Jean-Baptiste Marteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Baptiste Marteau
Image illustrative de l’article Jean-Baptiste Marteau

Naissance (39 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Autres activités Présentateur de journal, Animateur de télévision
Médias actuels
Pays France
Média Télévision
Historique
Télévision France 2

Jean-Baptiste Marteau est un journaliste français, né le , à Paris.

Il fait des études de droit à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est l'auteur d'UMP, un univers impitoyable (2012), de Bal tragique à l'UMP (2013), et Le Tsunami (2018), trois ouvrages écrits en collaboration avec Neïla Latrous[1]. Après avoir présenté la matinale de LCI, il travaille depuis 2013 au service politique de France 2. Il présente régulièrement les JT lors des vacances scolaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Marteau fait des études de droit à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est adhérent aux jeunes de l'UMP de l'Oise au début des années 2000[2]. Parallèlement, il fait ses premières armes sur la chaîne Equidia à partir de 2004 jusqu’en en commentant des compétitions équestres[3].

De 2007 à 2008, il présente les journaux sur la chaîne d’information sportive L’Équipe TV. Puis, en , il rejoint la chaîne d’information LCI.

En plus de ses activités sur LCI, il publie également deux ouvrages sur les coulisses de l'UMP[4],[5]. Le premier (UMP, un univers impitoyable, 2012)[6],[7], comme le second (Bal tragique à l'UMP, 2013)[8],[9],[10] connaissent un certain écho auprès de la presse.

En , Jean-Baptiste rejoint France 2 pour travailler sur la partie politique de 13h15 le dimanche[11]. Entre 2014 et 2016, il est joker des journaux de Télématin.

Parallèlement à ses activités à France 2, il présente de temps à autre des journaux sur RTL[12].

Il présente les journaux du week-end de France 2 du 14 au pour sa première fois en tant que joker de Laurent Delahousse [13].

Du 26 au il devient joker des 13 heures en semaine de France 2 et le reste ensuite occasionnellement. Il a également présenté un JT le jeudi 25 et le vendredi .

Depuis , il est chroniqueur dans L'Émission politique sur France 2, présentée par Léa Salamé.

En , il devient joker des 13 heures du week-end de France 2.

Le paraît chez Plon son troisième essai, coécrit avec Neïla LatrousLe Tsunami revient sur la recomposition politique engagée à l'occasion de la dernière élection présidentielle. Les deux journalistes révèlent notamment des coulisses inédites de la campagne[14].

À l'été 2018, il remplace Laurent Delahousse durant 4 semaines à la présentation des 20 heures du week-end. Il signe plusieurs records d'audiences[15].

Septembre 2018, il n'est pas reconduit dans l'émission politique de France 2.

Le , à l'occasion de la journée internationale du coming out, Jean-Baptiste Marteau fait son coming out via un tweet[16],[17]. En juillet 2019, il se marie avec son compagnon depuis huit ans, Bruno Loup, ils ont une fille prénommée Colette[18].

En mars 2020, au début du confinement dû à la pandémie de Covid-19, il remplace au pied levé Marie-Sophie Lacarrau à la présentation du 13 h pour deux semaines. La présentatrice titulaire étant confinée « par précaution après avoir été en contact avec une personne soupçonnée d’être contaminée par la Covid-19 » indique France 2[19]. Pendant cet intérim, grâce au confinement le JT de 13h bat un record d'audience vieux de plus de 15 ans avec 4,9 millions de téléspectateurs au même moment sur TF1 Jacques Legros réuni 8,3 millions de téléspectateurs [20]

Le , il participe à la campagne numérique #EnsembleSurInternet de MALD agency[21] pour lutter contre toutes les discriminations et la haine sur Internet pendant le premier confinement national de la Covid-19 avec les associations UEJF, Urgence Homophobie, STOP Homophobie, SOS Racisme et Cool Kids Féministes et 16 autres personnalités[22],[23].

Durant les Jeux olympiques 2020 à Tokyo, il commente les épreuves d'équitation pour France Télévisions avec Virginie Coupérie-Eiffel[24].

Participation à des émissions caritatives[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, il participe chaque année au Téléthon en direct d'une ville ambassadrice aux côtés de Chloé Nabédian[25],[26].

Il participe en 2018 à Fort Boyard pour soutenir l'association Juste Humain qui accompagne les enfants hospitalisés atteints d’un cancer[27]. Il reparticipe à Fort Boyard en 2021 pour défendre l'association Endofrance.

Controverses et polémiques[modifier | modifier le code]

En , il réalise le reportage controversé « Copé, le mal-aimé » diffusé dans 13 h 15 le dimanche. Le reportage est jugé par Patrick Cohen et de l'équipe de Yann Barthès trop complaisant vis-à-vis de l'ancien président de l'UMP[28].

