Le Grand Jeu (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Grand jeu (film, 2017))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Grand Jeu.
Le Grand Jeu
Description de cette image, également commentée ci-après
Jessica Chastain lors de la première du film au festival international du film de Toronto 2017.
Titre québécois Le Jeu de Molly
Titre original Molly's Game
Réalisation Aaron Sorkin
Scénario Aaron Sorkin
Acteurs principaux
Sociétés de production The Mark Gordon Company
Entertainment One
Pascal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame biographique
Durée 140 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Grand Jeu ou Le Jeu de Molly au Québec[1],[2] (Molly's Game) est un film américain écrit et réalisé par Aaron Sorkin, sorti en 2017. Il s'inspire de la vie de Molly Bloom, également auteur du livre duquel est adapté le long-métrage.

Le film met en scène Jessica Chastain dans le rôle principal, mais aussi Idris Elba, Kevin Costner, Michael Cera et Chris O'Dowd et raconte l'histoire de Molly Bloom, ancien espoir olympique qui devient la cible du FBI en raison de son empire de cercle de poker réunissant personnalités du cinéma, athlètes, hommes d'affaires et mafieux russes.

Il est présenté au festival de Toronto en septembre 2017, avant d'être distribué en salles par STXfilms aux États-Unis en sortie limitée le 25 décembre 2017, suivi par une sortie nationale le 5 janvier 2018. En France, le film sort le 3 janvier 2018. Le Grand Jeu reçoit des critiques positifs, faisant l'éloge du scénario de Sorkin et des prestations de Chastain et Elba. Il est également nommé aux Golden Globes dans les catégorie meilleur scénario et meilleure actrice dans un film dramatique, tandis que le scénario est nommé aux Oscars, au Writer Guild of America et au BAFTA Awards. Au box-office, le succès commercial est modeste avec plus de 53 millions de dollars de recettes mondiales.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Molly Bloom est une jeune skieuse aux espoirs olympiques, résultat d'années d'entraînement forcé de son père Larry, qui exige l'excellence de la part de ses trois enfants. Mais lors d'une épreuve de qualification pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2002, elle se blesse sérieusement en raison d'une branche cassée se trouvant sur son chemin, mettant fin ainsi à ses aspirations sportives. Au lieu de suivre son plan initial de suivre des études de droit, elle prend une année sabbatique et emménage à Los Angeles. Une fois arrivée, elle obtient un emploi de serveuse de cocktails dans un club. Un jour, elle rencontre Dean Keith, tyrannique promoteur immobilier ostentatoire, qui lui offre un emploi d'assistante et l'implique bientôt dans le monde des tournois de poker de haut niveau, où elle côtoie des stars de cinéma, des chanteurs, des patrons de grandes entreprises et d'autres célébrités. Molly gagne de grosses sommes d'argent uniquement pour des pourboires.

Initialement mal informée au sujet du poker, Molly en apprend rapidement et comment faire appel à des joueurs pour obtenir des conseils. En particulier, elle espère faire plaisir au joueur le plus performant, qu'elle appelle Joueur X, en attirant de nouveaux joueurs dans le jeu. Dean, voyant que Molly devient de plus en plus indépendante dans la gestion des jeux, tente de la contrôler, puis la congédie. Molly, ayant gagné des contacts au fil des années de gestion du jeu, décide de créer ses propres soirées de jeux de poker. Elle loue un penthouse dans un hôtel et engage un employé pour l'aider à organiser des jeux. De plus, elle contacte les employés des clubs et des casinos pour essayer de faire connaître ses parties de poker. Le joueur X, avec beaucoup d'autres joueurs, décide de quitter les parties de Dean pour jouer pour ceux de Molly. Molly devient de plus en plus performante, gagnant plus d'argent tout en subissant des pressions pour augmenter les enjeux de ses jeux. Harlan Eustice, un joueur conservateur qui devient de plus en plus compulsif, rejoint son jeu. Malgré de lourdes pertes, Eustice continue à jouer, Molly découvre que le joueur X a financé ses pertes pour le garder dans la partie. Après que Molly l'a réprimandé pour ses actions contraires à l'éthique, le joueur X décide de retourner auprès de Dean, suivi par les autres joueurs. Molly se retrouve sans joueurs pour ses parties de poker. Molly déménage à New York, avec l'espoir de commencer un nouveau jeu de poker underground. Après avoir tendu la main à de nombreux riches new-yorkais, Molly trouve assez de joueurs pour plusieurs jeux hebdomadaires. Malgré un succès continu, elle est incapable de couvrir ses pertes lorsque les joueurs ne peuvent pas payer. Son concessionnaire la convainc de commencer à prendre un pourcentage de gros pots, lui permettant de récupérer ses pertes potentielles. Lorsqu'un de ses joueurs de Los Angeles est inculpé pour avoir lancé un chaîne de Ponzi, Molly fait l'objet d'une enquête et est interrogée afin de savoir qui a assisté à ses jeux. À ce moment là, Molly devient de plus en plus accro à la drogue, les jeux ayant de plus en plus de conséquences.

