Billie Kay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jessie McKay)
Aller à : navigation, rechercher
Jessie McKay
Billie Kay WrestleMania 32 Axxess.jpg

Billie Kay en 2016

Données générales
Nom de naissance
Jessica McKay
Nom(s) de ring
Billie Kay
Nationalité(s)
Naissance
(28 ans)
Sydney, Drapeau de l'Australie Australie
Taille
5 9 (1,75 m)[1]
Poids
145 lb (66 kg)[1]
Catheuse en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Ryan Eagles
Madison Eagles (en)
Carrière pro.
2007 - aujourd'hui

Jessica « Jessie » McKay (née le à Sydney, Nouvelle Galles du Sud) est une catcheuse (lutteuse professionnelle) australienne. Elle travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment dans la division NXT sous le nom de Billie Kay.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

McKay a un frère fan de catch qui la contraint à regarder les émissions de la World Wrestling Federation/Entertainment[2]. Elle commence à s'intéresser à ce divertissement et considère que les prestations de The Rock l'ont influencé dans son choix de carrière[2] . Durant son enfance, elle a connue Peyton Royce autre divas de NXT pendant ses études.

Carrière de catcheuse[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2007-2014)[modifier | modifier le code]

Professional Wrestling Alliance et diverses fédérations, en Australie (2007-2014)[modifier | modifier le code]

McKay s'entraîne à l'Eagles Wrestling Academy en Australie auprès de Ryan et Madison Eagles (en)[3]. Elle débute à la Professional Wrestling Alliance (PWA) le 23 juillet 2007 où elle bat sa mentor et Aurora dans un Three Way match[4].

Elle affronte Eagles dans un Tables match le 17 mai 2008 et perd ce match[3],[5]. Finalement, Eagles prend McKay sous son aile et elles forment les Pink Ladies, une équipe heel que Penni Lane rejoint[3]. Elle remporte son premier titre le 2 août et devient championne Professional Wrestling Wonen's Alliance (PWWA) après sa victoire sur Kellie Skater (en)[6]. Elle perd ce titre le 21 novembre face à Penni Lane[7]. Elle remporte une deuxième fois ce titre le 14 septembre 2009 et le perd le 11 juin 2010 après sa défaite face à Madison Eagles[8],[9].

Le 20 août 2010, elle participe à un match pour désigner la première championne IndyGurlz Australia à la New Horizon Pro Wrestling, une fédération installée à Perth, où Bombshell Bo remporte le titre dans un Three Way match comprenant aussi Awesome Kong[10].

En 2012, Madison Eagles qui est championne PWWA se blesse et la PWA décide d'organiser un tournoi pour désigner la championne par intérim, McKay atteint la finale en éliminant successivement Harley Wonderland le 21 avril puis Shazza McKenzie le 15 juin avant d'échouer en finale face à Evie le 25 août[11],[12],[13],[14].

En 2013, elle a deux matchs pour le championnat PWWA que détient Evie : le premier le 5 juillet étant un Three Way match comprenant aussi Kellie Skater et le second est un Four Way match le 8 novembre comprenant aussi Michelle K. Hasluck et Shazza McKenzie ; Evie remporte ces deux matchs[15],[16].

Elle effectue son dernier match à la PWA le 23 août 2014 où elle tente sans succès de battre Shazza McKenzie dans un match pour le championnat PWWA[17].

SHIMMER Women Athletes (2008-2014)[modifier | modifier le code]

Elle débute à la Shimmer Women Athletes (SHIMMER), une fédération de catch féminin, le 19 octobre 2008 au cours de l'enregistrement de SHIMMER Volume 21 où elle fait équipe avec Madison Eagles (en) au cours du Gauntlet match par équipe pour désigner les premières championnes par équipe de la SHIMMER où elles sont les premières éliminé par les Canadian Ninjas (Portia Perez et Nicole Matthews)[18].

Elle perd son premier match simple le 2 mai 2009 face à Kellie Skater (en)au cours de l'enregistrement de SHIMMER Volume 24[19]. Le lendemain au cours de l'enregistrement de SHIMMER Volume 26, elle obtient sa première victoire dans cette fédération dans un Four corners match comprenant Jennifer Blake (en), Melanie Cruise (en) et Kellie Skater en faisant le tombé sur cette dernière[20].

Diverses fédérations américaines et canadiennes (2008-2014)[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2014-...)[modifier | modifier le code]

NXT (2014-...)[modifier | modifier le code]

McKay participe à un tryout de la WWE durant son tour en Australie en aout 2014. Elle effectue ses débuts à NXT en juin 2015, en perdant contre Becky Lynch. Courant 2015, elle change son nom de ring pour celui de Billie Kay.

Lors des enregistrements de SmackDown du 30 juin, elle effectue une apparition d'un soir dans le roster principal, et perd contre Dana Brooke.

Le 27 juillet 2016 à NXT, elle bat Santana Garrett pour sa première victoire télévisée[21]. Lors de NXT Takeover: Brooklyn II, elle perd face à Ember Moon. En Octobre, elle commence une alliance avec Peyton Royce, un groupe appelé "The Iconic Duo" et entrent en rivalité avec Liv Morgan. Lors de NXT TakeOver: San Antonio, elle perd le match pour le NXT Women's Championship. Le 4 octobre à NXT, elle perd avec Peyton Royce contre Ruby Riot et Nikki Cross.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prise de finition
Musiques d'entrée de Billie Kay[22].
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Beautiful Sexy Fierce Ashley Jana 2015-2016 NXT
Carmen Hip Hop CFO$ 2016 NXT
Femme Fatale CFO$ 2016-... NXT

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Professional Wrestling Alliance (PWA)
    • 2 fois championne Professional Wrestling Wonen's Alliance (PWWA)[8]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement Top 50 Females de Jessie McKay[23]
Année 2009 2010 - 2011 2012 2013 - 2015
Rang
49 NC 34 NC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Jessie McKay », sur Online World of Wrestling (consulté le 21 octobre 2015).
  2. a et b (en) Peter Way, « Jessie McKay gropes, grapples in bombshell battle of professional wrestlers », sur Daily Telegraph, (consulté le 21 octobre 2015).
  3. a, b et c (en) Kate, « Indy Spotlight: Jessie McKay », sur Diva Dirt, (consulté le 21 octobre 2015).
  4. (en) « PWA Glory », sur Cagematch (consulté le 21 octobre 2015).
  5. (en) « PWA Wrestle Rodeo », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  6. (en) « PWA Payback II », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  7. (en) « PWA Live At Newcastle », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  8. a et b (en) « PWWA Championship », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  9. (en) « PWA Call to Arms IV », sur Wrestlingdata (consulté le 22 octobre 2015).
  10. (en) « NHPW Southern Impact 2010 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  11. (en) Bobby, « PWWA Announces Date of Next Event, Plans to Crown Interim Champion at Separate Show », sur Diva Dirt (consulté le 22 octobre 2015)
  12. (en) « PWA Uncivil War », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  13. (en) « PWA Davis Vs. Moretti », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  14. (en) Kate, « PWWA News: Evie Wins Interim Title Tournament, New Talent Announced for October Show & More », sur Diva Dirt, (consulté le 22 octobre 2015).
  15. (en) « PWA Big Trouble In Little Campbelltown », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  16. (en) « PWA Lumberjack: Men In Tights », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  17. (en) « PWA The Thin Red Line », sur Cagematch (consulté le 22 octobre 2015).
  18. (en) Anthony Beckingham, « SHIMMER Vol. 21 DVD Review: Shimmer Tag Title gauntlet, MsChif vs. Haze, Del Rey vs. Deeb II, Kong in Four Corner Survival (9/10 show) », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 22 octobre 2015).
  19. (en) Anthony Beckingham, « SHIMMER Vol. 24 DVD Review: Melissa & MsChif vs. Del Rey & Kong, Danger vs. Perez street fight, Serena Deeb, Wesna, LuFisto II », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 22 octobre 2015).
  20. (en) Brad Dykens, « SHIMMER Volume #26 », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 octobre 2015).
  21. a et b (en) « NXT results: Did furious Samoa Joe accept TakeOver match with Nakamura? », sur WWE.com, (consulté le 5 août 2016)
  22. (de) « Profil de Billie Kay », sur Genickbruch (consulté le 21 octobre 2015).
  23. (en) « Classement Top 50 Females de Billie Kay », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 22 octobre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]