Otélé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les villes du Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les villes du Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Otélé
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Centre
Département Méfou-et-Akono
Démographie
Population 1 000 hab. (est. 2005)
Géographie
Coordonnées 3° 30′ Nord 11° 12′ Est / 3.5, 11.2
Altitude 752 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Otélé

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Otélé

Otélé est une petite ville du Cameroun, située dans la région du Centre et le département du Méfou-et-Akono, dans une zone de plateaux, à environ 60 km au sud de la capitale Yaoundé. Elle fait partie de la commune de Ngoumou.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de la population (2005), le nombre d'habitants était le suivant[1]  :

  • Otélé Centre : 302
  • Otélé I : 535
  • Otélé II : 101

La plupart sont des Ewondo ou des Bassa[2].

Transports[modifier | modifier le code]

Position d'Otélé sur la ligne de chemin de fer.

Otélé a une gare sur la ligne ferroviaire de Camrail qui va de Douala à Ngaoundéré. Elle est située précisément au kilomètre 188 du Transcamerounais. Depuis la gare, un autre tronçon ferroviaire rejoint la ville de Mbalmayo.

Religion[modifier | modifier le code]

Une mission catholique est y installée. Son « grand séminaire Marie Reine des Apôtres[2] » a notamment accueilli Victor Sartre de 1963 à 1965 ; et plus tard Dieudonné Nzapalainga futur archevêque de Bangui. Depuis 1989, la mission organise la construction de puits d'eau dans la région[3].

Personnalités liées à la localité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. a et b http://www.atangana-eteme-emeran.com/spip.php?article498 Otélé en bref
  3. http://camedevelop.net.over-blog.com/article-26968833.html Cameroun : Otélé - Le miracle de l'eau 2009