Ses joueurs commencent également à inclure des individus riches de la mafia russe, entre autres. Approchée par plusieurs membres de la mafia qui offrent leurs services pour extorquer de l'argent à des joueurs qui ne payent pas, Molly est agressée chez elle par un homme de main des mafieux après avoir déclinée leur offre, ce dernier, armé, la menace de s'en prendre à sa mère. Alors qu'elle s'apprête à revenir à ses parties de poker, le FBI mène un raid chez elle, par la faute de Douglas Downey, l'un de ses joueurs, qui se révèle être informateur. Les biens de Molly sont saisis et elle rentre chez elle pour vivre avec sa mère.

Deux ans plus tard, Molly publie un livre où elle nomme quelques individus qui ont joué dans ses jeux, et a récemment déménagé. Elle est arrêtée par le FBI et accusée d'implication dans des jeux illégaux avec la mafia. Elle sollicite l'aide de Charlie Jaffey, un avocat prestigieux et cher à New York, qui accepte d'aider après que Molly ait déclaré avoir plus de 2 millions de dollars en dettes de jeu non réclamées. Alors qu'elle attend son procès à New York, le père de Molly la cherche et tente de se réconcilier avec elle. Il admet avoir été autoritaire avec elle et qu'il la traitait différemment de ses frères parce qu'elle était au courant de ses relations extra-conjugales. Charlie lit le livre de Molly et commence à s'intéresser à son cas, car il estime qu'elle n'a pas commis d'actes répréhensibles suffisamment graves pour mériter une peine d'emprisonnement. Charlie négocie un accord pour que Molly ne reçoive aucune sentence et son argent soit retourné en échange de ses disques durs et de ses enregistrements numériques. Molly décline cette offre, craignant que les informations sur ses joueurs soient divulgués, et plaide coupable. Le juge, soutenant qu'elle n'a commis aucun crime grave, la condamne au travaux d'intérêt généraux, à de la probation et à une amende de 200 000 $.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[6] et Nouveau Forum Doublage Francophone[7]
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[8]

Production[modifier | modifier le code]

Le scénariste Aaron Sorkin réalise ici son premier long métrage.

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

La genèse du Grand Jeu débute avant même que la reine du poker Molly Bloom, auteur du livre dont est adapté le film, ne comprenne que son règne dans le monde du jeu allait se terminer[9]. Alors qu'elle tenait sa maison de jeu illégale dans une suite du Plaza de Manhattan, elle rencontre au cours d’une soirée le réalisateur et producteur Leopoldo Gout qui travaillait sur son premier roman[9]. Impressionné par son parcours, Gout présente Bloom à son éditeur qui a obtenu un contrat de publication par la suite suspendu par son arrestation[9]. A la fin de son procès, Bloom, avec Gout, fait circuler le livre à Hollywood et rien ne semblait se concrétiser malgré l'intérêt de certains producteurs, jusqu'au jour où le producteur Mark Gordon reçoit un appel de Ken Hertz, l’avocat de Molly, et de Pete Micelli, son agent[9].

En novembre 2014, la société du producteur Mark Gordon acquiert les droits d'adaptation des mémoires de Molly Bloom, Molly's Game. Aaron Sorkin est alors chargé d'écrire le scénario[10]. Au départ, Sorkin était réticent à adapter le livre de Molly Bloom en raison de l'identité des joueurs ayant fréquenté le cercle de jeu de Bloom, connaissant certains décrits dans le livre, dont deux amis, et voulant travailler avec d'autres[9]. Il a décidé de réécrire les personnages secondaires afin de préserver leur anonymat[9]. En janvier 2016, il est annoncé qu'il sera également le réalisateur du film, qui sera produit par Sony Pictures Entertainment, avec Amy Pascal à la production[11]. En février 2016, Sony quitte finalement le projet[12]. Le 13 mai 2016, STX Entertainment achète les droits de distribution cinématographique aux États-Unis et en Chine pour 9 millions de dollars[13].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En février 2016, Aaron Sorkin propose le rôle-titre à Jessica Chastain[14]. C'est Bloom qui aurait dit à Sorkin qu'elle souhaitait que Chastain joue son rôle[9], alors que l'actrice a tenté sa chance auprès de Sorkin pour incarner ce personnage aux antipodes de cette dernière, allant même jusqu'au bluff auprès du réalisateur, qui est impressionné par le cran de Chastain[15]. En mai 2016, Idris Elba rejoint le film alors que Jessica Chastain est officiellement confirmée. Aaron Sorkin déclare alors « caster Jessica et Idris dans les deux rôles principaux est un rêve qui devient réalité pour n'importe quel cinéaste, ils font partie des meilleurs acteurs de leur génération, associés pour la première fois, et leur alchimie sera électrique »[16].

En septembre 2016, Michael Cera décroche le rôle du joueur X, une célébrité du poker[17]. Ce personnage serait un composite character de plusieurs célébrités comme Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire et Ben Affleck ainsi que certains joueurs de poker[18]. En octobre 2016, Kevin Costner est confirmé dans le rôle du père de Molly Bloom[19]. Il est rejoint en octobre 2016 par Brian d'Arcy James[20], puis en novembre par Chris O'Dowd, Jeremy Strong, Bill Camp et Graham Greene[21].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage se déroule du [22] au [23]. Il a lieu à Toronto[24].

