Mackwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mackwiller
Image illustrative de l'article Mackwiller
Blason de Mackwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Canton Ingwiller
Intercommunalité C.C. de l'Alsace Bossue
Maire
Mandat
Béatrice Hammer-Beck
2014-2020
Code postal 67430
Code commune 67278
Démographie
Gentilé Mackwillerois, Mackwilleroises
Population
municipale
578 hab. (2014)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 36″ nord, 7° 10′ 34″ est
Altitude Min. 224 m
Max. 346 m
Superficie 9,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Mackwiller

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Mackwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mackwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mackwiller
Liens
Site web http://www.mairie-mackwiller.fr/

Mackwiller est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Depuis 1793, cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants se nomment les Mackwillerois et les Mackwilleroises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village situé en Alsace-Bossue, Mackwiller est desservie par la ligne de bus 401 (Diemeringen - Drulingen - La Petite-Pierre) qui remplace la section fermée de la ligne de train allant de Réding à Diemeringen.

Le paysage de la commune est de type rural. Le sous-sol est argilo-calcaire et de grès.

Il y a aussi deux forêts nommées Totenberg et Faessboesch.

Communes limitrophes de Mackwiller
Domfessel Lorentzen Diemeringen
Rimsdorf Mackwiller Waldhambach
Thal-Drulingen Rexingen et Berg Adamswiller

La commune est classée en zone de sismicité 2, correspondant à une sismicité faible[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1793, la commune appartenait au comté de Sarrewerden[2], devenant par la suite alsacienne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mackwiller adhère à la communauté de communes de l'Alsace Bossue.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1983 Erwin Gressel    
1983 1989 Edouard Hertzog    
1989 1995 Edouard Hertzog    
1995 2001 Jean-Pierre Schmitt    
mars 2001 mars 2008 Jean-Pierre Schmitt    
mars 2008 mars 2014 Béatrice Beck[3]    
mars 2014 en cours Béatrice Beck    
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Mackwiller relève du tribunal d'instance de Saverne, du tribunal de grande instance de Saverne, de la cour d'appel de Colmar, du tribunal pour enfants de Saverne, du conseil de prud'hommes de Saverne, de la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Saverne, du tribunal administratif de Strasbourg et de la cour administrative d'appel de Nancy[4].

La commune se trouve dans la circonscription de gendarmerie de la brigade de proximité de Drulingen.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 578 habitants, en diminution de -3,02 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
367 448 551 678 742 790 798 733 750
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
648 686 725 778 769 774 725 751 765
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
778 827 853 758 723 660 700 602 633
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
660 672 671 683 635 612 619 596 578
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Les thermes gallo-romains et le mausolée de Mythra.
  • L'église protestante (dont les sous-sols étaient autrefois utilisés comme prison) et l'église catholique.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Mackwiller

Les armes de Mackwiller se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier d'azur semé de billettes d'or, au lion issant du même couronné de gueules, au second d'argent à la barre de gueules. »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Plan de prévention du risque sismique »
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. [PDF] « Liste des maires du Bas-Rhin au 1er avril 2008 », sur www.bas-rhin.pref.gouv.fr, (consulté le 22 mai 2009)
  4. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur le site du ministère de la Justice et des libertés (consulté le 20 juillet 2017).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :