Kia Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kia Stevens
Amazing Kong Smash 2014.jpg

Awesome Kong en 2014

Données générales
Nom de naissance
Kia Stevens
Nom de ring
Amazing Kong
Awesome Kong
Kharma
Nationalité
Naissance
Taille
5 10 (1,78 m)[1]
Poids
275 lb (125 kg)[1]
Catheuse en activité
Fédération
Entraîneur
Kumiko Maekawa[1]
Jesse Hernandez[1]
Carrière pro.
- aujourd'hui

Kia Stevens (née le à Carson), plus connue sous le nom de Awesome Kong est une catcheuse (lutteuse professionnelle) et actrice américaine.

Notamment connue pour ses mensurations importantes pour une catcheuse (5 10 (1,78 m) pour 275 lb (125 kg)), Stevens a remporté de multiples titres sur le circuit indépendant américain et au Japon où elle lutte sous les noms d'Amazing Kong avant de changer son nom en Awesome Kong. À la Total Nonstop Action Wrestling, elle a été deux fois Championne féminine des Knockout et une fois Championne par équipe des Knockout (avec Hamada).

Stevens fait également un passage à la World Wrestling Entertainment entre 2011 et 2012, où elle utilisait le nom de Kharma. Elle ne participera cependant qu'à un seul match, le Royal Rumble match, en 2012.

Carrière[modifier | modifier le code]

Entrainement et diverses fédérations japonaises (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Kia est entraînée par Jesse Hernandez[2]. Elle fait ses débuts à l'Empire Wrestling Federation, la fédération d'Hernandez et par la suite elle décide de poursuivre sa carrière au Japon[2].

Une fois au Japon elle rejoint l'All Japan Women's Pro-Wrestling (AJW)[2]. Stevens débute sous le nom de Amazing Kong à la AJW le 20 octobre 2002[2]. C'est cependant à la Ladies Legend Pro Wrestling (LLPW) qu'elle obtient le 3 décembre 2003 son premier titre de championne par équipe avec Eagle Sawai après leur victoire sur Shinobu Kandori et Takako Inoue en finale d'un tournoi[3].

Le 4 janvier 2004, elle devient championne du monde de la World Women's Wrestling Assocation (WWWA) en battant Ayako Hamada durant un spectacle de l'AJW[4]. Trois semaines après cette victoire, son règne de champion par équipe de la LLPW face à Shinobu Kandori et Takako Inoue[5]. Le 2 mai, elle perd son titre de championne de la WWWA face à Hamada[6]. Elle fait équipe avec Aja Kong avec qui elle remporte le championnat par équipe de la GAEA Japan le 5 mai après leur victoire sur Chigusa Nagayo et Lioness Asuka et gardent ce titre jusqu'au 20 septembre et leur défaite face à Carlos Amano et Manami Toyota[7],[8]. Avec Aja Kong, elles obtiennent le championnat du monde par équipes de la WWWA le 6 octobre et en deviennent les dernières championnes car l'AJW ferme en avril 2005[9].

Après la fermeture de l'AJW, Stevens rejoint la Hustle où elle prend le nom de Margaret et a un gimmick à vocation comique[10]. Elle continue à faire équipe avec Aja Kong qui se fait appeler Erica et le 17 juin 2006 elles deviennent championnes par équipe Super de la Hustle après leur victoire sur Ryouji Sai (en) et Wataru Sakata (en)[11]. Ce règne prend fin après leur défaite face à la Team 3D (Brother Ray et Devon) le 9 octobre[12].

Circuit indépendant américain (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Elle retourne aux États-Unis en 2006 et réutilise le nom d'Amazing Kong. Elle devient le 20 mai championne féminine de la Pro Wrestling WORLD-1, une fédération basée en Pennsylvanie, après sa victoire sur Allison Danger[13].

Le 14 janvier 2007, elle remporte le championnat du monde féminin de l'American Wrestling Association Superstars of Wrestling (AWA) face à Nanae Takahashi (en)[14]. Le 5 mai, elle obtient le titre de championne du monde féminin de la National Wrestling Alliance après sa victoire sur MsChif (en) dans un match où le titre de championne de l'AWA de Kong est aussi en jeu[15]. Son règne de championne de l'AWA prend fin huit jours plus tard quand Takahashi la bat dans un spectacle organisé par l'Inoki Dojo USA[16].

Shimmer Women Athletes (2006-2013)[modifier | modifier le code]

Elle commence à travailler ponctuellement pour la Shimmer Women Athletes le 21 mai 2006 où au cours de l'enregistrement de SHIMMER Volume 5 elle bat Nikki Roxx puis pour SHIMMER Volume 6 elle fait équipe avec Lexie Fyfe (en) et Malia Hosaka (en) et elles remportent leur match face à Ariel (en), Cindy Rogers (en) et Josie (en)[17],[18].

Total Nonstop Action Wrestling (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Le 11 octobre, elle remporte son premier match à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) de manière expéditive face à Gail Kim[19]. Trois jours plus tard durant Bound for Glory, elle est l'une des participantes du Gauntlet match pour désigner la première championne féminine des Knockout de la TNA où elle se fait éliminer par Angel Williams, O.D.B. et Kim[20].

