Juliette Lamboley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juliette Lamboley
Nom de naissance Juliette Lamboley
Naissance (31 ans)
Les Lilas Drapeau de la FranceFrance
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables La Cité rose
15 ans et demi
Rouge Brésil

Juliette Lamboley est une actrice française née le aux Lilas. Elle est la sœur du compositeur Mathieu Lamboley.

Biographie[modifier | modifier le code]

Juliette Lamboley est repérée par un agent à huit ans et commence ses premiers pas sur le petit et le grand écran. S'ensuivent comédies populaires aussi bien que films d'auteurs, avec Daniel AuteuilVincent CasselMonica BellucciSandrine BonnaireAdèle HaenelFrançois DamiensFrançois CivilMacha MérilFrançoise Fabian...

Elle obtient, à quinze ans, la Nymphe d'or de la meilleure actrice au Festival de télévision de Monte-Carlo pour Mademoiselle Gigi, réalisation de Caroline Huppert et adaptation de Gigi, une nouvelle de Colette.

Elle entre au conservatoire d'art dramatique Erik-Satie à Paris, puis complète sa formation à Londres auprès de différents intervenants, allant de l'art du clown, à la commedia dell'arte, en passant par la méthode Stanislavsky.

À dix-sept ans, elle monte sur les planches pour la première fois, en incarnant le rôle de Cecily dans L'Importance d'être Constant d'Oscar Wilde, auprès de Lorànt Deutsch, Frédéric Diefenthal et Macha Méril, pour une tournée européenne.

Juliette obtient la même année un prix en violoncelle au conservatoire, où elle exerce aussi la danse et le chant.

Elle joue la fille de Sandrine Bonnaire dans le téléfilm Le Procès de Bobigny, relatant l'audience historique de 1972 ayant contribué, par sa grande médiatisation, à une évolution sociétale française qui aboutit en 1975 à la loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse.

Par la suite, elle interprète une jeune juive qui découvre sa véritable identité après la guerre, dans Le Lien, aux côtés de Marthe Keller.

C'est à dix-huit ans qu'elle tient son premier rôle principal au cinéma face à Daniel Auteuil, dans la comédie 15 ans et demi, faisant partie des Révélations des César de cette année-là ainsi que des seize Young Hollywood actors choisis par le magazine Teen Vogue.

En 2011, elle est choisie pour faire partie des Talents Cannes Adami. Elle joue pour la première fois en anglais face à Stellan Skarsgard dans l’adaptation du prix Goncourt Rouge Brésilet participe au film La Cité rose de Julien Abraham.

En 2017, elle remonte sur les planches dans un classique féministe Les Monologues du vagin au Chien qui fume au Festival d'Avignon et tient le rôle principal dans le drame Mémoria de Léo Ponge.

Elle est aussi présente dans la série, événement du Festival de La Rochelle, Les Bracelets rouges, et participe au premier épisode de la série audio de Canal + Calls.

En 2018, elle retrouve Sandrine Bonnaire dans le téléfilm sur les attentats du , La Vie sauve, et intègre la nouvelle équipe de la pièce à succès Edmond d'Alexis Michalik, au Palais Royal.

En 2020, elle incarne le rôle principal de mademoiselle Else dans Else(s) mis en scène par Marion Conejero, d'après l'œuvre d'Arthur Schnitzler. Elle joue en 2021 au théâtre Gérard-Philipe - TGP, CDN de Saint-Denis, et au théâtre d'Angoulême, une Scène nationale.

La même année, elle sort son premier documentaire en tant que réalisatrice, Le Grand Voyage, sur sa grand-mère qu'elle a filmé à bord du Transsibérien.

En 2021, elle tourne dans le film Annie Colère de Blandine Lenoir, avec Laure Calamy et Zita Hanrot, ainsi que dans la série produite et diffusée par Canal + Narvalo de Matthieu Longatte avec Sandor Funtek.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Web[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Some Dark - Spleen (clip)
  • 2021 : Le grand voyage (documentaire)

Théâtre[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Fictions audio[modifier | modifier le code]

2017 : Calls de Timothée Hochet (Canal +) : Lucie

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’Importance d'être Constant, Lande Martinez Production

Liens externes[modifier | modifier le code]