La Nativité avec saint François et saint Laurent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la peinture image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant la peinture italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Nativité avec saint François et saint Laurent
Michelangelo Caravaggio 035.jpg
Artiste
Date
Technique
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
298 × 197 cm
Mouvement
Localisation
Commentaire
volé en 1969

La Nativité avec saint François et saint Laurent (en italien Natività con i santi Lorenzo e Francesco d'Assisi) est un tableau du Caravage peint en 1600[1] et conservé jusqu'en 1969 à l'oratoire San Lorenzo de Palerme en Sicile, où il est volé et reste depuis introuvable.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette œuvre est volée dans la nuit du 17 au , grossièrement découpée à l'aide d'un couteau. Elle n'a jamais été retrouvée par la suite. L'hypothèse d'un vol commis par la Mafia sicilienne, et ayant entraîné la destruction de la toile, est aujourd'hui fortement privilégiée [2]. Malgré les efforts des autorités italiennes et la création en 1969 d'une brigade de police spécialisée dans la recherche d’œuvres d'art volée — l'année même du vol de la Nativité — la piste du tableau est perdue au début des années 1980[3]. La police aurait d'abord eu connaissance du nom des voleurs et de la famille mafieuse responsable du recel, mais une guerre entre familles mafieuses aurait ensuite fait perdre la trace de l’œuvre. Bien qu'un informateur de la Mafia ait déclaré que le tableau a disparu, dévoré par des rats, la police italienne indique en 2017 qu'elle maintient ses efforts de recherche[3].

Description[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michele Cuppone, La Natività di Palermo: un capolavoro del 1600 o del 1609?, 2016 (2015) (lire en ligne)
  2. (en) Jonathan Jones, « The masterpiece that may never be seen again », sur Guardian.com,‎ (consulté le 2 janvier 2014) ; version abrégée en français du Courrier International : Reverra-t-on un jour "La Nativité" du Caravage ?.
  3. a et b (en) Sylvia Poggioli, « For Italy's Art Police, An Ongoing Fight Against Pillage Of Priceless Works », sur NPR.

Articles connexes[modifier | modifier le code]