Labéjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Labéjan
Labéjan
Labéjan
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Mirande-Astarac
Intercommunalité Communauté de communes Astarac Arros en Gascogne
Maire
Mandat
Sylvie Lahille
2014-2020
Code postal 32300
Code commune 32172
Démographie
Gentilé Labejannais
Population
municipale
331 hab. (2015 en augmentation de 1,85 % par rapport à 2010)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 32′ 21″ nord, 0° 30′ 03″ est
Altitude 266 m
Min. 156 m
Max. 273 m
Superficie 18,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Labéjan

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Labéjan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Labéjan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Labéjan

Labéjan (Labejan en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Labejannais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Labéjan est une commune de Gascogne située dans l'aire urbaine d'Auch.

Situation de Labéjan.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Labéjan
Saint-Jean-le-Comtal
Miramont-d'Astarac Labéjan Durban
Idrac-Respaillès Loubersan Seissan

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Labéjan se situe en zone de sismicité 2 (sismicité faible)[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Sousson délimite une partie de la frontière orientale du territoire de la commune.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Sens probable du toponyme : lieu exposé au vent du sud-ouest, de l'occitan labech.

Le nom de la commune en occitan gascon est Labejan[3].

Entrée de Labéjan

Histoire[modifier | modifier le code]

Une croix de 1902

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Patrick Yvernes[4]    
mars 2014 en cours Sylvie Lahille DVG Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2015, la commune comptait 331 habitants[Note 1], en augmentation de 1,85 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
500 492 606 612 632 617 645 648 632
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
591 553 533 543 529 504 485 435 433
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
442 416 359 329 325 326 279 302 290
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
273 224 229 255 259 302 308 342 331
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale.
  • Église paroissiale Saint-Abdon-et-Saint-Sennen, fondée au XVe siècle ( Inscrit MH (1962));
  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié ou Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, église primitive du village citée dès le XIIIe siècle, située près du cimetière ;
  • Château de Bonnes, situé au nord de la commune et construit au XVIe siècle ;
  • Ancien lavoir à l'ouest du village ;
  • Fontaine dite Hountéto, réputée selon la tradition guérir rhumatismes et maladies oculaires.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]