Orphée (poème symphonique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orphée (homonymie).

Orphée est un poème symphonique de Franz Liszt, composé en 1854.

Historique[modifier | modifier le code]

Composée la même année que Les Préludes, cette page symphonique avait été initialement conçue pour être un prologue à Orphée et Eurydice (1762), opéra de Christoph Willibald Gluck[1]. L'œuvre a été créé à Weimar le [2]. L'œuvre est le 4e poème symphonique composé par Franz Liszt. La pièce a une durée de 12 minutes. Une version de la pièce existe aussi pour piano à quatre mains (S 592) et pour deux pianos (S 638). Jean Guillou en a fait une transcription pour orgue.

Analyse[modifier | modifier le code]

Instrumentation[modifier | modifier le code]

L'œuvre est composée pour trois flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, quatre cors, deux trompettes, trois trombones, un tuba, timbales, deux harpes et cordes [2].

Discographie[modifier | modifier le code]

• Olivier Obdebeek, Maîtrise de Caen, Les Siècles, François-Xavier Roth (dir), Harmonia Mundi

Références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Otmar Suitner, chef d'orchestre (présentation de l'œuvre pour le disque « Orphée Mazeppa - Deutsche Grammophon - 17 086 »)
  2. a et b « Orphée par Franz Liszt sur Médiathèque Cité de la Musique » (consulté le 17 mai 2014).