Louis II le Bègue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis II.
Louis II
Le Bègue
Enluminure du XIVe siècle représentant le couronnement de Louis II.
Enluminure du XIVe siècle représentant le couronnement de Louis II.
Titre
Roi des Francs
(Francie occidentale)

(1 an, 6 mois et 5 jours)
Couronnement à Compiègne
à Troyes
Prédécesseur Charles II
Successeur Louis III (879-882)
Carloman II (879-884)
Biographie
Titre complet Roi de Francie occidentale
Roi d'Aquitaine (846-877)
Dynastie Carolingiens
Date de naissance
Date de décès (à 32 ans)
Lieu de décès Compiègne (France)
Père Charles II
Mère Ermentrude d'Orléans
Conjoint Ansgarde de Bourgogne
puis
Adélaïde de Paris
Enfants avec Ansgarde de Bourgogne
Louis III Red crown.png (v.863-882)
Carloman II Red crown.png (867-884)
Gisèle (869879)
Hildegarde
Ermentrude (v.875890)
avec Adélaïde de Paris
Charles III Red crown.png (879-929)
Héritier Louis III Red crown.png
Carloman II Red crown.png

Louis II[1] dit le Bègue (né le , mort le à Compiègne) est roi des Francs de à . Il est le fils de Charles II dit le Chauve et Ermentrude.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denier sous Louis II dit le Bègue.

Le 10 février 856 à Louviers[2], son père arrange ses fiançailles avec une fille d'Erispoë, roi de Bretagne, et lui concède alors le duché du Mans[3]. Déplaisant énormément aux vassaux bretons, cet arrangement est peut-être une des raisons du mécontentement et du complot qui entraînent l'assassinat du roi breton l'année suivante.

Marié en premières noces en 862 à Ansgarde de Bourgogne (qu'il aurait enlevée à l'abbaye de Chelles[4]), elle lui donne deux fils, Louis III et Carloman II et trois filles, Gisèle, Hildegarde et Ermentrude. Comme ce mariage avait été contracté sans la volonté de son père, ce dernier oblige Louis à répudier Ansgarde. Il épouse en secondes noces — contre l'avis des autorités ecclésiastiques — Adélaïde de Paris dont un fils, Charles, qui naît après sa mort.

Comme l'indique son surnom, Louis II bégaie, ce qui l'empêche de s'exprimer en public et nuit à son autorité.

Après avoir été nommé roi d'Aquitaine en 867 par son père, il devient roi des Francs après la mort de ce dernier survenue le . Son accession au trône est contestée par plusieurs seigneurs et même par l'impératrice Richilde, seconde épouse de son père. Afin de se rallier des partisans, Louis prodigue alors de nombreux cadeaux et promesses, et finalement Richilde elle-même consent à sa succession. Le [Mermet 1], il est couronné et sacré par l'archevêque Hincmar de Reims dans la chapelle palatine de l'abbaye Saint-Corneille de Compiègne. Son autorité va cependant rester très faible.

Bien que sacré une deuxième fois par le pape Jean VIII, lors du concile de Troyes le 7 septembre 878[Mermet 2], il demeure un roi sans pouvoir, dominé par la puissance de l'aristocratie. Le de cette même année à Fouron près de Liège, il a cependant la sagesse de conclure avec son cousin Louis de Saxe un accord[5] qui confirme le partage de la Lotharingie effectué par leurs pères en 870 au Traité de Meerssen.

De santé fragile, Louis meurt le , alors qu'il s'apprêtait à lancer une expédition pour soumettre Bernard Plantevelue, comte d'Autun et de Mâcon, qui s'était déclaré rebelle[6].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Voir aussi Carolingiens

   ┌─ Louis Ier dit le Pieux (778-† 840), roi d'Aquitaine, empereur d'Occident.
┌─ Charles II dit le Chauve (823-† 877), roi de Francie occidentale (840-877)
│  empereur d'Occident (875-877).
│  └─ Judith († 843).
│
Louis II dit le Bègue
│
│  ┌─ Eudes d'Orléans († 834).
└─ Ermentrude d'Orléans († 869).
   └─ Engeltrude de Fezensac.
Louis II dit le Bègue
 1) ép. en 862 Ansgarde de Bourgogne
 2) ép. vers 875 Adélaïde de Paris
 │
 ├─De 1 Louis III de France († 882), roi de Francie occidentale (879-882).
 ├─De 1 Gisèle.
 │      ép. Robert Porte-Carquois, comte de Troyes
 │
 ├─De 1 Carloman II († 884), roi de Francie occidentale (879-884).
 ├─De 1 Hildegarde (?-?).
 ├─De 1 Ermentrude (v.875-† ap.890).
 │      ép. X
 └─De 2 Charles III dit le Simple (879-† 929), roi de Francie occidentale (893-929).
        1) ép. en 907 Frédérune 
        2) ép. vers 917/919 Edwige de Wessex (cf. Maison de Wessex)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis II sur le site Foundation for Medieval Genealogy
  2. Ferdinand Lot, La naissance de la France, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1948, p. 414
  3. François Guizot, Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France (Annales de Saint-Bertin AD 856), 1824, vol. 4, p. 159
  4. Charles Torchet, Histoire de l'abbaye royale de Notre-Dame de Chelles. [Volume 1], Retaux-Bray, (lire en ligne), p. 72
  5. Pages 282 à 284 dans Histoire des Carolingiens (1862) de Léopold August Warnkönig, Pierre-Auguste-Florent Gérard
  6. Claude Devic, Joseph Vaissète, Alexandre Du Mège, Histoire générale de Languedoc, J.B. Paya, 1840, p. 322
  • Thomas Mermet, Histoire de la ville de Vienne: Dauphiné, (lire en ligne)
  1. p. 200
  2. p. 202, lors de ce sacre, le pape refusa de couronner la reine Adélaïde

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat

Sur les autres projets Wikimedia :