World Wrestling Entertainment (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le 29 décembre 2010, il est officiellement annoncé que Kia Stevens a signé un contrat avec la World Wrestling Entertainment[21]. Le 11 avril 2011 à Raw, la WWE diffuse une vidéo de promotion où on la voit décapiter une poupée pour enfants en riant[22].

Sa première apparition à la WWE se fait lors d'Extreme Rules 2011, où elle porte pour la première fois son Implant Buster sur Michelle McCool, qui venait de perdre son match contre Layla. Elle apparait par la suite à Raw et à SmackDown en agressant des catcheuses heel, à savoir Maryse et Alicia Fox. Elle semble alors être une catcheuse face, malgré son attitude agressive. Cependant, le 9 mai à Raw, elle attaque Eve Torres, une catcheuse pourtant face, qui venait de remporter son match par équipe avec Kelly Kelly contre les Bella Twins ce qui laisse Kelly Kelly terrorisée. Elle effectue donc un tweener turn. Le 13 mai à SmackDown, elle vient porter son Implant Buster sur Layla, qui venait d'annoncer sa blessure au genou. Puis, elle fusille du regard Michael Cole, qui partira se réfugier dans sa mine. Le 16 mai, après la victoire de Kelly Kelly face à la championne des Divas Brie Bella, Kharma intervient et porte son Implant Buster sur Nikki Bella et tire sur les cheveux de Kelly. Puis, elle relève Kelly Kelly, la tape sur le front et s'en va ce qui nous laisse présumer qu'elle est devenue heel. Le 23 mai à Raw, elle interrompt un match de divas à 4 contre 4, et s'effondre dans le ring en pleurant. Elle s'explique le 30 mai à Raw, en annonçant officiellement sa grossesse et son retrait temporaire du ring. Après son explication, elle devient la cible des moqueries des Bella Twins.

Elle fait une apparition au début de 2012, lors du Royal Rumble, en entrant 21e au Royal Rumble match, et devient ainsi la troisième femme à avoir participé à un Royal Rumble (après Chyna et Beth Phoenix)[23]. Elle parvient à éliminer Hunico, mais se fera éliminer par Dolph Ziggler. Depuis, elle n'est plus réapparue à la WWE car son bébé est mort-né, ce qui l'a beaucoup affectée. Le site Diva Dirt a annoncé que Kharma avait repris l'entrainement après sa fausse couche. En juillet 2012, Kharma est libérée de son contrat avec la WWE.

Retour sur le circuit Indépendant (2012-2015)[modifier | modifier le code]

Après sa libération, Kia Stevens décide de retourner sur le Circuit Indépendant, et reprend son ancien nom de ring: Amazing Kong.

Elle participera à un gala de la NWA Florida Underground, sous le nom de Awesome Kong le 17 novembre, pour affronter, en compagnie de Jazz, l'équipe de Allisin Kay et Taylor Made (Made In Sinn). C'est son premier match depuis sa participation au Royal Rumble 2012.

Lors de SHINE 8, le 23 mars, elle perd dans un Tag Team Match avec Angelina Love, Christina Von Eerie & Mia Yim contre Valkyrie (Allysin Kay, Ivelisse, Rain & Taylor Made). Lors de Volume 53, elle bat Mia Yim.

Elle effectue ses débuts lors de Bombshelles Ladies Of Wrestling où elle bat Amy Lee dans un Falls Count Anywhere.

Lors de Bombshells Ladies Of Wrestling, elle bat Amy Lee dans un First Blood Match.

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling et départ (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le 7 janvier 2015, Kong fait son retour après une battle royal et elle a eu une altercation avec Havok dans le ring. Elle porte ensuite un chokeslam à l'arbitre Brian Stiffler.

Lors de Bound for Glory, elle ne parvient pas a battre Gail Kim, pour le TNA Women's Knockout Championship. Le 5 février 2016, elle quitte la TNA.

Carrière d'actrice[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière d'actrice en jouant le rôle de Tammé « the Welfare Queen » Dawson dans la série proposé par Netflix, GLOW (série télévisée).

Carrière dans les arts-martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Stevens s'essaie aux arts martiaux mixtes en 2006 au sein de la Shooto le 19 août. Elle y remporte son unique combat par K.O. technique au deuxième round après plusieurs coups de poing face à la japonaise Rika Shimizu[24].

Tableau récapitulatif
1 combats 1 victoires 0 défaites
Par KO 1 0
Par soumission 0 0
Sur décision 0 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Résultats en arts martiaux mixtes de Kia Stevens[25]
Victoire 1-0 Drapeau du Japon Rika Shimizu K.O. technique (coups de poing) Wrestle Expo 2006 2 1:05 Waterfront Center, Tokyo Japon Unique combat d'arts martiaux mixte de Stevens.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Amazing Kong exécutant une Amazing Press diving splash sur Tyler Black.