Il est l'auteur d'un reportage controversé diffusé au journal de 20 h de France 2 le . Consacré à la convention de La France insoumise, son reportage passe notamment un extrait tronqué d'une intervention de Jean-Luc Mélenchon, où il a coupé des mots et rajouté des applaudissements afin de changer le sens de ses propos[29],[30].

Publications[modifier | modifier le code]

  • UMP, un univers impitoyable, Flammarion, 2012 (coécrit avec Neïla Latrous)[31]
  • Bal tragique à l'UMP, Flammarion, 2013 (coécrit avec Neïla Latrous)[32]
  • Le Tsunami, Chronique secrète d'une année politique pas comme les autres, Plon, 2018 (coécrit avec Neïla Latrous)[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « UMP, un univers impitoyable », sur gallica.bnf.fr (consulté le )
  2. « Est-il vrai que le journaliste qui a réalisé le reportage sur la France Insousmise était-il responsable des jeunes UMP ? », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. Pierre L.T., « LCI : Matinale week-end & Nuit américaine pour Jean-Baptiste Marteau », sur Télésphère, (consulté le )
  4. Jean-Baptiste Marteau et Neila Latrous, UMP, ton univers impitoyable, Paris, Flammarion, , 317 p. (ISBN 978-2-08-127710-6)
  5. Marteau et Neila Latrous, Bal tragique à l'UMP, Paris, Flammarion, , 192 p. (ISBN 978-2-08-130043-9)
  6. « UMP, ton univers impitoyable », sur evene.lefigaro.fr, (consulté le )
  7. « UMP, un univers impitoyable », sur pose-mag.fr, (consulté le )
  8. « Retour sur un carnage », sur lepoint.fr, (consulté le )
  9. « Bal tragique à l'UMP: retour sur une guerre fratricide », sur frequenceesj.com, (consulté le )
  10. « L'UMP, un « gang de requins » ? », sur marianne.net, (consulté le )
  11. « Jean-Baptiste Marteau rejoint Delahousse sur France 2 », sur lemondedelinfo, (consulté le )
  12. « Jean Baptiste Marteau, Télématin au JT de l’info (ex LCI) », sur nouveautes-medias.com, (consulté le )
  13. Romain Delacroix, « Qui est Jean-Baptiste Marteau, le nouveau joker de Laurent Delahousse au JT de France 2 ? » sur Télé Loisirs, 14 août 2015
  14. a et b « Le tsunami », sur Plon (consulté le )
  15. « Audiences JT (samedi 18 août 2018) : Jean-Baptiste Marteau impressionne », sur toutelatele.com,
  16. « Jean-Baptiste Marteau (L’émission politique) : les confidences du journaliste de France 2, « on peut être heureux en étant homosexuel » », Gala,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Jean-Baptiste Marteau (France 2) gay : "On peut réussir sa vie perso et pro" », PurePeople,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « gala.fr/stars_et_gotha/jean-baptiste_marteau »
  19. « Coronavirus: Marie-Sophie Lacarrau absente du journal de 13 heures de France 2 », sur TV Mag
  20. « Records en série pour l'info et les jeux », sur Ozap
  21. « Campagne #EnsembleSurInternet by MALD agency », sur maldagency.com
  22. Ronan Tésorière, « «Ensemble sur Internet» : la campagne pour lutter contre les discriminations pendant le confinement », Le Parisien,
  23. Loïse Delacotte, « #Ensemblesurinternet, attention au cyberharcèlement pendant le confinement », Cosmopolitan,
  24. « Jeux Olympiques dès ce vendredi sur France Télévisions : la liste complète des commentateurs et consultants, par discipline. », sur www.leblogtvnews.com, (consulté le ).
  25. « 30H DE DÉFIS POUR LES 30 ANS DU TÉLÉTHON À MONTAUBAN ! », sur montauban.com,
  26. « Téléthon 2017 à Aubagne », sur aubagne.fr
  27. « Pascal ("Koh-Lanta"), Raquel Garrido, Hugo Clément : La liste des candidats de "Fort Boyard" 2018 », ozap.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. « Reportage sur J-F. Copé : Le rédacteur en chef de "13h15" répond au "Petit Journal" et à Patrick Cohen », sur ozap.com (consulté le )
  29. « Le 20 h de France 2 du 25 novembre a-t-il coupé une phrase de Jean-Luc Mélenchon pour lui donner un sens différent ? », sur Libération, (consulté le ).
  30. « Dans le journal de France 2, des applaudissements ont-ils été ajoutés à la fin de la phrase coupée de Jean-Luc Mélenchon ? », sur Libération, (consulté le ).
  31. « UMP, un univers impitoyable », sur books.google.fr (consulté le )
  32. « Bal tragique à l'UMP », sur books.google.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]