William Aberhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
William Aberhart
William Aberhart.jpg
William Aberhart en 1937
Fonctions
Membre de l'assemblée législative d'Alberta
Calgary (en)
-
Edith Gostick (en)
James Mahaffy (en)
Premier ministre de l'Alberta
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
VancouverVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique
signature de William Aberhart
signature

William Aberhart (né le 30 décembre 1878 et mort le 23 mai 1943), surnommé Bible Bill pour sa prédication religieuse, est un homme politique canadien créditiste qui a été premier ministre de l'Alberta du 3 septembre 1935 au 23 mai 1943, date à laquelle il est mort dans l'exercice de ses fonctions, Il est le seul premier ministre de l'histoire de l'Alberta à mourir en fonctions, il était âgé de 64 ans.

Débuts[modifier | modifier le code]

William Aberhart est né dans une ferme près de Kippen, en Ontario. Ses parents étaient membres de l'Église presbytérienne. Il fréquenta plusieurs collèges et reçut une formation d'instituteur. En 1911, il obtint un bac. ès arts de l'université Queen's de Kingston dans l'Ontario.

Il enseigna dans plusieurs écoles publiques du sud de l'Ontario et devint directeur de l'école Brantford Central Public School en 1905. Durant les années passées à Brantford, il consacra beaucoup de temps à ses activités religieuses, en prêchant dans les églises et en participant à des séances d'étude de la Bible.

En 1902, il épousa Jessie Flatt, avec qui il eut deux filles, Ola Janet et Khona Louise. Il devint passionné par l'enseignement biblique prophétique et il suivit un cours par correspondance de l'enseignant évangélique américain C.I. Scofield. En 1910, il devint directeur de l'école Alexandra, de Calgary, en Alberta. À Calgary, il enseigna d'abord l'étude de la Bible à l'Église Grace Presbyterian. Toutefois, ses vues ne concordaient pas avec celles des ministres seniors et ses privilèges d'enseigner furent révoqués. Il alla alors enseigner dans les Églises méthodistes Wesley et Trinity. Il devint prêcheur laïc à l'Église baptiste Westbourne de Calgary et lui et sa femme se firent baptiser dans la foi baptiste. En 1918, il initia un groupe d'étude biblique à Calgary, dont l'auditoire s'accrut au fil des ans. En 1925, la station de radio CFCN diffusa pour la première fois ses sermons dominicaux, ce qui lui permit de transmettre sur les ondes sa prédication prophétique aux auditeurs de l'ensemble des Prairies canadiennes et d'une partie du nord des États-Unis. En 1927, il fut nommé doyen du Prophetic Bible Institute de Calgary, nouvellement créé. L'édifice de l'institut servait de centre de prière, de point de diffusion radiophonique et de lieu d'étude biblique.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Aberhart commença à s'intéresser à la politique lors de la Grande Dépression. Il fut attiré par les théories du crédit social du major C. H. Douglas. De 1932 à 1935, il intervint auprès du parti politique des United Farmers of Alberta, alors au pouvoir dans la province de l'Alberta, pour tenter de faire adopter ces théories. Lorsque ces efforts demeurèrent vains, il participa à la fondation du parti Crédit social de l'Alberta. Ce parti remporta l'élection générale albertaine de 1935 avec 54 % des votes. (Le parti Crédit social demeurera au pouvoir en Alberta jusqu'en 1971). Aberhart occupa les postes de Premier ministre de l'Alberta, de ministre de l'Éducation et, à partir de 1937, d' Attorney General.

Son gouvernement ne put guère mettre en pratique la politique du parti, puisque la théorie du crédit social reposait sur le contrôle de la monnaie et des banques, domaines de compétence législative qui ne relèvent pas de la législature de la province mais plutôt du Parlement fédéral du Canada, en vertu de la constitution canadienne. Le lieutenant-gouverneur John C. Bowen refusa d'accorder la sanction royale à trois projets de loi adoptés par la législature albertaine en 1937. Deux de ces projets de loi auraient eu pour effet de placer les banques sous le contrôle du gouvernement de la province. Le troisième projet, appelé Accurate News and Information Act (Loi sur les nouvelles et l'information exactes), aurait eu pour effet de forcer les journaux à publier les répliques du gouvernement aux articles auxquels le cabinet s'opposerait. Par la suite, les trois projets de loi furent déclarés inconstitutionnels par la Cour suprême du Canada et par le comité judiciaire du Conseil privé.

En 1938, les relations entre le gouvernement d'Aberhart et le lieutenant-gouverneur Bowen devinrent si tendues que celui-ci menaça de destituer le gouvernement, ce qui aurait constitué un usage exceptionnel de ses pouvoirs constitutionnels. Toutefois, le gouvernement jouissait toujours d'une bonne popularité et la menace ne fut pas mise à exécution. Le gouvernement d'Aberhart fut réélu lors de l'élection générale albertaine de 1940, avec 43 % des votes.

Bien que le gouvernement d'Aberhart ne put imposer son contrôle sur les banques, il put toutefois se donner une façon d'intervenir dans le secteur financier en créant les Succursales du Trésor albertain (Alberta Treasury Branches) en 1938. Celles-ci sont aujourd'hui des institutions financières et des sociétés de la Couronne.

Aberhart mourut subitement le 23 mai 1943 lors d'une visite à Vancouver, en Colombie-Britannique. Un de ses élèves du Prophetic Bible Institute et proche disciple, Ernest Manning, lui succéda comme chef du parti Crédit social et Premier ministre de l'Alberta.

Le centre de soins médicaux prolongés Aberhart Centre d'Edmonton et la William Aberhart High School de Calgary sont nommés en son honneur.

Liens externes[modifier | modifier le code]