  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
"Who Ride Wit Us" Kurupt ? NEO/SHIMMER
"Omori" (Kong Rap Remix) Dale Oliver 2007 TNA
"Empire March" Dale Oliver 2007–2010 / 2012-... TNA
"Bad Karma" Jim Johnston 2011-2012 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Amazing Kong avec la ceinture de Championne des Knockout de la TNA.
  • All Japan Women's Pro-Wrestling
    • 1 fois Championne du Monde poids lourds de la WWWA
    • 1 fois Championne du Monde par équipes de la WWWA avec Aja Kong
    • Japan Grand Prix (2003)
  • AWA Superstars of Wrestling
    • 1 fois AWA Superstars World Women's Champion
  • ChickFight
    • ChickFight IX
  • GAEA Japan
    • 1 fois Championne par équipes de la AAAW avec Aja Kong
  • Ladies Legend Pro Wrestling
    • 1 fois Championne par équipes de la LLPW avec Aja Kong
  • NEO Ladies Pro Wrestling
    • 2 fois Championne par équipes de la NEO avec Matsuo Haruka et Kyoko Kimura
  • Pro Wrestling WORLD-1
    • 1 fois WORLD-1 Women's Champion
Année 2008 2009 2010 2015
Rang 1 en diminution 6 en diminution 14 en diminution 21
Référence [28] [29] [30] [31]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Kharma a fait des apparitions dans les jeux:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Profil d'Amazing Kong », sur Cagematch (consulté le 4 mai 2014)
  2. a, b, c et d (en) Greg Oliver, « Biographie de Awesome Kong », sur Slam! Wrestling (consulté le 4 mai 2014)
  3. (en) « LLPW @ Tokyo », sur Wrestlingdata (consulté le 3 mars 2016).
  4. (en) « AJW @ Tokyo », sur Wrestlingdata (consulté le 3 mars 2016).
  5. (en) « LLPW @ Tokyo », sur Wrestlingdata (consulté le 3 mars 2016).
  6. (en) « AJW @ Tokyo », sur Wrestlingdata (consulté le 3 mars 2016).
  7. (en) « GAEA Junction 2004 - Tag 2 », sur Cagematch (consulté le 3 mars 2016).
  8. (en) « GAEA New Energy # 2004 - Tag 2 », sur Cagematch (consulté le 8 mars 2016).
  9. (en) « Historique du championnat du monde par équipes de la World Women's Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 14 mars 2016).
  10. (ja) « マーガレット », sur Hustle (consulté le 14 mars 2016).
  11. (ja) « 詳細速報 <ハッスル6・17埼玉> », sur Nikkansports,‎ .
  12. (ja) « エスペランサー名古屋降臨! 『ハッスル20』全試合結果up! », sur Newslivedoor,‎ (consulté le 15 mars 2016).
  13. (en) « WORLD-1 », sur Cagematch (consulté le 15 mars 2016).
  14. (en) « SUN COLORS », sur Wrestlingdata (consulté le 16 mars 2016).
  15. (en) « NWA Midwest No Gimmicks Needed », sur Cagematch (consulté le 16 mars 2016).
  16. (en) « Inoki Dojo USA », sur Cagematch (consulté le 17 mars 2016).
  17. (en) Anthony Beckingham, « SHIMMER Vol. 5 DVD Review: Amazing Kong debuts, Del Rey vs. Martinez II, Knox vs. Haze 2/3 Falls, Katie Lea Burchill, Serena Deeb », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 mars 2016).
  18. (en) Mike Campbell, « Reviews From the City of Orange: SHIMMER Vol. 6 », sur 411mania, (consulté le 21 mars 20016).
  19. (en) Chris Sokol, « Impact: A final push to Bound For Glory », sur Slam! Wrestling, (consulté le 9 mars 2016).
  20. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S TNA BOUND FOR GLORY REPORT 10/14: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 mars 2016).
  21. James Caldwell, « TNA News: Sources say former TNA Knockouts champion Awesome Kong has signed with WWE », Pro Wrestling Torch, (consulté le 29 décembre 2010)
  22. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Raw results 4/11: Ongoing "virtual time" coverage of live Raw - Gauntlet match, Edge "retirement" tease, Ross back on TV », Pro Wrestling Torch, (consulté le 11 avril 2011)
  23. (en)Ryan Murphy, « Full list of Royal Rumble Match participants and eliminations », sur WWE.com, (consulté le 8 mars 2012)
  24. (ja) « 【レッスル・エキスポ】女子格闘技が4勝2敗で女子プロを下す!ハッスル石井TKO勝ちデビュー », sur God Bless the Ring,‎ (consulté le 15 mars 2016).
  25. (en) Kia Stevens sur Sherdog
  26. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Profil d'Awesome Kong », sur Wrestlingdata (consulté le 3 mars 2016).
  27. Pro Wrestling Illustrated, 2009, volume 30, numéro 3, pp. 70–71
  28. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) Female 50 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  29. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) Female 50 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  30. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) Female 50 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  31. (en)« Full 2015 PWI Female 50 List Revealed », sur Diva Dirt (consulté le 5 novembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]