Villy-sur-Yères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villy et Yères (homonymie).

Villy-sur-Yères
Villy-sur-Yères
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Eu
Intercommunalité Communauté de communes Falaises du Talou
Maire
Mandat
Christiane Hallier
2014-2020
Code postal 76260
Code commune 76745
Démographie
Population
municipale
196 hab. (2016 en diminution de 1,01 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 56′ 36″ nord, 1° 27′ 04″ est
Superficie 8,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Villy-sur-Yères

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Villy-sur-Yères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villy-sur-Yères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villy-sur-Yères

Villy-sur-Yères est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du Talou.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes In Verleio 1059, 1145, 1149, 1060, 1185, 1139 et 1170; De Verli entre 1139 et 1170; Apud Verlei en 1151, Hayam de Verleio en 1152; Ecclesie Sancti Martini de Verli (sans date); Ad Verleium en 1206; Apud Verleium en 1207; Super haia de Verli en 1216; Ecclesia de Verleio vers 1240; Velly en 1337; A Velly en 1397, Veilly en 1400; Velli en 1431; paroisse de Villy en 1426[1]; Velly en 1429, 1433 et 1460; Ecclesia de Villiaco en 1487; Ecclesia Sancti Martini de Villy en 1638[2]; Saint Martin de Villy en 1569[3]; Cotte Cotte entre 1664 et 1680[4]; Caudecotte en 1660[5]; Villy et Cottecotte en 1715 (Frémont); Villy et Caudecotte en 1757 (Cassini), (Lors de la formation du Département la succursale de Caude-Cotte est constituée en commune et attribuée au canton d'Envermeu tandis que Villy est dans le canton de Criel); Villy-le-Haut et Villy-le-Bas en 1788; Caude Cote ou Villy-le-Haut 1877 (le nom de Villy-le-Haut se substitue à celui de Caudecote pour désigner la nouvelle commune); Villy-le-Bas en 1953[6]; Villy-sur-Yères en 1998[7].

L'Yères est un fleuve côtier français de Seine-Maritime, dans la région Normandie, situé dans le Petit Caux, et qui se jette dans la Manche.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1822, la commune, alors nommée Villy-le-Bas, absorbe celle voisine de Val-du-Roy[8] ; cette dernière avait porté provisoirement, au cours de la Révolution française, le nom de Le Val-Marat[9].

En 1998, la commune change son nom de Villy-le-Bas en Villy-sur-Yères[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Gaston Accoulon DVD  
mars 2008 En cours Christiane Hallier    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2016, la commune comptait 196 habitants[Note 1], en diminution de 1,01 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
220189282255385375409401380
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
399413407372358375355313287
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
312293256208176200235245222
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
209200184180174138172196193
2016 - - - - - - - -
196--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Église Saint-Martin (Villy-le-Bas) ;
  • Église Saint-Aquilin (Val-du-Roi).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le pilote français Henri Cissac est décédé à Villy le bas au cours du grand prix de l'ACF le 7 juillet 1908 en pilotant une Panhard Levassor.[réf. nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Seine-Maritime Fds. Bailleul-Eu.
  2. Archives de Seine-Maritime G. 30-31, 3268, 3269, 1553, 1572.
  3. Archives de Seine-Maritime B. Parl.
  4. Archives de Seine-Maritime II B 427, 428.
  5. Archives de Seine-Maritime E. Comté d'Eu — Déclaration d'Eu.
  6. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Seine-Maritime, page 1068.
  7. a et b D'après Liste des anciennes communes de la Seine-Maritime#1998, non référencé.
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. « Notice communale de Val-du-Roy », sur la base Cassini (consulté le 22 janvier 2013)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.