Mölkky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mölkky
jeu de société
Mölkkypeli IMG 9556 C.JPG
Une partie de Mölkky en cours.
{{{licence}}}
Éditeur Tuoterengas
Date de 1re édition XXe siècle
Format Plein air
Mécanismes Adresse
Jet
Joueur(s) 2 à 16
Âge à partir de 6 ans
Durée annoncée Environ 20 minutes
habileté
physique

 Oui
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Non
info. compl.
et parfaite

 Oui

Le mölkky (prononcé [mølkky] ou « meulku ») est un jeu d'adresse inventé par l'entreprise finlandaise Tuoterengas en 1996, dans la région méridionale du Päijät-Häme. Il s'inspire du kyykkä, un jeu traditionnel finlandais de lancer ayant ses origines en Carélie. Se pratiquant en plein air, l'objectif du Mölkky est de marquer exactement 50 points en renversant des quilles numérotées de 1 à 12 par un lancer d'un bâton de bois. Ne demandant pas la force nécessaire du Kyykkä, le mölkky peut se pratiquer sans conditions d'âge ou de conditions physiques.

Entreprise[modifier | modifier le code]

Mölkky est une marque déposée de Tuoterengas, entreprise finlandaise d'insertion professionnelle et d'accompagnement social[1]. Les jeux vendus par cette société sont uniquement fabriqués en Finlande, en bois de bouleau naturel non traité issu des forêts locales et qui respectent les normes écologiques européennes et de développement durable.

En France, sa distribution exclusive est assurée par la société Tactic France SA[2].

Composition et règles du jeu[modifier | modifier le code]

La position des quilles au départ

Les quilles[modifier | modifier le code]

Ce sont des morceaux de bouleau ronds de 15 cm de haut, plats à leur base et biseautés à 45° à leur tête. Leur diamètre est de 5,5 cm. Sur la partie biseautée est inscrit le numéro de la quille. Les douze quilles sont placées (les numéros face au joueur) au départ de la partie dans un ordre précis en quatre rangées, un peu comme au billard, collées les unes aux autres.

Le bâton à lancer, le mölkky (le bâton « neutre », celui qui n'a pas de numéro), mesure 22,5 cm de long et fait également 5,5 cm de diamètre.

Le début du jeu[modifier | modifier le code]

Jet du mölkky.

Le jeu peut se jouer de deux à plusieurs joueurs mais aussi par équipes (composée de deux à quatre joueurs).

Le joueur lance le mölkky dans les quilles, placées à 3 ou 4 mètres[3]. Le pointage du joueur dépend du nombre de quilles renversées :

  • s'il fait tomber une quille, il marque la valeur de la quille ;
  • s'il fait tomber plusieurs quilles, il marque le nombre de quilles tombées ;
  • si une quille n'est pas complètement allongée au sol et qu'elle se trouve en équilibre sur une autre ou sur le mölkky, elle n'est pas comptée.

Les quilles tombées sont ensuite relevées sur leur base à l'emplacement où elles se trouvent. Ainsi la configuration de l'aire de jeu évolue. Chaque joueur réalise un lancer à tour de rôle, et il est fait autant de tours que nécessaire.

Si un joueur (ou une équipe) ne marque pas de point trois fois consécutivement, il (elle) est éliminé(e) du jeu[4]. Si plusieurs joueurs sont éliminés, le dernier restant est le vainqueur quand bien même les 50 points ne seraient pas atteints.

La fin du jeu[modifier | modifier le code]

Position de lancer.

Le vainqueur est celui qui marque exactement 50 points. Si cette marque est dépassée, le pointage du joueur ou de l'équipe redescend à 25.

Donc à l'approche des 50 points, le joueur doit être prudent et ne renverser que la ou les quilles susceptibles de lui faire atteindre ces 50 points par leur valeur (si une seule quille tombe) ou leur nombre (si plusieurs quilles tombent). Si par exemple son pointage est de 48, le joueur doit faire tomber deux quilles quelconques ou la quille numéro 2 et seulement celle-ci. Si le pointage est de 49, la seule solution consiste à faire tomber la quille numéro 1 et aucune autre.

Le premier joueur ou la première équipe à atteindre les 50 points gagne la partie.

La stratégie[modifier | modifier le code]

Ce jeu peut rappeler le bowling, voire le billard ou les fléchettes par sa stratégie à la fois simple et abordable par tous, enfants compris, sans être simpliste.

Variantes[modifier | modifier le code]

De manière anecdotique, on trouve ici ou là, des variantes aux règles traditionnelles.

Mölkky impair perd[modifier | modifier le code]

Ce jeu oblige les joueurs à être plus précis puisque seules les quilles paires permettent de gagner des points

  • Le premier tour, chaque joueur ou équipe doit au moins faire tomber 3 quilles, sinon il perd 3 points moins le nombre de quilles tombées. Aucun point n'est marqué le premier tour, il permet juste de préparer la partie.
  • Le premier tour terminé :
    • les scores pairs sont additionnés au score du joueur
    • les scores impairs sont déduits du score du joueur (score arrondi au pair inférieur)
  • Le premier joueur ou équipe atteignant les 50 points a gagné

La Marseillaise[modifier | modifier le code]

Mêmes règles que les règles traditionnelles, mais il faut atteindre 51 points aux lieux de 50.