Musique[modifier | modifier le code]

Molly's Game
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Daniel Pemberton
Sortie
Enregistré Drapeau : Royaume-Uni Snap Studios, Londres[25]
Drapeau : Royaume-Uni Soup Studios, Londres[25]
Durée 55 minutes
Format CD[25], téléchargement digital[25], vinyle[26]
Compositeur Daniel Pemberton
Label Sony Music Classical

Albums de Daniel Pemberton

La musique originale du film est composée par le Britannique Daniel Pemberton. L'album sort en téléchargement digital le chez Sony Music Classical[27] et le en CD[25]. Un pressage vinyle en édition limitée est sorti le [26].

D'autres chansons non inédites telles que Blow Away de George Harrison ou C'est si bon interprétée par Eartha Kitt sont entendues dans le film, mais ne figurent pas dans la bande originale[28].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Staring Down a Mountain 3:56
2. Raided 2:15
3. Molly's Journey 1:56
4. Set It Up 2:45
5. Play Your Hand 2:46
6. Area Codes 2:31
7. Cut the Pack 2:55
8. Red & Black 2:39
9. Pocket Kings 1:51
10. The Rake 2:11
11. House of Cards 3:57
12. It Had to End 2:25
13. The Playmates 2:20
14. The Russians 3:22
15. Molly's Dream 1:05
16. Intruder 2:53
17. Scars 3:02
18. Beyond Your Means 2:24
19. Therapy Session 2:43
20. All the Beauty in the World 5:07

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Le film est présenté le au Festival international du film de Toronto[29] et en clôture à l'AFI Fest le , remplaçant Tout l'argent du monde de Ridley Scott[30]. Pour la présentation du film à Toronto, Molly Bloom, bannie du Canada parce qu'elle a été reconnue coupable d'un crime fédéral aux États-Unis, a cependant obtenu une autorisation spéciale pour y assister[9].

Le film est prévu pour une sortie limitée aux États-Unis le , avant de connaître une sortie nationale le [31]. Le film était initialement prévu pour sortir le avant d'être déplacé à la date de Noël en [32].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis[33] 28 780 744 $ 10
Drapeau de la France France[34],[35] 542 974 entrées 9
Alt=Image de la Terre Mondial[36] 53 296 853 $

Sur le territoire américain[modifier | modifier le code]

Distribué en sortie limitée le jour de Noël aux États-Unis, le film a rapporté 1,04 million de dollars dans 271 salles[37], soit une moyenne de 3 845 $ par salles[33]. Pour son premier week-end en salles, Le Grand Jeu prend la treizième place du box-office américain en totalisant 2,3 millions de dollars, portant le cumul à 5,3 millions de dollars depuis sa sortie[33]. Le long-métrage réussit à faire mieux que les récents films de Jessica Chastain, dont La Femme du gardien de zoo, qui avait totalisé 4,7 millions de dollars en première semaine et Miss Sloane qui avait fini son exploitation à 3 millions de dollars[38]. Le long-métrage est distribué plus largement en salles le 5 janvier 2018 dans 1 608 salles. Pour son premier week-end, il prend la septième place du box-office américain avec 7 millions de dollars de recettes à cette période, se classant septième au box-office américain[39], pour un total de 14 millions de dollars depuis sa sortie[33]. Le film a engrangé 28,8 millions de dollars de recettes en fin d'exploitation sur le territoire américain[33].

À l'international[modifier | modifier le code]

Le Grand Jeu totalise 24,5 millions de dollars à l'international, portant le total à 53,3 millions de dollars de recettes mondiales[36]. Il rapporte notamment 4,5 millions de dollars en France et 5,2 millions de dollars au Royaume-Uni, pays où le long-métrage a réalisé ses meilleures recettes à l'international[33]. Il a dépassé le million de dollars de recettes en Australie (2,4 millions de dollars)[33], en Espagne (1,6 million de dollars)[33], aux Pays-Bas (1,4 million de dollars)[33] et en Russie (1,4 million de dollars)[33].

En Allemagne, le film sort le 8 mars 2018 dans 51 salles et ne totalise que 17 158 entrées pour son démarrage et 40 147 entrées depuis sa sortie[40]. Le Grand Jeu enregistre 67 636 entrées aux Pays-Bas[41], 54 498 entrées en Italie[42] et 479 entrées en République tchèque[41].

