Maître du trésor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Maître du trésor ou Grand Trésorier (en hongrois : tárnokmester ; en allemand : Königliche Ober-Schatzmeister ; en latin : magister tavarnicorum, magister tavernocorum regalium ou encore summus camerarius ; taverník en slovaque), est un office royal du royaume de Hongrie à partir du XIIe siècle.

Initialement responsables de la collecte et de l'administration des recettes royales, leur fonction acquiert au fils du temps une importance de plus en plus juridique, jusqu'à compter parmi les plus hauts magistrats du royaume. À partir du XIVe siècle, ils président les cour d'appel des villes libres royales suivantes : Buda, Bártfa (Bardejov, Slovaquie), Eperjes (Prešov, ibid.), Kassa (Košice, ibid.), Nagyszombat (Trnava, ibid.), et Pressburg (Pozsony, Bratislava, ibid.).

Après la création de la Chambre de Hongrie (l'autorité financière et économique suprême du royaume de Hongrie entre 1528 et 1848), l'influence du Maître du trésor décroit. La fonction est abolie de facto en 1848, mais continue d'exister officiellement jusqu'en 1918 comme le quatrième plus haute dignité du royaume. Le Maître du trésor était membre de la Chambre des Magnats (chambre haute) et jouait un certain rôle dans le couronnement du roi.

Sources[modifier | modifier le code]