tiers de la population du village en 1898 (24 familles), est drastiquement réduite[9].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Mommenheim

Les armes de Mommenheim se blasonnent ainsi :
« De gueules à la croix d'argent. »[10],[11].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 juin 1995 Alphonse Gnaedig[12] (1932-2017)   Maire honoraire
juin 1995 mars 2008 Hubert Steinmetz[13] (1942-2020) DVD Ancien professeur, entraîneur sportif
mars 2008 En cours
(au 31 mai 2020)
Francis Wolf[14],[15] (1954- )
Réélu pour le mandat 2020-2026[16]
DVD[17] Cadre bancaire retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[19].

En 2020, la commune comptait 2 241 habitants[Note 3], en augmentation de 25,62 % par rapport à 2014 (Bas-Rhin : +3,17 %, France hors Mayotte : +1,9 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7217808811 1861 2671 4021 2801 3411 411
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 2721 2231 2261 1631 0871 1511 1051 0681 137
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1601 1801 1501 0861 1721 1581 2291 2141 180
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 3151 4101 6021 6211 7021 7511 8131 8031 768
2015 2020 - - - - - - -
1 7932 241-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Moulin à eau de 1698.
  • Église paroissiale Saint-Maurice[22].

Villages disparus autour de Mommenheim[modifier | modifier le code]

  • Frankolvisheim, voir Schwindratzheim.
  • Blieningen. Ce village a disparu lors du Moyen Âge, à une date inconnue. Il se situait entre Mommenheim et Wahlenheim au lieu-dit « Bluehning ». Ne doit pas être confondu avec le village disparu de Blieningen à Mackwiller.
  • Heingenheim. Ce lieu apparait en l'an 804 sous le nom de Heinheim. Le lieu-dit Heinenmatten qui se situe à 1,5 km au nord-ouest de Mommenheim, entre le Minversheimerbach et la voie ferrée, dérive sans doute de Heingenheim. Durant le XIIIe siècle, sur le finage de Mommenheim, apparaissent en effet les lieux-dits suivants : Heingenheim im Loch, Heingenheim Bach, Heingenheim Feld.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Zadoc Kahn (, Mommenheim (Bas-Rhin) - , Paris), fut grand rabbin de France de 1889 à sa mort en 1905.
  • Joseph Wiener, né à Mommenheim le et déporté de France vers Auschwitz où il meurt, en 1943. Il était le grand rabbin de Belgique.
  • Léonard Specht, né le à Mommenheim. Footballeur (défenseur), a joué au Racing Club de Strasbourg et au Football Club des Girondins de Bordeaux. Il a également été sélectionné 18 fois en équipe de France A (1 but). A été nommé président du Racing Club de Strasbourg en , succédant à Philippe Ginestet, démissionnaire. Le , lors d'un conseil d'administration extraordinaire, il annonce sa démission du RC Strasbourg.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Mommenheim est jumelée avec[26] :

  • Drapeau de l'Allemagne Vimbuch (Allemagne) depuis 2004. En 1973, Vimbuch a été rattaché à Bühl dans le cadre des réformes des communes allemandes et est ainsi devenu un 'quartier' de la ville. Le serment de jumelage a été signé en 2004 à VIMBUCH en Allemagne, lors des festivités pour les 850 ans d’existence du village

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2023, millésimée 2020, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2022, date de référence statistique : 1er janvier 2020.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le nom des habitants du 67 - Bas-Rhin - Habitants », sur habitants.fr (consulté le ).
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française) », sur insee.fr (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. « Généralités », sur mommenheim.fr (consulté le ).
  10. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le ).
  11. « L'histoire des communes de la communauté de communes de Brumath », sur http://www.cdc-brumath.fr (consulté le ).
  12. « Disparition de notre ancien Maire, Monsieur Alphonse Gnaedig », sur mommenheim.fr
  13. Fabien Rouschop, « Hubert Steinmetz a rejoint les étoiles », Dernières Nouvelles d'Alsace,‎ (lire en ligne)
  14. [PDF] Liste des maires au 1er avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  15. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  16. « Francis Wolf réélu à Mommenheim », Dernières Nouvelles d'Alsace,‎ (lire en ligne)
  17. Extrait de la fiche de M. Francis WOLF, sur lesbiographies.com
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020.
  22. Notice no IA00119443, base Mérimée, ministère français de la Culture église paroissiale Saint-Maurice
  23. Notice no IA00119434, base Mérimée, ministère français de la Culture Synagogue
  24. Notice no IA00119452, base Mérimée, ministère français de la Culture Cimetière de juifs
  25. Strasbourg. La réutilisation de l'arche sainte de la synagogue de Mommenheim, en provenance de Weiterswiller
  26. Jumelage