En France[modifier | modifier le code]

En France, sorti le premier mercredi de janvier 2018, Le Grand Jeu prend la tête des premières séances le jour de sa sortie avec 1 424 entrées sur Paris, pour une moyenne de 75 entrées sur les 19 copies distribuées dans les salles parisiennes[43]. Sur l'ensemble du territoire français, il totalise 42 866 entrées, devenant le cinquième meilleur démarrage en premier jour pour Jessica Chastain[44]. En première semaine, le long-métrage prend la septième place du box-office avec 262 258 entrées[45] sur une combinaison de 324 salles, devenant le cinquième meilleur démarrage d'un film de l'actrice en première semaine à l'affiche[46] et faisant mieux que le précédent film de l'actrice sorti en France, Miss Sloane, qui a fini sa carrière en salles avec 117 144 entrées l'année précédente[46],[47]. En seconde semaine, où il est diffusé dans 325 salles, il occupe la neuvième place avec 132 745 entrées, portant le total à 395 003 entrées[48]. Il atteint le cap des 500 000 entrées en quatrième semaine[34]. Au bout de neuf semaines en salles, le long-métrage finit son exploitation avec près de 543 000 entrées[34].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Dans les pays anglophones[modifier | modifier le code]

Depuis sa présentation au Festival de Toronto, le film obtient un accueil globalement favorable dans les pays anglophones de la part des critiques professionnels, recueillant 82 % de taux d'approbation sur le site Rotten Tomatoes, pour 245 critiques collectées et une moyenne de 7,1/10[51], notant dans son consensus que « propulsé par une histoire intrigante et une paire de performances exceptionnelles de Jessica Chastain et Idris Elba, Le Grand Jeu marque un début solide pour le scénariste et réalisateur Aaron Sorkin »[51],[N 4]. Sur le site Metacritic, le film obtient un score de 71/100 pour 46 critiques collectées[49]. Les audiences sondées par CinemaScore ont donné au film une note moyenne de A- sur une échelle de A + à F[39].

Peter Debruge de Variety fait l'éloge du scénario de Sorkin en disant: « ... Le Grand Jeu offre l'un des grandes rôles féminins à l'écran - une scène dense, dynamique et divertissante, dont le rôle central fait une utilisation étonnante du talent stratosphérique de Chastain »[60]. Mike Ryan de Uproxx donné au film une note de 9/10 en écrivant: « Le Grand Jeu est une histoire parfaite pour Sorkin, il y a le poker, la mafia russe, la mafia italienne, les célébrités et les sports. La seule chose qui manque pour la timonerie de Sorkin est le président Bartlet. Et à plus de deux heures, le film est toujours tendu et ne manque jamais de divertir »[61].

En écrivant pour Rolling Stone, Peter Travers a donné 3 étoiles sur 4 au film: « Le Grand Jeu se pare de vannes amusants, d'énergie électrique et de feux d'artifice verbaux de Sorkin - ce qui aide énormément quand le film hésite à étoffer ses personnages. Pourtant, dans son premier film avec une protagoniste féminine, le scénariste-réalisateur a abordé un thème d'actualité: les tribulations d'être une femme dans le monde d'un homme »[55].

En France[modifier | modifier le code]

En France, il obtient également un bon accueil de la presse, obtenant une moyenne de 3,5/5 sur le site AlloCiné, pour 31 critiques collectées[50]. La plupart des critiques saluent la prestation de Jessica Chastain[50].

Parmi les critiques positifs, Caroline Vié de 20 Minutes note que l'actrice est « prodigieuse dans le rôle de Molly Bloom, la "reine du poker" »[62], tandis que Paola Dicelli du magazine Elle affirme que Chastain est « convaincante », dans « la lignée de ses personnages à la beauté et au caractère foudroyants », sauvant « même parfois le film de quelques longueurs et phrases clichées »[54]. Pour Christophe Caron de La Voix du Nord, « Jessica Chastain se révèle plus ambivalente et plus glamour qu’elle ne l’a jamais été devant la caméra d’Aaron Sorkin, fameux scénariste [...] dont c’est le premier film »[63]. Jean-Claude Raspiengeas de La Croix, Aaron Sorkin « rafle la mise » pour son premier film en tant que réalisateur[64]. Selon Catherine Baille du Parisien, « on est happés par la beauté magnétique de Jessica Chastain et par l'aspect fascinant du milieu du poker clandestin » et que « ce "Grand Jeu" nous bluffe par le sens du rythme et l'intelligence des dialogues d'Aaron Sorkin »[65]. Selon Cécile Mury de Télérama, « la plus grande force de ce récit nerveux et virtuose n’est pas d’analyser la psyché de Molly », mais « consiste à célébrer son atout majeur : l’intelligence »[66].

Parmi les critiques mitigées, Simon Riaux de Écran Large trouve que « le génie de Sorkin semble comme en sourdine, étouffé par ce récit qu'il ne sait comment aborder et qui ne cesse de lui échapper »[67], alors que Olivier Lamm de Libération écrit que « le scénariste star Aaron Sorkin passe à la réalisation avec ce biopic où tout paraît trop appuyé, malgré la prestation hors des clous de Jessica Chastain, qui a l’air de s’y amuser plus que nous »[68]. Chrisitian Vivani de Positif trouve le film « plaisant, bien interprété, mais souvent long »[50].

Parmi les critiques négatives, Jacques Mandelbaum du Monde note que ce « polar sexy mâtiné de drame filial [...] peine à captiver »[50], alors que Nicolas Schaller de L'Obs trouve que Sorkin « livré à lui-même, atteint les limites de son style »[69]. Pour Jean-Sébastien Chauvin des Cahiers du cinéma, « il faut voir le grand finale avec ce père monstrueux et sa fille réconciliés à coup de pleurs obscènes, et le père fier que ses enfants soient des winners, pour mesurer l’impasse dans laquelle s’est fourvoyé Sorkin »[50].

