Gigi (nouvelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gigi.

Gigi est une nouvelle écrite par Colette en 1944. Elle inspirera divers cinéastes, connaîtra une adaptation en pièce en 1952 (avec Audrey Hepburn dans le rôle principal) et une autre en comédie musicale (livret d'Alan Jay Lerner et Frederick Loewe). En 2006, Caroline Huppert a adapté la nouvelle pour la télévision, Mademoiselle Gigi.

Résumé[modifier | modifier le code]

Gilberte (dite Gigi) est une jeune Parisienne de quinze ans qui vit avec sa mère et sa grand-mère. Sa mère, Andrée, est une célibataire au caractère effacé, chanteuse à l'Opéra-Comique. Sa grand-mère, qui se fait appeler Inès, est une ancienne demi-mondaine aux modestes conquêtes. Déçue que sa fille n'ait pas fait carrière dans la galanterie elle reporte ses espoirs sur Gigi. Elle est aidée en cela par sa sœur, Alicia, une femme de tête au glorieux passé de courtisane. Ainsi chaperonnée Gigi semblerait destinée aux amours vénales.

Elle entretient des rapports de bonne camaraderie avec le fils d'un ancien soupirant d'Inès, Gaston Lachaille, riche propriétaire d'une fabrique de sucre et séducteur réputé. Mais, lorsque Gaston tombe amoureux d'elle, la maturité et l'esprit décidé de Gigi se révèlent. Elle refuse de n'être qu'une nouvelle conquête pour le jeune homme et repousse ses avances, ce qui stupéfie et scandalise sa grand-mère et sa tante. Mais l'amour de Gaston pour Gigi sera assez fort pour que celui-ci demande sa main.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]