Les Hautes-Rivières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Hautes-Rivières
Les Hautes-Rivières
Le village, avec une forge industrielle
au premier plan.
Blason de Les Hautes-Rivières
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézières
Canton Bogny-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes Meuse et Semoy
Maire
Mandat
Gino Bigiarini
2014-2020
Code postal 08800
Code commune 08218
Démographie
Population
municipale
1 529 hab. (2015 en diminution de 7,16 % par rapport à 2010)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 53′ 04″ nord, 4° 50′ 34″ est
Altitude Min. 157 m
Max. 504 m
Superficie 31,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte administrative des Ardennes
City locator 14.svg
Les Hautes-Rivières

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Les Hautes-Rivières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Hautes-Rivières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Hautes-Rivières

Les Hautes-Rivières (en wallon et en champenois Les Rivires) est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

C'est dans cette commune frontalière de la Belgique, arrosée par la Semoy, que se situe le point culminant en France du massif ardennais de par le versant méridional de la Croix-Scaille dont le sommet s'élève à 504 mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le point culminant français du massif ardennais[modifier | modifier le code]

Cette commune au territoire étendu est située sur le versant méridional du plateau de la Croix-Scaille qui culmine sur la frontière entre la France et la Belgique à 504 mètres et constitue le sommet du massif ardennais en France, le point culminant des Ardennes étant situé en Belgique au site du signal de Botrange 694m. Le côté français de ce point culminant est occupé par le Bois des Haies, forêt domaniale qui est dépendance de la vaste forêt de Château Regnault où cette dernière longe les vallées pittoresques aux méandres profonds de la Semois et de la Meuse entre Les Hautes-Rivières, en amont, et Monthermé, en aval.

Une commune frontalière avec la Belgique[modifier | modifier le code]

Les Hautes-Rivières sont une commune frontalière avec la Belgique dont la majeure partie de la frontière est occupée par de profondes forêts de feuillus, constituées principalement de hêtres, chênes et charmes, et de pins (épicéas) dont celle du Bois des Haies, au nord du territoire communal. Cette frontière, entièrement boisée dans toute sa longueur, part du versant méridional du sommet franco-belge de la Croix-Scaille, au nord de la commune, et s'infléchit brusquement vers le sud-est, après le passage du petit ruisseau de Saint-Jean qui traverse la frontière et qui a donné son nom au bois de Saint-Jean, dans la partie belge (commune de Gedinne), jusqu'aux méandres de la rivière Semois.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Hautes-Rivières
Thilay Gedinne (Belgique) Gedinne (Belgique)
Thilay Hautes-Rivières Vresse-sur-Semois (Belgique)
Thilay Gespunsart Vresse-sur-Semois (Belgique)

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Première Guerre mondiale, la commune des Hautes Rivières se nommait Trigne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Michel Daumont    
mars 2008 mars 2014 Francis Raphenne[1] DVG  
mars 2014 en cours Gino Bigiarini DVD Retraité

La commune des Hautes-Rivières a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 1 529 habitants[Note 1], en diminution de 7,16 % par rapport à 2010 (Ardennes (département) : -1,94 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9851 0241 0941 2781 5941 6801 8231 9261 995
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
2 0222 0772 1332 1842 0992 0012 0091 9462 147
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
2 2822 0702 0111 9961 8981 5511 7491 9902 091
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 - -
2 3202 3542 0771 9491 7811 6081 529--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La roche Margot et la croix de Jésus constituent un point de vue sur le village des Hautes-Rivières. Le Bois des Haies est le point culminant des Ardennes.

Sports[modifier | modifier le code]

Le circuit de l'Ardennes Mega trail passe également par le territoire de cette commune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Elie Badré (1905-1987), sculpteur né aux Hautes-Rivières, élève de Paul Landowski[7]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]