Liste des princes de Transylvanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Historique[modifier | modifier le code]

La Transylvanie a existé du XIe siècle à 1867 en tant que principauté vassale :

– de la Hongrie (jusqu'en 1526) ;
– de l'Empire ottoman (1527-1698) ;
– de l'Empire d'Autriche (1699-1867).

Ses souverains ont porté successivement les titres de :

voïvode (jusqu'en 1570) ;
Prince (1571-1699) ;
grand-duc ou archiduc (1699-1867).

En Transylvanie comme dans les pays voisins, la monarchie était élective et les règnes souvent brefs : la liste est donc longue. Un même prince pouvait être élu par la diète plusieurs fois, soit successivement, soit à des moments différents. Il y en eut qui régnèrent à deux ("duumvirat") ou à trois ("triumvirat"). Parfois cela devenait une affaire de famille, sans pour autant devenir héréditaire. On peut citer ainsi quatre familles principales :

La plupart des souverains furent magyars et catholiques, mais il y en eut qui furent d'origine allemande ou roumaine. Des hiatus dans les archives nous ont fait perdre certains noms[1].

La Transylvanie, jusque-là voïvodat vassal la Hongrie, devient une principauté vassale de l'Empire ottoman (mais menant une politique complètement indépendante de celui-ci et parfois opposée à lui).

Princes de Transylvanie

La Transylvanie cesse d'être une principauté vassale de l'Empire ottoman et devient un grand-duché (plus tard archiduché) intégré dans l'Empire d'Autriche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Béla Köpeczi, Histoire de la Transylvanie, Akadémiai Kiadó, Budapest, 1992, ISBN 963-05-5901-3
  2. Fils de Louis Charles Folliot de Crenneville, Louis de Crenneville, dernier gouverneur de Transylvanie, est né le 22 janvier 1813 à Vienne et mort le 21 avril 1876 à Montreux.