Accueil critique du public[modifier | modifier le code]

Le Grand Jeu obtient un bon accueil du public, obtenant 84 % de taux d'approbation sur Rotten Tomatoes, pour plus de 10 300 votes et une moyenne de 3,9/5[51] et un score de 7,6/10 sur le site Metacritic, pour 149 critiques[49]. Sur le site IMDb, il obtient 7,5/10, sur la base de 71 992 notes[70], tandis qu'il obtient 3,9/5 sur AlloCiné, pour plus de 3 358 notes dont 261 critiques[71].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sélection et nomination[modifier | modifier le code]

Liste des distinctions
Récompense Date de la cérémonie Catégorie Récipiendaire(s) Résultat Ref(s)
Alliance of Women Film Journalists 9 janvier 2018 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [72]
American Cinema Editors 26 janvier 2018 Meilleur montage pour un film dramatique Alan Baumgarten, Elliot Graham et Josh Schaeffer Nomination [73]
British Academy Film Awards 18 février 2018 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [74]
Critics' Choice Movie Awards 11 janvier 2018 Meilleure actrice Jessica Chastain Nomination [75]
Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination
Denver Film Festival (en) 13 novembre 2017 Career Achievement Award Aaron Sorkin Lauréat [76]
Detroit Film Critics Society 7 décembre 2017 Meilleure actrice Jessica Chastain Nomination [77]
Florida Film Critics Circle 23 décembre 2017 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [78]
[79]
Georgia Film Critics Association 12 janvier 2018 Meilleure actrice Jessica Chastain Nomination [80]
Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination
Golden Globes 7 janvier 2018 Meilleure actrice dans un film dramatique Jessica Chastain Nomination [81]
Meilleur scénario Aaron Sorkin Nomination
Mill Valley Film Festival (en) 17 octobre 2017 Audience Favorite U.S. Cinema – Gold Award Le Grand Jeu Lauréat [82]
Palm Springs International Film Festival 2 janvier 2018 Chairman's Award Jessica Chastain Lauréat [83]
Producers Guild of America Awards 20 janvier 2018 Meilleur film Mark Gordon, Amy Pascal et Matt Jackson Nomination [84]
San Francisco Film Critics Circle 10 décembre 2017 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [85]
Satellite Awards 10 février 2018 Meilleure actrice Jessica Chastain Nomination [86]
Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination
Washington D.C. Area Film Critics Association 8 décembre 2017 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [87]
Writers Guild of America Awards 11 février 2018 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [88]
Festival du film de Zurich 4 octobre 2017 Career Achievement Award Aaron Sorkin Lauréat [89]
Oscars du cinéma 4 mars 2018 Meilleur scénario adapté Aaron Sorkin Nomination [90]
AARP's Movies for Grownups Awards 5 février 2018 Meilleur scénariste Aaron Sorkin Lauréat [91],[92]
USC Scripter Award (en) 10 février 2018 Meilleur scénario Aaron Sorkin et Molly Bloom Nomination [93]

