Symphonie en fa majeur de Saint-Saëns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Symphonie en fa majeur « Urbs Roma » (« ville de Rome ») est une œuvre pour orchestre de Camille Saint-Saëns, écrite en 1856 pour le Concours de Composition musicale de la Société Sainte-Cécile à Bordeaux, représentée pour la première fois le .

Saint-Saëns a écrit au total cinq symphonies, dont trois portent un numéro y compris sa célèbre troisième, dite « avec orgue ». Outre ces dernières, il compose à l'âge de quinze ans une Symphonie en la majeur, ainsi que celle-ci. Elle est donc chronologiquement la troisième, écrite à l'âge de vingt-et-un ans, précédent sa Deuxième symphonie. En dépit de son sous-titre, elle ne contient aucune intention programmatique[1].

Elle est composée de quatre mouvements et son exécution demande un peu plus de quarante minutes, ce qui en fait sa symphonie la plus longue.

  • Largo - Allegro
  • Molto vivace
  • Moderato assai serioso
  • Poco allegretto – Andante con moto

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Orchestre National de l'ORTF, direction Jean Martinon (intégrale des 5 symphonies). 2 CD Emi 1974
  • Tapiola Sinfonietta, dir. Jean-Jacques Kantorow (couplé avec la symphonie n°2 Op.55). CD Bis 1997
  • Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dir. Jean-Jacques Kantorow (intégrale des symphonies). 2 SACD Bis 2021. Diapason d’or
  • Orchestre National de France, dir Christian Mãcelaru (intégrale des symphonies). 3 CD Warner classics 2021. 5 Diapasons

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fauquet 2003, p. 1190.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Daniel Fallon, « Saint-Saëns and the Concours de Composition musicale in Bordeaux », dans Journal of the American Musicological Society 31/2 (1978), p. 309–325.
  • (de) Michael Stegemann, Camille Saint-Saëns. Mit Selbstzeugnissen und Bilddokumenten dargestellt von Michael Stegemann (rowohlts monographien), Reinbek bei Hamburg 1988
  • (en) Sabina Teller Ratner, Camille Saint-Saëns. 1835-1921. A thematic catalogue of his complete works, vol. 1: The Instrumental Works, Oxford University Press 2002, p. 266-268
  • « Symphonie », dans Joël-Marie Fauquet (dir.), Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Fayard, , xviii-1406 p. (ISBN 2-213-59316-7, OCLC 936927646, notice BnF no FRBNF39052242), p. 1190.
  • (de) Peter Jost, « Saint-Saëns, (Charles-)Camille », dans Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Allgemeine Enzyklopädie der Musik begründet von Friedrich Blume, 2e édition (retravaillée), éd. par Ludwig Finscher, Personenteil 14, Kassel u.a. 2005, col. 803-820.