Iodate de sodium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iodate de sodium
Na+.svg Iodat-Ion.svg
Structure de l'iodate de sodium.
Identification
No CAS 7681-55-2
No EINECS 231-672-5
SMILES
InChI
Apparence cristaux blancs
Propriétés chimiques
Formule brute INaO3NaIO3
Masse molaire[1] 197,8924 ± 0,0009 g/mol
I 64,13 %, Na 11,62 %, O 24,25 %,
Propriétés physiques
fusion 425 °C
Solubilité 947 mg·l-1
Masse volumique 4,28 g·cm-3
Précautions
SGH[2]
SGH03 : ComburantSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique
Danger
H272, H302, H334, P220, P261, P311, P342,
Directive 67/548/EEC[2]
Nocif
Xn
Comburant
O



Transport[2]
-
   1479   
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L’iodate de sodium est un composé chimique de formule NaIO3. C'est un sel de l'acide iodique HIO3. C'est un agent oxydant et donc un comburant responsable d'incendies lorsqu'il est en contact avec des matériaux combustibles ou des agents réducteurs.

Préparation[modifier | modifier le code]

L'iodate de sodium peut être obtenu en faisant réagir de l'acide iodique avec une base contenant du sodium :

HIO3 + NaOH → NaIO3 + H2O.

On l'obtient également en ajoutant du diiode I2 à une solution chaude et concentrées d'hydroxyde de sodium NaOH ou d'un carbonate de sodium Na2CO3 :

3 I2 + 6 NaOH → NaIO3 + 5 NaI + 3 H2O.

Réactions[modifier | modifier le code]

L'iodate de sodium peut être oxydé en periodate de sodium NaIO4 par des solutions aqueuses d'hypochlorite ClO- ou d'autres agents oxydants énergiques :

NaIO3 + NaOClNaIO4 + NaCl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b et c SIGMA ALDRICH