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Dvd icon.svg zone 1 : Le Grand Jeu (Molly's Game) — Édition 1 DVD, Universal Home Entertainment, sorti le 10 avril 2018[94]. Cette édition, en version originale et espagnol, avec des sous-titres anglais et espagnol, comporte le bonus « Building an Empire ».
  • Blu-ray Disc.svg zone 1 : Le Grand Jeu (Molly's Game) — Édition 1 Blu-ray, Universal Home Entertainment, sorti le 10 avril 2018[94]. Cette édition, en version originale et espagnol, avec des sous-titres anglais et espagnol, comporte le bonus « Building an Empire » et le DVD du film.
  • Dvd icon.svg zone 2 : Le Grand Jeu — Édition 1 DVD, M6 Vidéo, sorti le 3 mai 2018[95]. Cette édition, en version française, originale et en audio-description pour malvoyants, avec sous-titres français et pour sourds et malentendants, contient les entretiens avec l'équipe du film, les images de tournage, une bande-annonce et une featurette.
  • Blu-ray Disc.svg zone ABC : Le Grand Jeu — Édition 1 Blu-ray, M6 Vidéo, sorti le 3 mai 2018[96]. Cette édition, en version française, originale et en audio-description pour malvoyants, avec sous-titres français et pour sourds et malentendants, contient les entretiens avec l'équipe du film, les images de tournage, une bande-annonce et une featurette[97].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Titre original : Molly's Game: From Hollywood's Elite to Wall Street's Billionaire Boys Club, My High-Stakes Adventure in the World of Underground Poker.
  2. Le R signifie que les mineurs (17 ans ou moins) doivent être accompagnés pour pouvoir assister à la projection du film selon les critères de la Motion Picture Association of America.
  3. Dans la réalité, le joueur X était l'acteur Tobey Maguire. Mais il est décidé de ne pas le nommer dans le film afin de ne pas l'impliquer.
  4. Citation originale : « Powered by an intriguing story and a pair of outstanding performances from Jessica Chastain and Idris Elba, Molly's Game marks a solid debut for writer-director Aaron Sorkin ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bruno Lapointe, « Le Jeu de Molly: un Montréalais aux côtés de l’actrice Jessica Chastain », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 19 décembre 2017).
  2. « LE JEU DE MOLLY (2017) », sur Cinoche (consulté le 19 décembre 2017).
  3. « Fiche du film », sur Ciné Ressources (consulté le 17 février 2018)
  4. « First Big Cannes Deal Near? STX In Exclusive Talks For ‘Molly’s Game’ In $9 Million Buy », Deadline.com, (consulté le 8 novembre 2017)
  5. « LE GRAND JEU — Visa et Classification », sur CNC.fr, (consulté le 23 décembre 2017) : « titre : LE GRAND JEU • pays d'origine : ETATS-UNIS • réalisateur : Aaron SORKIN • date de sortie en salle : 03/01/2018 • n° de visa : 147906 • durée : 141 min • date de visa : 21/12/2017 • métrage : 3845 m • mention : tous publics »
  6. « Fiche de doublage français du film », sur RS Doublage (consulté le 30 novembre 2017)
  7. « 2e fiche de doublage français du film », sur Nouveau Forum Doublage Francophone (consulté le 20 janvier 2018)
  8. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 24 novembre 2017)
  9. a, b, c, d, e, f, g et h « Anecdotes du film Le Grand Jeu », sur AlloCiné (consulté le 29 décembre 2017)
  10. (en) Mike Fleming Jr, « Mark Gordon & Aaron Sorkin Team On Molly Bloom High-Stakes Poker Memoir », Deadline, (consulté le 8 janvier 2016)
  11. (en) Borys Kit, « Aaron Sorkin to Make Directorial Debut With Underground Poker Drama 'Molly's Game' », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  12. (en-US) Jeff Sneider, « Sony Drops Aaron Sorkin's 'Molly's Game,' Film to Be Shopped at Cannes », TheWrap,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « First Big Cannes Deal Near? STX In Exclusive Talks For ‘Molly’s Game’ In $9 Million Buy », sur deadline.com (consulté le 15 août 2017)
  14. (en-US) Jeff Sneider, « Jessica Chastain Offered Lead in Aaron Sorkin's 'Molly's Game' », TheWrap,‎ (lire en ligne)
  15. Mélanie Corbier, « Comment Jessica Chastain a décroché un rôle grâce au bluff », sur Télé Star, (consulté le 2 janvier 2018)
  16. (en-US) Justin Kroll, « Idris Elba in Talks to Join Jessica Chastain in Aaron Sorkin’s ‘Molly’s Game’ (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Will Robinson, « Michael Cera in talks for Aaron Sorkin's poker biopic Molly's Game », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Hilary Lewi, « 'Molly's Game' Team Talks Making Timely Tale of Female Empowerment », (consulté le 29 décembre 2017)
  19. (en) Justin Kroll, « Kevin Costner Eyes Aaron Sorkin’s ‘Molly’s Game’ With Jessica Chastain, Idris Elba », Variety,‎ (lire en ligne)
  20. (en) Amanda N'Duka, « ‘Molly’s Game’ Adds Brian d’Arcy James; Andrew J. West Cast In ‘Antiquities’ », Deadline,‎ (lire en ligne)
  21. (en) Jeff Sneider, « Chris O'Dowd joins Jessica Chastain and Idris Elba in Aaron Sorkin's 'Molly's Game' », Mashable,‎ (lire en ligne)
