Joseph Yegba Maya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Yegba Maya
Image illustrative de l’article Joseph Yegba Maya
Biographie
Nationalité Drapeau : Cameroun Camerounais
Naissance (77 ans)
Lieu Otélé
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
avant 1960 Drapeau : Cameroun Dragon Club de Yaoundé
1960-1962Drapeau : France Gallia Chutes-Lavie
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1962-1970 Drapeau : France Olympique de Marseille 236 (112)
1970-1973Drapeau : France US Valenciennes-Anzin 111 (64)
1973-1975Drapeau : France RC Strasbourg 36 (14)
1975-1976Drapeau : France AS Béziers 23 (13)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1964-1974 Drapeau : Cameroun Cameroun25 (?)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Joseph Yegba Maya, dit Joseph ou , né le à Otélé, est un footballeur international camerounais. Il joue au poste d'attaquant du début des années 1960 au milieu des années 1970.

Il fait la majorité de sa carrière sous les couleurs de l'Olympique de Marseille dont il est l'un des joueurs emblématiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yegba Maya joue en première division camerounaise sous ère coloniale, au Dragon Club de Yaoundé lorsqu'il émigre à Marseille en 1960 à l'âge de seize ans[1]. Il est alors mécanicien à la SNCF comme son père et son frère, et joue en amateur dans le club marseillais du Gallia Chutes-Lavie[1].

En 1962, il rejoint l'Olympique de Marseille, alors en deuxième division, après avoir été repéré lors d'un match de Coupe de Provence contre la réserve de l'OM. Il y reste huit saisons, participant à la remontée du club en première division en 1966, au début de l' « ère Leclerc ». Joueur puissant, parfois maladroit, mais ayant un sens du but inné, il inscrit 113 buts (cinquième meilleur buteur de l'histoire du club) en 236 matches sous le maillot blanc[2]. C'est lui qui inscrit les deux buts qui permettent à l'OM de remporter la Coupe de France de football en 1969 aux dépens des Girondins de Bordeaux[1]. Défait lors du Challenge des champions 1969, il fait sa dernière saison en 1969-1970, inscrivant un quintuplé en une seule mi-temps contre le Red Star en mars 1970[1].

Il est échangé en 1970 avec le jeune valenciennois Daniel Leclercq et il joue à l'US Valenciennes jusqu'en 1973 où il marque encore 61 buts en trois saisons. Puis il va au RC Strasbourg de 1973 à 1975. Il termine sa carrière à AS Béziers en 1976 où le rejoint son jeune frère Martin Maya, également footballeur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : France Olympique de Marseille
Drapeau : France US Valenciennes-Anzin
Drapeau : Cameroun Cameroun

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Mario Albano, « Du mal aimé au héros de Colombes », La Provence, no 8603,‎ , p. 18
  2. « YEGBA MAYA JOSEPH DIT "ZÉ" », sur www.om1899.com (consulté le 2 janvier 2021)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Pécheral, La Grande histoire de l'OM (Des origines à nos jours), L'Équipe, 2007. cf. notice sur le joueur, page 463.

Liens externes[modifier | modifier le code]