Sonates pour bois et piano de Saint-Saëns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Camille Saint-Saëns a composé trois sonates pour bois et piano en mai et juin 1921 à Paris, avec le projet inabouti d'écrire une sonate pour tous les instruments à vent. Une sonate pour cor anglais est ainsi envisagée lors du séjour à Alger du compositeur, peu avant sa mort[1],[2].

Ce projet est à rapprocher de celui de Claude Debussy des Six sonates pour divers instruments, et annonce dans son esthétique les sonates ultérieures de Poulenc[1],[2].

Sonate pour hautbois et piano opus 166[modifier | modifier le code]

  1. Andantino (en ré majeur, à Music3.svg
    Music4.svg
    )
  2. Allegretto
  3. Molto allegro
  • Durée d'exécution : treize minutes environ[1] .

Sonate pour clarinette et piano opus 167[modifier | modifier le code]

  1. Allegretto (en mi bémol majeur, à Music1.svgMusic2.svg
    Music8.svg
    )
  2. Allegro animato
  3. Lento
  4. Finale : Molto allegro (en mi bémol majeur, à 4/4)
  • Durée d'exécution : dix-huit minutes environ[1].

Sonate pour basson et piano opus 168[modifier | modifier le code]

  1. Allegro moderato
  2. Allegro scherzando (en mi mineur)
  3. Adagio
  4. Allegro moderato
  • Durée d'exécution : douze minutes environ[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Camille Saint-Saëns : Chamber Music for Wind Instruments and Piano, Ensemble Villa Musica, MDG 3040395, 1991[4].
  • Saint-Saëns : Chamber Music, 2 CD, Nash Ensemble, Hyperion Records 67431/2, 2005[5].
  • Camille Saint-Saëns : Musique de chambre avec vents, Les solistes de l'Orchestre de Paris, Indésens Records 010, 2010[6].
  • Saint-Saëns : Music for Wind Instruments, Canada's National Arts Centre Wind Quintet et Stéphane Lemelin (piano), Naxos 8.570964, 2010[7].
  • Saint-Saëns : Chamber Music, Soloists of the Accademia di Santa Cecilia Rome, Brilliant Classics 95165, 2015[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Ménétrier 1989, p. 757.
  2. a et b Gallois 2004, p. 368.
  3. Ménétrier 1989, p. 758.
  4. (en-US) Jed Distler, « Saint-Saëns: Wind Sonatas Etc - Classics Today » (consulté le )
  5. (en-US) Jed Distler, « Saint-Saëns: Chamber music/Nash Ensemble - Classics Today » (consulté le )
  6. Pierre-Jean Tribot, « Saint-Saëns, intégrale majeure pour vents par les solides de l'Orchestre de Paris », sur ResMusica, (consulté le )
  7. « SAINT-SAENS, C.: Music for Wind Instruments - Sonatas / Romance / Tarantelle (Canada's National Arts Centre Wind Quintet, Lemelin) - 8.570964 », sur www.naxos.com (consulté le )
  8. « Saint-Saëns: Chamber Music - Brilliant Classics », sur www.brilliantclassics.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]