  22. (en) « PRINCIPAL PHOTOGRAPHY BEGINS ON AARON SORKIN’S MOLLY’S GAME STARRING JESSICA CHASTAIN AND IDRIS ELBA »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Entertainment One, (consulté le 9 novembre 2016)
  23. (en) « Molly's Game », sur Directors Guild of America (consulté le 20 janvier 2017)
  24. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  25. a, b, c, d et e (en) « Daniel Pemberton — Molly's Game [Original Motion Picture Soundtrack] : Releases », sur AllMusic (consulté le 22 janvier 2018)
  26. a et b (en) « Daniel Pemberton – Molly's Game », sur Discogs (consulté le 29 avril 2018).
  27. (en) « Molly's Game (Original Motion Picture Soundtrack) - Daniel Pemberton », sur Amazon (consulté le 22 janvier 2018)
  28. (en) « Molly's Game » — Soundtrack sur l’Internet Movie Database (consulté le 22 janvier 2018)
  29. « Molly's Game », tiff (consulté le 15 août 2017)
  30. Greg Evans, « Aaron Sorkin’s ‘Molly’s Game’ Replaces Kevin Spacey Film At AFI Fest », (consulté le 13 novembre 2017)
  31. (en-US) Anthony D'Alessandro, « ‘Molly’s Game’ To Open Christmas Day Instead Of Thanksgiving Stretch », Deadline,‎ (lire en ligne)
  32. JD Knapp, « STX Sets Dates for ‘Molly’s Game,’ ‘Happytime Murders’ With Melissa McCarthy », sur Variety, (consulté le 2 juillet 2017)
  33. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « Molly's Game », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 27 octobre 2017)
  34. a, b et c « Molly's Game (2018) », sur Jp Box-Office, (consulté le 27 octobre 2017)
  35. « LE GRAND JEU (MOLLY'S GAME) », sur CBO Box-Office (consulté le 10 janvier 2018)
  36. a et b (en) « Molly's Game (2017) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le 17 janvier 2018)
  37. Anthony D'Alessandro, « ‘Last Jedi’ Now At $99M, ‘Jumanji’ Huge At $72M+; ‘All The Money In The World’ Opens To $2.6M – Christmas Weekend », Deadline.com, (consulté le 26 décembre 2017)
  38. Anthony d'Alessandro, « ‘Last Jedi’ Has Upper Hand Over ‘Jumanji’ In New Year’s Weekend Duel As 2017 B.O. Closes With $11.1B – Monday Update », sur Deadline (consulté le 1er janvier 2018)
  39. a et b Anthony D'Alessandro, « ‘Jumanji’ Goes Wild With $36M; ‘Insidious’ Rises To $29M+ – Sunday AM B.O. Update », Deadline.com, (consulté le 7 janvier 2018)
  40. « Box-office européen du film Le Grand Jeu », sur Jp's Box-Office (consulté le 14 mars 2018)
  41. a et b « LUMIERE: Film: Molly's Game », sur lumière (consulté le 21 avril 2018).
  42. Renaud Soyer, « Box-office Italie du 3 mai 2018 au 6 mai 2018 », sur Box Office Story, (consulté le 9 mai 2018)
  43. BB, « Sorties cinéma : Le Grand jeu et Les heures sombres au coude à coude », sur AlloCiné, (consulté le 3 janvier 2018)
  44. « Box-office français de Jessica Chastain (par meilleur 1er jour) », sur Jp's Box-Office (consulté le 5 janvier 2018)
  45. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : Star Wars, toujours en tête, franchit les 6,5 millions de billets vendus », sur AlloCiné, (consulté le 10 janvier 2018)
  46. a et b « Box-office français de Jessica Chastain (par meilleur 1re semaine) », sur Jp's Box-Office (consulté le 5 janvier 2018)
  47. Florestan La Torre, « Analyse du box-office semaine du 3 au 9 janvier 2018 - semaine 1 », sur CBO Box-Office, (consulté le 31 mars 2018).
  48. Clément Cuyer, « Box-office France : Star Wars détrôné par Jumanji après un mois en tête », sur AlloCiné, (consulté le 17 janvier 2018)
  49. a, b et c (en) « Molly's Game Reviews », sur Metacritic (consulté le 6 octobre 2017).
  50. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l « Le Grand Jeu — Critiques Presse », sur AlloCiné (consulté le 3 janvier 2018)
  51. a, b, c et d (en) « Molly's Game (2017) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 6 octobre 2017).
  52. (en) Richard Roeper, « As character studies and poker tales go, ‘Molly’s Game’ the real deal », sur Chicago Sun-Times, (consulté le 3 mars 2018)
  53. (en) Stephen Whitty, « 'Molly's Game' review: Jessica Chastain a winner in high-stakes poker drama », sur New York Daily News, (consulté le 3 mars 2018)
  54. a et b Paola Dicelli, « « Le Grand jeu » : la petite bombe ciné à ne pas rater ! », sur Elle, (consulté le 3 mars 2018)
  55. a et b Peter Travers, « 'Molly's Game' Review: Jessica Chastain Turns Poker Biopic Into Royal Flush », Rolling Stone, (consulté le 25 décembre 2017)
  56. (en) Ann Hornaday, « In ‘Molly’s Game,’ Jessica Chastain plays the icy doyenne of a high-stakes poker game », sur Washington Post, (consulté le 3 mars 2018)
  57. (en) Helen Lee, « Molly's Game Review », (consulté le 3 mars 2018)
  58. (en) Michael Phillips, « 'Molly's Game' review: Sorkin deals Jessica Chastain a winning hand », sur Chicago Tribune, (consulté le 3 mars 2018)
  59. (en) Benjamin Lee, « Molly's Game review – Aaron Sorkin's poker drama is a bet that fails to pay off », sur The Guardian, (consulté le 3 mars 2018)
