Le Rouet d'Omphale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Rouet d'Omphale, opus 31, est un poème symphonique en la majeur de Camille Saint-Saëns datant de 1869.

Omphale, reine de Lydie, avait épousé Hercule et, tandis qu'elle s'était emparée de sa peau de lion et de sa massue, le héros, habillé en femme, travaillait à des ouvrages de laine. Saint-Saëns fait de l'anecdote le sujet d'un de ses quatre « poèmes symphoniques », les premiers du genre en France.

La scène représente Hercule, filant aux pieds d'Omphale. Le ronronnement du rouet met une sorte de « pédale », d'une légèreté diaphane, au thème de la passion d'Hercule, chaleureux et amer à la fois. C'est ce même motif qui personnifie Omphale, mais avec un rythme modifié, et chanté avec raillerie.

Liens externes[modifier | modifier le code]