Édouard Sayous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édouard Sayous
Nom de naissance Édouard-Auguste-Christian Sayous
Naissance
Genève Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (56 ans)
Nice Drapeau de la France France
Nationalité française
Activité principale
Autres activités
Ascendants
Conjoint
Berthe Fanny Dollfus

Édouard Sayous (en hongrois : Sayous Eduárd), né le à Genève et mort le à Nice, est un essayiste et historien français. Il est notamment l'auteur d'une Histoire générale des Hongrois, un ouvrage qui sera récompensé en 1877 par le Prix Thiers[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Sayous est le fils d'André Sayous (1808–1870)[3], professeur de littérature à l'Académie de Genève.

Ancien élève de l'École normale supérieure (1860) et agrégé d'histoire et de géographie (1863), Édouard Sayous est d'abord Professeur au lycée de Versailles (1863), puis Professeur au Lycée Charlemagne à Paris[4] (1865).

Devenu docteur ès lettres (Paris, 1866) et docteur en théologie (Montauban, 1880), Édouard Sayous enseigne notamment à la Faculté de théologie protestante de Montauban (1879) et à l'Université de Besançon (1886, Histoire de l'Antiquité et du Moyen-Âge)[5].

Il apprendra le hongrois et fera son premier voyage à Budapest en 1868. Auteur d'une Histoire générale des Hongrois (1876), Édouard Sayous s'intéressera également à l'établissement de la Réforme en Hongrie et, fin connaisseur de la monarchie danubienne, sera envoyé par la France en mission diplomatique à Budapest en 1870[5].

Édouard Sayous fut également Pasteur à Poissy et, à partir de 1877, aumônier de la prison de Poissy[6].

Ouvrages sélectifs[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La France de Saint Louis : d'après la poésie nationale. Paris : Durand, Libraire-Éditeur, 1866 (Lire en ligne).
  • Histoire des Hongrois et de leur littérature politique de 1790 à 1815. Paris : Librairie Germer-Baillière, 1872 (Lire en ligne).
  • Les origines et l'époque païenne de l'histoire des Hongrois. Paris : Ernest Leroux Éditeur, 1874 (Lire en ligne).
  • Histoire générale des Hongrois. Paris : Librairie académique Didier & Cie., 1876 (Lire en ligne : Tome I & Tome II).
  • Études sur la religion romaine et le moyen age oriental. Paris : Ernest Leroux Éditeur, 1889.

Articles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ferenc Olay, Un maître français de l'histoire hongroise : Édouard Sayous (98 pages). Édition de la Fédération nationale hongroise, 1933.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir catalogue SUDoc : Sayous, Édouard
  2. Édouard Sayous sur le site de l'Académie française.
  3. Notice de la Bibliothèque nationale de France.
  4. Sayous Edouard sur le site de l'Académie des sciences morales, des lettres et des arts de Versailles.
  5. a et b Dominique Zumkeller, "Sayous, Edouard", Dictionnaire historique de la Suisse, 2013.
  6. Édouard Sayous sur le site "Les pasteurs des diverses Églises de la Fédération protestante de France".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]