  60. Peter Debruge, « Toronto Film Review: ‘Molly’s Game’ », sur Variety, (consulté le 9 septembre 2017)
  61. Mike Ryan, « TIFF Review: Jessica Chastain Absolutely Owns Aaron Sorkin’s ‘Molly’s Game’ », sur Uproxx, (consulté le 9 septembre 2017)
  62. Caroline Vié, « Vidéo. « Le grand jeu »: le réalisateur nous explique pourquoi Jessica Chastain mériterait vraiment un Oscar », sur 20 Minutes, (consulté le 3 mars 2018)
  63. Christophe Caron, « Dans «Le Grand jeu», Jessica Chastain remporte la mise », sur La Voix du Nord, (consulté le 3 mars 2018)
  64. Jean-Claude Raspiengeas, « « Le Grand jeu », les montagnes russes de la reine du poker », sur La Croix, (consulté le 3 mars 2018)
  65. Catherine Baille, « «Le Grand jeu» : un premier film brillant », sur Le Parisien, (consulté le 3 mars 2018)
  66. Cécile Mury, « Le Grand Jeu de Aaron Sorkin », sur Télérama, (consulté le 3 mars 2018)
  67. Simon Riaux, « Le Grand Jeu : Critique qui bluffe », sur Ecran Large, 14 décembre 2017 (m-à-j le 3 mars 2018) (consulté le 3 mars 2018)
  68. Olivier Lamm, « «LE GRAND JEU», POKER BONIMENTEUR », sur Libération, (consulté le 3 mars 2018)
  69. Nicolas Schaller, « "El Presidente", "les Heures sombres", les films à voir (ou pas) cette semaine », sur L'Obs, (consulté le 3 mars 2018).
  70. (en) « Le Grand Jeu » — Ratings sur l’Internet Movie Database (consulté le 25 décembre 2017).
  71. « Le Grand Jeu — Critiques Spectateurs », sur AlloCiné (consulté le 3 janvier 2018)
  72. « 2017 AWFJ EDA Award Nominees » [archive du ], Alliance of Women Film Journalists, (consulté le 3 janvier 2018)
  73. (en) Carolyn Giardina, « 'Dunkirk,' 'Shape of Water,' 'Baby Driver' Among ACE Eddie Awards Nominees », The Hollywood Reporter, (consulté le 3 janvier 2018)
  74. (en) Alex Ritman, « BAFTA Awards: 'Shape of Water,' 'Three Billboards,' 'Darkest Hour' Lead Pack of Nominations », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 janvier 2018)
  75. (en) « 2018 Critics' Choice Awards: 'The Shape of Water' Leads With 14 Nominations », sur The Hollywood Reporter'', (consulté le 6 décembre 2017)
  76. (en) « DFF40: 40th Denver Film Festival Announces Award Winners », sur Awards Circuit, (consulté le 14 novembre 2017)
  77. (en) « Detroit Film Critics Society announce 2017 film nominations », sur Film Obsession, (consulté le 4 décembre 2017)
  78. (en) « 'The Shape of Water' Leads 2017 Florida Film Critics Awards Nominations », sur Florida Film Critics Circle (consulté le 21 décembre 2017)
  79. (en) « 2017 FFCC Winners », sur Florida Film Critics Circle (consulté le 23 décembre 2017)
  80. (en) « 2017 Awards », sur Georgia Film Critics Association, (consulté le 8 janvier 2018)
  81. (en) Rebecca Rubin, « Golden Globe Nominations: Complete List », sur Variety, (consulté le 11 décembre 2017)
  82. (en) « Mill Valley Film Festival Names Mudbound and Molly’s Game among its Audience Favorites. », sur awardsdaily, (consulté le 22 octobre 2017)
  83. (en) « Jessica Chastain Honored by Palm Springs Film Festival for ‘Molly’s Game’ », sur Variety, (consulté le 5 décembre 2017)
  84. Erik Pedersen, « PGA Awards Film & TV Nominations Unveiled », sur Deadline, (consulté le 5 janvier 2018)
  85. (en) « 2017 SAN FRANCISCO FILM CRITICS CIRCLE AWARDS », sur San Francisco Film Critics Circle, (consulté le 16 décembre 2017)
  86. (en) Steve Pond, « ‘Dunkirk,’ ‘The Shape of Water’ Lead Satellite Award Nominations », The Wrap, (consulté le 28 novembre 2017)
  87. (en) « The 2017 WAFCA Awards », sur Washington D.C. Area Film Critics Association, (consulté le 16 décembre 2017)
  88. Dave McNary, « Writers Guild Awards: 'Get Out,' 'Call Me by Your Name,' 'Lady Bird' Nab Nominations », Variety, (consulté le 4 janvier 2018)
  89. (en) « AARON SORKIN TO RECEIVE ZFF CAREER ACHIEVEMENT AWARD / MOLLY’S GAME AS GALA PREMIERE », sur Zurich Film Festival, (consulté le 22 octobre 2017)
  90. (en) « Oscars: 'Shape of Water' Leads With 13 Noms », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 23 janvier 2018)
  91. (en) Ashley Lee, « AARP's Movies for Grownups Awards: 'The Post' Leads Nominees », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 17 janvier 2018)
  92. (en) « Complete List of Winners at the 2018 Movies for Grownups Awards », sur AARP
  93. (en) Hilary Lewis, « 'Disaster Artist,' 'Logan,' 'Wonder Woman' Among USC Scripter Award Finalists », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 16 janvier 2018)
  94. a et b (en) « Molly's Game DVD Release », sur DVDs Release Dates (consulté le 22 février 2018)
  95. « Le Grand Jeu – Fiche DVD », sur DVDfr (consulté le 22 février 2018).
  96. « Le Grand Jeu – Fiche Blu-ray », sur DVDfr (consulté le 22 février 2018).
  97. Mickaël Lanoye, « TEST BLU-RAY : LE GRAND JEU », (consulté le 3 mai 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]