Mémolkky[modifier | modifier le code]

Mêmes règles que les règles traditionnelles, mais les numéros des quilles sont face cachée.

Avec ou sans annonce[modifier | modifier le code]

Le principe est d'annoncer avant de lancer, les quilles que l'on va faire tomber. Si l'on arrive à faire tomber les quilles prévues, on double les points marqués. À l'inverse on soustrait de son score les points qui auraient dû être marqués.

50 Zap[modifier | modifier le code]

Adaptation de la variante 321 Zap du jeu des fléchettes. Si un joueur égalise le score d'une autre joueur, ce dernier redescend à 0.

Il existe aussi une variante similaire, qui consiste à faire redescendre le joueur égalisé à son score précédent.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Des championnats du monde sont organisés tous les ans à Lahti en Finlande depuis une vingtaine d'années[5]. Ils se déroulent par équipe de 4 joueurs, mais depuis 2011, des championnats internationaux en simple, doublettes et triplettes sont aussi organisés.

En 2012, c'est une quadruplette de Français (de Mölkky Association basée à Pacé (35) qui a gagné le championnat du monde, Damien Bretesche, Florent Bretesche, Pascal Olivier et Jacky Saiget.

En 2014, une équipe française (Le Bâton Mouche de Paris (75) ) emmenée par Julien Freneix (capitaine), Geoffroy Gourdon, François Blard, Antoine Brisacier et Jérôme Porteleau s'est hissée jusqu'en demi-finale et a terminé 4e sur 165.

Le Trophée des Nations

À l'instar de la Coupe Davis au Tennis, il existe un Trophée des Nations au Mölkky.

Après une 3e place en 2010 (Olivier Alain dit Oli Good, Sandrine Orain et Freddy Dahiot), c'est une triplette de Français qui a remporté le trophée des nations en 2012 (Ludovic Misura, Olivier Hérisson et Jérôme Brehin) et en 2013 (Pascal Olivier, Damien Landais et Jean-François Brossier)[6]. Au Trophée des Nations 2014, la France décroche la 2de place grâce à Julien Freneix, Kevin Martin et Tristan Mounier qui composait l'équipe.

Récapitulatif du trophée des nations : Finlande 3 victoires, France 2 victoires, Estonie 1 victoire.

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Depuis 2014, les championnats d'Europe sont organisés à Tallinn, en Estonie. Ils se déroulent par équipe de 3 joueurs avec un remplaçant éventuel.

En 2014, deux équipes françaises participent à cette compétition : le Mölkky Club d'Anjou (Angers) et le Bâton volant lavallois (Laval). Le Mölkky Club d'Anjou atteignent les quarts de finale, tandis que les Lavallois se font éliminer en 1/8 de finale.

En 2015, 2 équipes françaises défendaient les couleurs bleu-blanc-rouge : le Mölkky Club d'Anjou et la BAMM (Morbihan). Elles se sont croisées lors du tournoi en 1/4 de finale, rencontre qui a conduit à l'élimination de la BAMM. L'équipe angevine, composée de Kevin Martin, Romain Mahot, Philippe Girard et de François Blard, termine Vice-Championne d'Europe.

En Belgique[modifier | modifier le code]

Il y a actuellement trois associations en Belgique [7] :

  • Les Djoueus di Mölkky, première association sans but lucratif de mölkky en Belgique, a été créée le 21 juillet 2011. Son but est de faire la promotion de ce jeu, créer des groupes et clubs dans plusieurs régions de Belgique afin d'organiser un tournoi annuel pour désigner un champion de Belgique. Une fédération belge de mölkky devrait voir le jour dans les années à venir afin de représenter la Belgique au Championnat du monde de Lahti en Finlande. Les Djoueus di Mölkky organisent leur premier Open en Belgique, l'open de Namur, le 25 août 2012 à la citadelle de Namur. Le tournoi est ouvert aux autres nationalités. L'édition de 2013 se tiendra le 25 août, toujours à la citadelle.
  • Scandalous Mölkky Club, un groupe belge de joueurs de mölkky qui a vu le jour à Fayt-le-Franc (tout près de Dour), avec la création de la deuxième asbl belge pour ce jeu. Entraînements, démonstrations et tournois rythment les semaines de ce club ultra-motivé qui diffuse le mölkky dans sa région.
  • La quille finlandaise du Haut-Pays a été créée par des fans honnellois suite au rapide engouement général pour le jeu de la quille finlandaise. Son but est d'organiser des tournois dans divers endroits de la région. Ces tournois se jouent en doublettes formées.
  • Nmc asbl, Namurcum Mölkky Club asbl, deuxième asbl de Mölkky sur Namur, créée en septembre 2015.

