Loye-sur-Arnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Loye-sur-Arnon
Loye-sur-Arnon
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Arrondissement de Saint-Amand-Montrond
Canton Châteaumeillant
Intercommunalité Communauté de communes du Grès rose
Maire
Mandat
Jean-Paul Joliet
2014-2020
Code postal 18170
Code commune 18130
Démographie
Population
municipale
312 hab. (2015 en augmentation de 2,97 % par rapport à 2010)
Densité 9,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 13″ nord, 2° 23′ 14″ est
Altitude Min. 189 m
Max. 248 m
Superficie 34,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Loye-sur-Arnon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Loye-sur-Arnon

Loye-sur-Arnon est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette commune reculée et extrêmement rurale offre un calme d'une rare qualité. Cette contrepartie se paye par la quasi-nécessité de posséder un véhicule pour les tâches du quotidien car cette commune ne possède que peu de service sur son territoire : pas de bureau de poste mais une fromagerie-épicerie.

Les terrains libres de toute construction sont très vastes et nombreux. Le territoire communal est arrosé par la rivière Arnon.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Marçais Arcomps Rose des vents
Ardenais N Faverdines
O    Loye-sur-Arnon    E
S
Reigny Saint-Christophe-le-Chaudry Vesdun

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Loye vient probablement du germanique auwja, prairie humide[1]. Quant à Arnon, c'est le nom de la rivière locale.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Georges Morcely    
mars 2008 en cours
(au 2 avril 2014)
Jean-Paul Joliet DVD Agriculteur
Réélu pour le mandat 2014-2020[2]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 312 habitants[Note 1], en augmentation de 2,97 % par rapport à 2010 (Cher : -0,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
594603552600720779795820798
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
8438489028709609541 0581 052984
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 018963928770766704687599572
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
505488390329303308309309309
2013 2015 - - - - - - -
307312-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin, début XIIe, début XIIIe et fin XVe siècle, inscrite sur l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques par arrêté du 27 décembre 1926[7].
  • Manoir des Girouettes (XVIIe siècle).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Georges Kiejman (1932-), avocat et homme politique français, réfugié avec sa mère à Loye-sur-Arnon.

Cadre de vie[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué deux fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Albert Dauzat et Charles Rostaing, Librairie Guénégaud, 1963
  2. « Les maires déjà élus dans le canton », L’Écho du Berry (Édition du Cher), no 3124,‎ , p. 18
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « L'Église Saint-Martin de Loye-sur-Arnon », notice no PA00096830, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Site des villes et villages fleuris, consulté le 23 décembre 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :