Claude Devic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Devic.
Claude Devic
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Ordre religieux

Dom Claude Devic, ou de Vic, né en 1670 à Sorèze et mort à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés à Paris le , est un savant et moine bénédictin français de la Congrégation de Saint-Maur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Devic ou de Vic, est né à Sorèze petite ville du diocèse de Lavaur. Il fait profession à l'âge de 17 ans le 23 octobre 1687 de la règle de Saint Benoît de la Congrégation de Saint-Maur en l'abbaye Notre-Dame de la Daurade de Toulouse. Il est envoyé à Rome en 1701, pour accompagner le procureur général de l'Ordre. Modeste, droit et pieux, il se fit un grand nombre d'amis en Italie. Le pape Clément XI et la reine de Pologne Marie Casimire Louise de La Grange d'Arquien l'honorèrent en particulier de leur bienveillance. À Rome, il s'occupa entre autres choses à favoriser les études des religieux de Saint-Germain-des-Prés en leur fournissant différents mémoires et en collationnant plusieurs manuscrits du Vatican.

De retour en France, il collabore avec Dom Joseph Vaissète (1685-1756) à la réalisation de l'Histoire générale de Languedoc dont le premier volume sortira in folio en 1730 sur les presses de Vincent à Paris et le second à la fin de 1733. Cette œuvre sera illustrée par de nombreux graveurs dont Charles-Nicolas Cochin. Il se disposait à partir pour Rome en qualité de procureur général de la Congrégation lorsqu'il mourut le 23 janvier 1734 à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés âgé de 64 ans. Il a traduit en latin : La Vie du savant père Dom Jean Mabillon que Dom Thierry Ruinart ou (Thierri) (1657-1709) avait fait imprimer en 1709 à Paris.

Référence[modifier | modifier le code]