En France[modifier | modifier le code]

Compétition de Mölkky à Nantes.

Championnat de France et Open de France[modifier | modifier le code]

Depuis 2006, le jeu connait un certain succès en France. La France qui est devenu le premier pays au monde devant la Finlande[réf. nécessaire] où le jeu se vend et se joue le plus. Plusieurs associations se sont créées autour du Mölkky[8].

Un championnat de France ouvert à toutes les personnes désirant participer est organisé depuis 2009[9], renommé « Open de France » depuis 2011.

Championnat de France 2009[9] à Paris[modifier | modifier le code]
  • 1er: Cyrille Picard et Stéphane André (Mölkky Association, Pacé, 35)
  • 2e: Didier Franque et Yoann Terradura (Le Bâton Mouche, Paris, 75)
  • 3e: Freddy Herbert et Yoann Chauvel (AMC, Craon, 53)
Championnat de France 2010[10] à Paris[modifier | modifier le code]
  • 1er Didier Franque et Mikaël Racaud (Le Bâton Mouche, Paris, 75)
  • 2e Aurélien Faverais et Stéphane Julien (AMC, Craon, 53)
  • 3e Freddy Herbert et Yoann Chauvel (AMC, Craon, 53)
Open de France 2011 à Pacé (Ille-et-Vilaine)[modifier | modifier le code]
  • 1er Damien Bretesche et Florent Bretesche (44)
  • 2e Didier Franque et Mikaël Racaud (Le Bâton Mouche, Paris, 75)
  • 3e Richeux Maxime et Richeux (Père)
Open de France 2012 à Bordeaux (Gironde)[11][modifier | modifier le code]
  • 1er Sébastien Penverne et Guillaume Talvas (56)
  • 2e Dominique Vallée et Yannick Jumel (Mölkky et Jeux de Bois, Biéville Beuville, 14)
Open de France 2013 au Poiré-sur-Vie (Vendée)[modifier | modifier le code]
  • 1er Geoffroy Gourdon et Julien Freneix (Le Bâton Mouche, Paris, 75)
  • 2e Alexandre Chevalier et Cyrille Jaguelin (AMC, Craon, 53)
  • 3e Fabian Schömann (Mölkky Association, Pacé, 35) & Laurent Finot (Mölkky & Jeux de Bois, Biéville Beuville, 14)
Open de France 2014 à Craon (Mayenne)[modifier | modifier le code]
  • 1er Stéphane Eveno et Anthony Le Bean (Lorient, 56)
  • 2e Anthony et Erwan (Château Gontier, 53)
  • 3e Didier Franque et Mikaël Racaud (Le Bâton Mouche, Paris, 75)
Open de France 2015 à Angers (Maine-et-Loire)[modifier | modifier le code]
  • 1er Alexandre Chevalier et Jean François Brossier (AMC, Craon, 53)
  • 2e Damien et Florent Bretesche (SPAM, St Philbert, 44)
  • 3e Nicolas Maurin & Laetitia Bleriot (Garo-Molkky, Grisolles, 82), ex-æquo avec Julien Freneix & Geoffroy Gourdon (SOM, Vendôme, 41).

Championnat de France des clubs[modifier | modifier le code]

Le 20 avril 2013 s'est déroulé à Paris le 1er Championnat de France des Clubs. Quatorze équipes françaises plus deux équipes wallonnes invitées étaient en lice pour ce premier championnat. L'Amicale Mölkky Club de Craon (Mayenne) remporte le 1er championnat de France devant Mölkky Association de Pacé (Ille-et-Vilaine), 2e, et le Mölkky Club d'Angers (Maine-et-Loire), 3e.

La seconde édition des Championnats de France et Wallonie des Clubs se sont déroulées le 26 et 27 avril 2014 à Paris. Dix-huit clubs (dont deux wallonnes) se sont affrontés en championnat. Cette fois-ci, c'est le Mölkky Club d'Angers (Maine-et-Loire) qui remporte le titre devant Garo-Mölkky de Grisolles (Tarn-et-Garonne), deuxième, et l'Amicale Mölkky Club du Poiré-sur-Vie (Vendée), troisième.

Le championnat de France des Clubs s'est dérouler les 18 et 19 avril 2015 à Orléans.

Le lieu du tournoi et la position géographique centrale d'Orléans fait que les Interclubs 2016 se dérouleront au même endroit. En 2017, les Interclubs seront délocalisés en Belgique et seront organisés par les Djoueus di Mölkky de Namur.

Palmarès :

  • 2013 : Amicale Molkky Club, Craon (53)
  • 2014 : Molkky club angers, Angers (49)
  • 2015 : Molkky club angers, Angers (49)

Fédération française de Mölkky[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2013, lors de l'Open de France du Poirée sur Vie a eu lieu l'assemblée générale constitutive de la Fédération française de Mölkky (FFMö). Aujourd'hui, 31 associations sur 45 existantes en France y sont adhérentes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :